Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

[MAJ] Les 30% vont-ils faire jurisprudence ?

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Dans l'épisode précédent de l'affaire Apple contre Epic Games, on vous expliquait que tout ce petit monde allait passer devant le juge le 28 Septembre, ou plutôt la juge vu qu'il s'agit d'une femme, Yvonne Gonzales Rogers (en photo ci-dessus). Elle a donc écouté les deux parties et donné son avis.

Elle a qualifié de malhonnête la manière dont Epic a introduit en douce sa propre méthode de paiement sur la version iOS de Fortnite conduisant au bannissement du jeu par Apple. Elle a aussi refuté le fait que les pratiques d'Apple ont causé des dommages irréparables à l'Unreal Engine. Elle a aussi expliqué que les 30% de commission sont un standard de l'industrie en citant Steam, GOG, PlayStation, Xbox, Nintendo, GameStop, Amazon, Best Buy... Google compte d'ailleurs s'assurer de toucher ses 30% sur Google Play.

Et c'est là que les choses deviennent intéressantes. Plutôt que d'émettre un jugement, elle a recommandé que le procès suive son cours devant un jury populaire en 2021. Le tout peut se transformer en un référendum contre les pratiques d'Apple mais aussi du reste de l'industrie. 
I think this is going to be a fascinating trial. Walled gardens have existed for decades. Nintendo has had a walled garden. Sony has had a walled garden. Microsoft has had a walled garden. In this particular industry, what Apple is doing is not much different.
Par "walled garden", comprenez les écosystèmes fermés des différents acteurs du métier. Si Apple perd le procès et est forcé d'ouvrir iOS aux boutiques d'applis concurrentes, la décision fera jurisprudence et pourrait forcer Sony, Microsoft et Nintendo à faire de même.

[MAJ] : Apple et Epic Games sont d'accord sur un point : ils ne veulent pas de jury populaire. Ils demandent donc à ce que l'affaire soit traitée directement par un juge comme l'autorise la loi probablement car ils n'ont pas forcément envie de laver leur linge sale en public. Rendez-vous en Juillet 2021 pour le début effectif du procès à moins qu'un accord à l'amiable soit trouvé auparavant.
Rechercher sur Factornews