Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 2020 : les perdants et les gagnants de l'annulation

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Suite à l'annonce de l'annulation de l'E3 2020, le message venant des différents participants est unanime et pourrait se résumer de la sorte : "C'est trop triste mais on comprend la décision des organisateurs. On fera un direct pour remplacer notre présence sur le salon. Lâchez vos coms". EA se demande encore s'ils vont maintenir l'EA Play mais on doute fortement que ce soit le cas. Pourtant, derrière cette vague de déception, on se demande si tout ce petit monde est vraiment sincère. Explications.

Pour les gros éditeurs et les constructeurs, aller à l'E3 coûte très cher. Entre la location du stand et du matos, les billets d'avion pour le personnel, les chambres d'hôtel, les salaires des hotesses d'accueil, les fêtes comportant souvent un concert d'un groupe connu, les goodies, les saladiers de coke... Tout coûte cher. La construction d'un mega-stand coute entre 5 et 10 millions de dollars. Et le retour sur investissement n'est pas énorme avec seulement 70 000 personnes grand max qui vont au salon. C'est bien pour cela que de plus en plus de studios ont décidé de zapper l'E3.

Du coup cette annulation surprise ne doit pas déplaire à tout le monde. Parmi les gens qui viennent de pousser un gros soupir de soulagement se trouvent les développeurs des studios en question. D'ordinaire à cette époque de l'année, ils seraient en train de trimer leur race pour produire une version jouable de leur jeu. Ils viennent d'obtenir un délai de deux mois en supposant que la Gamescom ait toujours lieu.

Bien sur, tout le monde n'est pas gagnant dans cette histoire. L'E3 est avant tout un salon orienté business dans lequel se noue des partenariats surtout pour les petites boites. Les développeurs trouvent des éditeurs, les fabricants de matos trouvent des distributeurs et les journalistes trouvent le chemin du bar. L'E3 est aussi une bonne excuse pour passer des vacances au soleil aux frais de la princesse. Le billet d'avion étant déjà payé alors pourquoi ne pas rester quelques jours de plus histoire de profiter des curiosités locales.

Et le grand perdant est bien la ville de Los Angeles. 70 000 personnnes qui ne font pas le déplacement, c'est un sacré manque à gagner pour les hôtels, restaurants, bars, supermarchés de la fumette et vendeurs de hot dogs qui vous attendent à 2H du mat à la sortie des boites. Ils se referont peut être avec le Adultcon [NE PAS CLIQUER AU BOULOT OU EN FAMILLE] ou le International Microwave Symposium présenté par l'IEEE. Moquez vous mais des types qui parlent fréquences radio pendant 6 jours doivent se mettre des mines monstrueuses chaque soir. En tout cas niveau site web je ne sais pas qui fait le plus fort : Adultcon avec son design tout droit sorti des 90s ou l'IMS qui a l'audace de mettre une photo où tout le monde semble se faire chier comme un rat mort avec même un type qui dort au second plan.
Rechercher sur Factornews