Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

​Le futur de Shadow prend (encore) du retard

billou95 par billou95,  email  @billou_95
 
On vous en avait parlé fin octobre après les avoir essayées, la startup française Blade s'est lancé dans un fractionnement de sa gamme de cloud-computer Shadow et a introduit deux nouveaux modèles Ultra et Infinite en précommande pour une livraison prévue initialement le 1er février 2020 (voir nos premières impressions par ici). Après une poignée d'activations aléatoires, de nombreux retards jusqu'à un vague "fin de l'été 2020", nous avons enfin des nouvelles... et elles ne sont pas bonnes.

L'information est donc tombée aujourd'hui : l'activation massive des nouvelles configurations Shadow Ultra et Infinite est repoussée à début 2021 "au plus tôt" selon Ness Benamran, responsable des opérations. C'est la crise du Coronavirus qui est invoquée par Blade, les usines des différents fournisseurs ne disposant que de stocks limités "envoyés en priorité aux GAFAs". Entre des problèmes d'approvisionnement en matériel nécessaire à la construction des baies hébergeant leurs serveurs et un accès restreint aux datacenters qui rallonge les processus d'installation, il faudra donc patienter 6 mois de plus avant de pouvoir profiter du haut de gamme du clouder français.

Une annonce qui tombe mal pour tous ceux qui avaient misé sur ces configurations avec l'arrivée prochaine de l'ogre d'Asobo, à savoir Flight Simulator, ou de Cyberpunk 2077. Sans trop de précisions, Ness a annoncé à demi-mot lors de l'annonce sur Twitch que quelques petites grappes d'activations pourraient avoir lieu, mais cela resterait un très faible nombre de machines. En ce qui concerne l'entrée de gamme Shadow Boost, on nous informe également d'un allongement des délais d'activation pour éviter l'engorgement. Enfin, le stockage additionnel, promis lui aussi depuis un moment et très attendu par les utilisateurs du service, prend également un retard dans le pif sans plus d'informations.



Pour terminer, on a posé la question d'une possible mise à jour des configurations haut de gamme avant leur disponibilité en 2021 à Ness, Nvidia ayant déjà dévoilé ses plans concernant l'architecture Ampere qui équipe les Quadro nouvelle génération du fondeur et la réponse est claire : pas de changement au programme. Ultra et Infinite seront donc équipés comme prévu des équivalents professionnels aux modèles RTX 2080 et Titan.
Rechercher sur Factornews