Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Crytek retrouve le sourire

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
2014 n'a pas exactement été une année super pour Crytek. Pour se maintenir à flot, le studio a du trancher dans le vif chez Crytek USA, fermer Crytek UK et vendre Homefront à Koch Media. Les projets internes du studio ne sont pas folichons et sont à base de free-to-play assez génériques. Le CryEngine ne pète pas non plus la forme : les annonces de jeu utilisant le moteur ne sont pas nombreuses et les derniers jeux sortis utilisant le CryEngine (Sonic Boom et Evolve) ont été des bides. Heureusement il y a Kingdom Come Deliverance et Star Citizen pour relever le niveau.

Mais surprise : durant la dernière GDC, Crytek a annoncé qu'ils étaient sur le point de recevoir un gros chèque qui allait les renflouer. Il ne s'agirait pas d'un investisseur mais d'un gros contrat portant sur une licence de Crytek. Kotaku pense savoir que l'offre viendrait d'Amazon et que le géant de la livraison de slips compterait lacher entre 50 et 70 millions de dollars pour une licence CryEngine. Amazon s'intéresse depuis quelques temps à la création de jeux vidéos. L'an dernier, ils se sont offerts le studio Double Helix et ont lancé leur console Android.

(petit apparté : suis-je le seul à penser que Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, est à deux doigts de devenir un super-méchant sorti tout droit d'un film de James Bond ? Il est chauve, il est milliardaire, il a la main-mise sur Internet, il a une armée de drones et il s'apprête à aller dans l'espace. Il ne lui manque plus qu'une base secrète dans un volcan actif et on tient le prochain leader du SPECTRE)
Rechercher sur Factornews