Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Epic v. Apple : cessez-le-feu en attendant le procès

Mad Dog & CBL par Mad Dog & CBL,  email
 
Vendredi dernier, la juge Yvonne Gonzales Rogers a confirmé sa décision du mois d'aout : Apple n'a aucune obligation de remettre Fortnite sur l'App Store mais est interdit de toucher à l'Unreal Engine. C'est assez logique et cela évite les dommages collatéraux pour les développeurs utilisant le moteur. Le procès en lui-même se tiendra en Mai 2021 soit plus tôt que prévu et à la demande des deux parties, il n'y aura pas de jury populaire. Quelle que soit la décision, on s'attend à ce que le perdant fasse appel et le tout risque de se prolonger pendant un bon bout de temps.

Entre temps, Microsoft a publié ses tablettes des dix commandements pour son échoppe en ligne.
Quel est le rapport demanderez-vous ? Et bien il s'agit clairement dune grosse pique dirigée vers Apple et sa boutique. Voici quelques extraits en lien avec cette news et traduit en français par votre serviteur :
1. Les développeurs auront la liberté de choisir de distribuer leurs applications Windows via la boutique en ligne de Microsoft ou autre. Nous ne bloquerons pas les boutiques concurrentes sur Windows.

3. Nous ne bloquerons pas une application sur Windows en nous basant sur le système de paiement choisi par le développeur pour traiter les achats réalisés dans l'application.

5. Chaque développeur aura accès à notre boutique d'application à partir du moment où les normes objectives et les règles, telles que celles entourant la sécurité, la vie privée, la qualité, le contenu et la protection numérique, seront suivies.

Note sur ce dernier point : c'est exactement ce qui a valu à Epic de se faire retirer Fortnite de l'Apple Store (non suivi des règles de la boutique)... Pour rappel, Microsoft s'était clairement rangé aux côtés d'Epic dans la bataille contre Apple, et semble vouloir bien enfoncer le clou avec cette liste.

Microsoft prend aussi le soin d'expliquer que ces règles ne concernent pas la boutique Xbox car, vous comprenez ma bonne dame, on vend les consoles à perte et il y a beaucoup plus de PC et de smartphones vendus que de consoles. On se demande si tout ce petit monde n'est tout simplement pas jaloux du fait qu'Apple ait copié le modèle des 30% de royalties du business des consoles et se fasse en plus de celà des montagnes de blé sur le matos.
Rechercher sur Factornews