Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Civilization VI est sorti !

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
"Chérie ! Tu ne vas pas me voir ce soir !
-Tu vas passer par la porte de derrière ?
-Non Civilization VI est sorti."

Le nouvel opus de la série mythique récolte tout plein de bonnes notes mais on vous recommande particulièrement le test de Rock Paper Shotgun ainsi que leur précédente preview. Selon eux, le jeu est aussi bon sinon plus que Civ IV alias le meilleur opus. Firaxis a introduit tout plein de nouveaux mécanismes alléchants. Par exemple le jeu comporte deux arbres de recherches séparés : un pour les découvertes scientifiques qui utilise des points de recherche et un autre pour les découvertes politiques qui utilisent des points de culture. Avec ce dernier, on débloque des cartes qui permettent de micro-ajuster son gouvernement selon les besoins du moment : guerre, bonheur... A ce sujet, la notion de bonheur global a disparu et on est revenu à une gestion du bonheur par ville.

La diplomatie a aussi fait des progrès avec l'introduction de deux nouveaux éléments. L'un d'entre eux est la notion de Casus Belli. On peut désormais donner une raison valable pour déclarer la guerre et ainsi éviter le courroux des autres civs. Mais le changement le plus important concerne directement les villes. Ces dernières n'occupent plus qu'une seule case mais s'étendent sur plusieurs cases ou quartiers. Il existe différents types de quartiers qui permettent de construire différents batiments. En gros l'époque où toutes les villes pouvaient accueillir tous les batiments est révolue.

L'interface est excellente et le brouillard de guerre façon "carte ancienne" est du plus bel effet. La vue stratégique ressemble enfin à quelque chose et le jeu peut tourner sur un PC d'avant guerre. La BO est somptueuse et Christopher Tin (qui avait composé l'excellent Baba Yetu pour Civ IV) a composé le thème principal du jeu, Sogno di Volare. Il a été interprêté pour la première fois en juillet par le Royal Philharmonic Orchestra de Londres et il est tout simplement magnifique. On vous conseille de regarder aussi la bande-annonce de lancement/introduction du jeu. Le lead designer de Civ VI est Ed Beach qui a sauvé les meubles pour Civ V après le départ de Jon Shafer et qui a supervisé le dévelopement des deux extensions du jeu.





Rechercher sur Factornews