Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Dungeon Keeper, la nouvelle free-to-play d'Egypte

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Le saviez-vous ? Dungeon Keeper est sorti il y a une semaine sur iOS et Android. C'est le genre de jeu qui serait parfait sur tablette. On s'imagine déjà au coin du feu à envoyer ses demons à l'attaque tout en écoutant les ennemis se faire torturer. Sauf que le jeu a reçu le traitement free-to-play et pas la dose prescrite dite "purement décorative". Non. L'overdose totale à base de "tu vas casquer pour la moindre action".

Un fois qu'on a passé le tutoriel, l'action de base, creuser un bloc, prend un temps fou. On est donc invité à dépenser des gemmes pour accélérer les choses. Mais on arrive rapidement à court de gemmes et évidemment il faut casquer pour en avoir plus. Donc on attend. QUATRE HEURES. POUR UN BLOC. Pour les blocs de gemmes dures, ce n'est pas quatre heures mais VINGT-QUATRE HEURES. Ah oui accessoirement au passage ils ont totalement changé la plupart des mécaniques du jeu histoire d’accommoder leur machine à cash. On passe d'un des meilleurs jeux de tous les temps à une merde infâme qui tente de pomper le succès de Clash Of Clans. Jim Sterling parle littéralement de cancer ce qui me fait dire qu'on est vachement gentil sur Factor au final.

La question est : "pourquoi avoir attendu une semaine pour pondre cette news ?". Je voulais voir si face au déluge de critiques négatives, EA allait changer quoi que ce soit. J'ai fini par télécharger le jeu moi-même et comme vous pouvez le constater dans la capture ci-dessous, c'est toujours aussi nul. Encore plus fort : quand on écoute EA Mythic (qui a développé le titre), tout semble normal. Selon eux, ce n'est pas du pay-to-play ou du pay-to-win. Le jeu serait conçu pour n'être joué que quelques minutes par jour. Forcément s'il faut 24 heures pour creuser un bloc, on ne risque pas de jouer beaucoup plus longtemps... Mythic pointe aussi du doigt que le jeu a des notes plutôt correctes. Sur iOS, c'est en train de baisser. Sur Android, c'est étonnamment élevé. La raison est simple : pour la version Android, la fonctionnalité qui permet de noter le jeu est biaisée. Si vous filez 5 étoiles au jeu (sur 5), vous êtes redirigé vers la page Google Play du jeu. Mais si vous donnez moins, vous pouvez juste envoyer une email à EA pour leur dire à quel point leur jeu craint du boudin. Il faut aller directement sur Google Play pour donner une note inférieure à 5.

Mais surtout Mythic explique que c'est ainsi que les choses fonctionnent sur mobile. Le plus triste est qu'une partie des joueurs sont d'accord et même une partie des grands journalistes. Est-ce vraiment trop demander de payer une quinzaine d'euros pour avoir un jeu complet qui soit au moins aussi bien que l'original ? Quand Take Two sort Grand Theft Auto : San Andreas ou XCOM : Enemy Unknown sur iOS, ils ne sortent pas des versions au rabais blindés de micro-transactions. Ils sortent des vrais portages. Idem pour Square Enix avec les Final Fantasy (même si la tronche des graphismes du VI fait peur) ou Telltale Games. Personne n'imagine des micro-transactions pour un truc aussi trivial que choisir une ligne de dialogue. Alors pourquoi on devrait s'en cogner pour faire creuser ses mignons ?

On rappelle que le vrai Dungeon Keeper est disponible sur GoG et que des indies bossent sur une suite spirituelle, War for the Overworld, qui est disponible en acès anticipé.
Rechercher sur Factornews