Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Can't touch this !

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Faisons un petit retour en arrière. A la fin des années 80, le rap US commence à cartonner. Essentiellement basé à New York, le genre a déjà un gros label dédié (Def Jam) et un bon paquet de grands groupes (Grandmaster Flash, Run DMC, Beastie Boys,...).

MC Hammer lui est un rapper californien qui a signé avec l'énorme label Capitol Records (on peut voir leur bâtiment dans Grand Theft Auto : San Andreas) basé à Hollywood. Il a fait ce que j'appellerai du rap "exportable", à savoir des mélodies faciles utilisant massivement les samples, des paroles un peu débiles, un côté bling bling californien bien propre sur lui très éloigné des rappeurs du Bronx et un matraquage médiatique énorme ; MC Hammer a fait partie des premiers clips de rap montrés sur MTV.

Pourquoi je vous parle de tout ça ? Parce que le bonhomme va bosser avec Activision sur un projet top secret. DJ Hero ? Un jeu de danse ? (MC Hammer s'occupe entre autre d'un YouTube-Like sur la danse) Call Of Duty 6 ?
Rechercher sur Factornews