Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Test Drive Unlimited 2 : nos impressions

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Comme convenu, après un week-end de repos bien mérité, nous allons vous livrer le reste de nos impressions sur les jeux de l'E3. On commence avec Test Drive Unlimited 2, qui était présenté chez Atari.

Le premier Test Drive Unlimited avait su trouver son public grâce à son concept simple : parcourir librement une île ensoleillée au volant de voitures de luxe. Pour autant, le jeu n'était pas parfait, et Eden Games semble vouloir corriger la plupart des défauts de ce premier opus pour livrer un jeu encore plus abouti.




Ainsi, la conduite a été intégralement revue pour offrir des sensations beaucoup plus agréables. Le peu que j'ai pu essayer m'avait l'air plutôt convaincant, même si les voitures semblaient avoir une drôle de tendance à braquer vraiment très sec à petite vitesse. À part ça, une Mustang va chasser du cul comme on peut s'y attendre alors qu'une Audi TT va rester collée à la route. En revanche, je n'ai pas pu tester ce que valait les véhicules orientés off-road, l'une des nouveautés de ce deuxième opus.

Techniquement le jeu a pris un sacré coup de jeune et affiche un rendu vraiment très chouette. Cette version PC tournait en plus au quart de poil sur une config ne présentant rien de particulièrement extraordinaire, nous a-t-on dit. Les voitures sont bien modélisées, les environnements sont toujours aussi vastes et les conditions climatiques tout comme le cycle jour-nuit sont vraiment très bien rendus.

L'autre gros ajout de ce Test Drive Unlimited 2 est le développement du côté social du jeu. Il sera toujours possible de se créer un avatar et de le customiser de la tête aux pieds tant dans son apparence que dans son habillement, mais également d'acheter des maisons qui pourront être également personnalisées jusqu'à la couleur du papier toilette. Vous pourrez ensuite inviter vos avis chez vous, et communiquer avec eux par voicechat où même avec des emotes. Avant les courses en multi, plutôt que d'avoir un lobby ressemblant à un bête menu avec la liste des joueurs qui vont prendre part à la course, tout le monde se retrouve sur la route à côté de sa voiture, et peut se balader et examiner tous les véhicules présents sous toutes les coutures. Certaines épreuves seront même orientées coopération plutôt qu'affrontement, comme par exemple ce mode où tous les joueurs doivent en suivre un autre, qui est le seul à connaitre l'itinéraire, le rôle de meneur changeant à chaque passage de checkpoint. Voilà qui devrait permettre de prendre part à d'agréables petites balades en bandes.

Le problème, c'est que ces features "sociales", sympathiques au demeurant, semblent avoir monopolisé le temps des développeurs par rapport à d'autres plus utiles a priori. Ainsi, il n'y aura dans un premier temps pas de motos. Celles-ci arriveront sous forme de DLC, les braves gens d'Eden étant visiblement encore occupés à peaufiner leur physique. De même, les iles seront certes superbes mais toujours aussi vides, puisqu'aucun passant n'arpentera les trottoirs. Ça ne servirait à rien, parait-il. À côté de ça, on aura droit à un tas de petits gadgets, comme la possibilité de lever ou baisser la capote des véhicules cabriolets, ou encore de mettre ses clignotants.




Voilà pour ce premier contact avec Test Drive Unlimited 2. Si on pourra émettre quelques regrets vis-à-vis de certains choix faits par les développeurs, le plaisir simple de la conduite de bolides dans des environnements paradisiaques devrait lui répondre présent une fois de plus, ce qui reste le plus important.
Rechercher sur Factornews