Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Alita Battle Angel : Un trailer à la Gunnm

Buck Rogers par Buck Rogers,  email
 
Quand j'avais appris que le manga Gunnm aurait le droit à son film hollywoodien réalisé par Robert Rodriguez, j'étais ma foi assez sceptique vu le nombre de transpositions foireuses de créations venant d'Asie produites depuis un long moment par le cinéma américain. Pourtant, jusqu'ici, le chef-d'œuvre de Yukito Kishiro n'avait pas eu le droit à beaucoup d'adaptations, et encore moins à des médiocres. Il y avait eu par exemple Battle Angel, deux OAV (Original Video Animation, une sorte de direct-to-video japonais mais sans le coté bouse) reprenant le début de l'histoire de Gally (Alita), une cyborg amnésique recueillie à la décharge au pied de la cité suspendue de Zalem, qui étaient d'assez bonne facture. Et un jeu vidéo malheureusement jamais localisé malgré ses atouts, Gunnm Kasei no kioku sorti sur la première PlayStation. Le peu heureusement avait été synonyme de qualité pour cette œuvre de science-fiction atypique et parfois ô combien touchante.

Mais voilà, en regardant la nouvelle bande-annonce ma foi assez bien montée de Alita : Battle Angel, un sentiment a commencé à germer. Une certaine envie d'y croire. Alors oui, la photo est un peu trop propre sur elle pour une œuvre qui est à la base très apocalyptique. Et je ne suis pas convaincu que les grands yeux du personnage, découlant d'un style de dessin japonais hérité d'Osamu Tezuka, étaient vraiment nécessaires. Même si sur ce dernier point il y a matière à débat. Mais mis à part ces éléments précités, une chose tape à l’œil, ce sont les choix du casting pour les personnages principaux qui ont l'air de parfaitement coller. On reconnaît sans difficulté Daisuke Ido, Yugo, Zapan, Makaku, Vector... Sans compter sur la présence de la discipline du Motorball (une sorte de course de roller derby motorisée individuelle pour cyborgs de combat où le vainqueur est celui qui passe la ligne d'arrivée avec le motorball ou en étant le dernier survivant) que l'on aperçoit dans le trailer, et qui est quand même un sacré gros morceau dans le manga. Pas trop gros d'ailleurs ? A trop vouloir mettre de choses, est-ce que cela ne va pas rendre le film indigeste ?

On aura forcément toutes les réponses à ces questions à la sortie du film, le 13 février 2019 prochain. Et en espérant que cette fois on n'aura pas le droit à une daube de plus au cinéma.

Rechercher sur Factornews