Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Epic Games : les jeudis gratuits, c'est une éternité de tyrannie

Mad Dog par Mad Dog,  email
 
Chaque mercredi, on vous fait un récap' des jeux gratuits sortant sur l'Epic Game Store pour vous donner une dernière chance de les ajouter à votre librairie avant qu'ils redeviennent payants pour toujours. Et en plus, on vous dit quels jeux arrivent le lendemain, pour deux fois plus de plaisir. Et cette semaine, si vous êtes fans de Baldur's Gate et autres Planescape: Torment, vous allez vous régaler.

Nous quitte cette semaine le mythique Cave Story. N'oubliez pas de le prendre : c'est un metroidvania sorti en 2011 dans sa version plus, mais dont la version originale est culte depuis plus de dix ans.

Quant à ce qui nous arrive dessus cette semaine, pour donner un avis complètement impartial et objectif, on a en face de nous deux excellents jeux de rôle, dans la pure lignée de ce qui se faisait de mieux dans les crémeries les plus raffinés d'antan : Pillars of eternity et Tyranny. Et rien de plus normal puisque tous deux sont signés Obsidian et Paradox. Mais là, attention, on parle de Obsidian et Paradox dans leurs bons jours - que dis-je, dans toute leur gloire - et même qu'il y a du Avalone dedans, vous allez bien en (re)prendre ?

Pillars Of Eternity, sorti en 2015, vous mettra à la tête d'une petite bande de héros à la recherche du remède au mal qui frappe le monde du jeu, à savoir que ses habitants naissent sans âme. Spoiler alert : cela n'a rien à voir avec la couleur de leurs cheveux. Ce jeu s'inscrit dans la pure lignée des Baldur's Gate et Icewind Dale puisqu'on y retrouvera les mêmes mécanismes - autant au niveau de la coterie que de l'histoire et des combats.

Tyranny, sorti en 2016, vous permettra de faire ressortir votre côté le plus sombre, ou bien d'apporter un peu de lumière dans un monde ravagé par la guerre. Pour une fois, vous représentez l'oppresseur et vos actes scellerons le destin des peuples vaincus par l'armée de votre maître, ainsi que des factions qui sont vos "alliées". Des alliés qui ne demandent qu'à être trahis donc. Bien que présentant des mécanismes de jeu relativement similaires à Pillars of Eternity, Tyranny est bien différent, ne serait-ce que par la nature très ambiguë du héro que vous contrôlez, ainsi que ses compagnons. Ce jeu fait partie, pour moi, avec Torment: Tides of Numenera, des meilleurs jeux de rôle sortis ces cinq dernières années
Rechercher sur Factornews