Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

France, pays de la Liberté...

Arnaud par Arnaud,  email  @drsynack
 
... et mon cul sur la commode. Nos chers élus viennent de trouver le moyen de foutre en prison n'importe quel conducteur ayant consommé du cannabis. En effet le texte que les Grands d'En Haut viennent de voter donne le droit aux forces de l'ordre d'opérer des "opérations coup de poing" quand ils le veulent pour soi-disant détecter la consommation de stupéfiant au volant. L'idée en elle-même est bonne, le problème étant que le texte ne précise pas quelle quantité est jugée dangereuse pour la conduite automobile (faute de tests pour cause d'illégalité de la substance). Quand on sait que la résine de cannabis reste présente 1 mois dans les urines, 3 mois dans les racines de cheveux et que l'on risque deux ans d'emprisonnement et 4.500 euros d'amende en se faisant chopper, on peut dire qu'on va avoir pas mal de problèmes bientôt (si vous ne fumez pas retenez votre respiration en soirée, faudrait pas aller en prison car vous êtes fumeur passif).

On peut regretter que du fait de l'interdiction de consommation de la substance aucune campagne de prévention (comme il l'a été fait pour l'alcool) n'ait été menée pour faire prendre conscience aux jeunes les risques du cannabis au volant qui ne sont pas très éloignés de ceux de l'alcool.
Rechercher sur Factornews