Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Divinity: Avalanche de péchés

Arnaud par Arnaud,  email  @drsynack
 
On parle assez (trop) peu de Divinity: Original Sin. Et c'est bien dommage, car sous ses faux airs de sous-Diablo, ce qu'il n'est pas, le RPG kickstarté de Larian Studios promet d'être une des bonnes sorties de l'année. Et un gros patch vient de sortir sur l'Early Access dispo sur Steam (ou si vous avez backé le jeu).

Rappelons le gameplay en deux mots : vous choisissez un personnage de base, bardé de tout un tas de compétences toutes plus intriguantes que les autres et impossible à monter toutes. Il faudra faire des choix, mais on nous promet qu'aucun skill ne sera oublié dans le déroulement du jeu. Autrement dit, depuis le début du design du jeu a été pris en compte le besoin de résoudre chaque quête d'autant de manières que possible, sans les développeurs n'aient nécessitement pensé à toutes les possibilités - et que ça fonctionne quand même.

Alors oui on nous promet ça depuis des années, et à chaque jeu on se dit "ouais allez, cette fois c'est la bonne", et paf, on se retrouve avec Thief. Bon. On sera attentif à ça lors de la sortie d'une version beta ou finale.

L'exploration du monde est libre (façon Infinity Engine ou Diablo donc), avec énorméments de détails pour ce que j'ai pu voir. A noter que le multijoueur est supporté de A à Z. Quand on est en solo, les NPCs qui remplacent nos potes dialoguent entre eux, et bien que ce soit assez schizophrénant, c'est assez rigolo. Surtout qu'on peut influer sur leur caractère en fonction des réponses que l'on choisit.

Le combat quant à lui est tour par tour - on y bascule depuis le mode temps réel lorsqu'on rencontre un ennemi. Il y a des intéractions fortes avec le décor - depuis le classique "mets de l'huile puis balance du feu" jusqu'au non moins classique "mets de l'eau et balance un éclair - ou les sorts. Il ne faut pas hésiter à expérimenter, que ce soit dans les combats ou en exploration, pour sortir de la façon évidente de gérer une situation.

Je vais m'arrêter là car cela commence à ressembler à une preview. La vidéo ci-dessous résume si vous êtes handicapé ou ne savez pas lire.

Rechercher sur Factornews