Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Kinect : hack et améliorations futures

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Après les drivers open-source non officiels pour Kinect, voici les drivers officiels développés par PrimeSense, la société à l'origine de la technologie derrière Kinect. Ils donnent accès aux micros, à la vidéo et la reconnaissance grâce à une API. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, c'est sacrément précis.

Au delà des applications ludiques, Kinect peut servir à des trucs utiles. La deuxième vidéo ci-dessous montre comment on peut utiliser le matos pour reconnaître le language des signes. Pendant ce temps au MIT, on fait du Minority Report-like.

Enfin, si Kinect vous parait plus précis sur PC que sur 360, c'est parce que le bousin est bridé sur 360. A la place de capturer en 640*480, il capture en 320*240 soit 4 fois moins de pixels. D'où vient ce bridage ? De l'USB. Histoire de ne pas perturber les autres périphériques USB (DD externes, dongle WiFi...), Kinect ne prend que 15 MB/s sur le bus USB. C'est un peu bizarre comme excuse. Déjà on a du mal à croire que la 360 n'ait qu'un seul bus USB et en plus ce dernier tourne à 480 MB/s...

Microsoft réfléchit donc à différentes solutions comme une nouvelle manière de compresser les données pour qu'elles prennent moins de bande passante ou désactiver certains périphériques USB pendant l'utilisation de Kinect. Evidemment traiter le signal en 640*480 demanderait aussi plus de puissance machine mais permettrait de tracker les doigts et la rotation du poignet.





Rechercher sur Factornews