Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Embracer grossit encore

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
On n’en avait pas trop parlé parce que ça n’avait pas grand intérêt, mais THQ Nordic, qui s’appelait avant Nordic Games, a de nouveau changé de nom il y a un an pour s’appeler Embracer Group. A l’origine un petit distributeur/éditeur suédois, le groupe a grossi en achetant des morceaux de THQ lors de la faillite de celui-ci. Depuis, il est pris d’une boulimie d’achats et ne cesse de grossir et de se diversifier. On a même parfois du mal à suivre.

Grâce à un investissement de 164 millions de dollars en avril, leur dernier panier est plutôt bien garni : Embracer vient d’annoncer l’acquisition de sept studios d’un coup. Les deux plus grosses prises sont New World Interactive (les Insurgency) et 4A Games (les Metro) qui rejoignent la filiale Saber Interactive (qui avait été achetée début 2020). Moins clinquants, Palindrome Interactive, Rare Earth Games et Vermila Studios rejoignent une autre filiale, Amplifier Game Invest, tandis que Pow Wow Entertainment rejoint THQ Nordic (oui, parce que le groupe a changé de nom, mais l’une de ses filiales s’appelle toujours THQ Nordic). Enfin, Embracer met un pied sur le marché du jeu mobile en achetant DECA Games, un éditeur allemand spécialiste du F2P.

Pour résumer, Embracer se découpe aujourd’hui en cinq grosses parties.
  • Amplifier Game Invest rassemble des petits studios prometteurs, principalement européens, même si on y trouve également Tarsier, les développeurs des Little Big Planet et Little Nightmares.
  • Coffee Stain, un petit développeur/éditeur suédois (Sanctum, Goat Simulator, A Story About My Uncle) qu’Embracer a eu le bon goût de racheter en 2018, soit juste avant les énormes succès de Deep Rock Galactic et Satisfactory.
  • Le duo Koch Media/Deep Silver, qui contient quelques morceaux de choix comme Warhorse Studios (Kingdom Come Deliverance) et Volition (les Saints Row, même si le studio a beaucoup changé entre temps), mais également pas mal de studios moins reluisants.
  • Saber Interactive, un spécialiste des portages réparti en cinq studios à travers le monde, à qui on doit tout de même MudRunner et SnowRunner, et qui est donc rejoint par 4A Games et New World Interactive.
  • Et enfin THQ Nordic, un fourre-tout pas très ragoutant chez qui on va trouver Piranha Bytes (Gothic, Risen, ELEX), Gunfire Games (Darksiders III), ou encore Black Forest Games (le récent Destroy All Humans!).
  • Et on imagine sans peine que DECA Games est l’embryon d’une future sixième filiale complètement tournée vers le mobile et le F2P.
Saber Interactive semble donc être le nouveau fer de lance d'Embracer, et on ne serait qu'à moitié surpris que certains des studios de Deep Silver et/ou THQ Nordic ferment ou soient vendus. Après tout, il faudra bien rembourser un jour.
Rechercher sur Factornews