Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

FactorAwards 2011 : La sélection de CBL

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
2011 a été une sacrée année. Steam me dit que j'ai joué près de 400 heures. J'ai terminé 20 jeux (dont certains pour la deuxième fois comme Hitman : Blood Money) et passé un bon paquet d'heures sur d'autres aussi bien seul qu'en coop. Et je ne compte pas les jeux iOS ni les petits extras comme Gears of War 3 pour lequel j'ai emprunté la console et le jeu histoire de le torcher en un jour et demi... Quelle est la conclusion de tout cela ?

Award du meilleur jeu traillepeulèh : L.A. Noire



"Quoi ? Mais il piccole CBL ? La version PC était moisie du derche et c'était répétitif au possible". C'est assez vrai. Mais quel jeu n'est pas répétitif ? L.A. Noire a été une expérience fantastique, une promenade dans les livres de James Ellroy à mi-chemin entre le GTA-like et Phoenix Wright : Ace Attorney. La Team Bondi et Rockstar North (qui a co-développé le jeu) ont fait un boulot de fou. L'ambiance est à tomber (la DA la nuit !), la BO est parfaite et le jeu est bourré de petits détails qui tuent. Même si je ne leur file pas de récompense, je remercie quand même Valve pour avoir donné une suite démentielle à Portal, Sega pour avoir enfin fait un Sonic 3D digne de ce nom qui est sorti en plus sur PC, Relic pour avoir réalisé le fantasme d'un fanboy de Warhammer 40000 et Eidos Montreal pour avoir fait une préquelle brillante au plus grand jeu de tous les temps.

Award du meilleur jeu indé : E.Y.E : Divine Cybermancy



Comme l'ami Zaza, le choix est difficile et Jamestown : Legend of the Lost Colony est un gros coup de coeur. J'ai aussi adoré Magicka mais mon chouchou 2011 reste E.Y.E : Divine Cybermancy. Non seulement il propose une expérience complètement à contre-courant des FPS actuels mais en plus il immerge le joueur dans un univers unique et dérangeant.