Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

[E3 2016] Premières étreintes dans Vampyr

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Encore du hands off chez Focus avec la présentation de Vampyr, le prochain titre des parisiens de Dontnod (Remember Me). Difficile de présenter un jeu à l'ambiance si feutrée et glauque dans une pièce pas du tout insonorisée, quand les stands d'à côté foutent de la musique de merde à fond et que des "WOUHOUS!" si chers aux Américains retentissent de temps en temps.
On se retrouve donc tant bien que mal plongé dans un Londres frappé de plein fouet par la grippe espagnole. Notre héros est un docteur devenu vampire et qui WOUHOUS! lutte intérieurement contre sa nouvelle condition. Malgré lui, il doit tuer des gens afin de survivre et doit choisir les personnes dont il fait ses repas. Et bien évidemment, chaque goutte de sang ingurgitée amène de l'XP, qui permet de faire évoluer son personnage et ses pouvoirs. 

On a pu apercevoir deux de ceux-ci : un système de WOUHOUS! téléportation bien pratique pour se faufiler entre les chasseurs de vampire, et l'hypnose qui permet de forcer un PNJ un peu récalcitrant à nous obéir lors d'un dialogue. Ceux-ci sont à choix multiples et permettent de faire évoluer les relations de la ville par rapport à notre personage.

Cette ville est un semi open world découpé en districts distincts dont la vie évolue en fonction de nos actions et de la maladie. Si vous délaissez WOUHOUS! un quartier un peu trop longtemps, il peut rapidement partir en vrille et devenir une zone de quarantaine qui ne sera plus accueillante, vous privant ainsi de ses missions. À voir comment WOUHOUS! cela s'organise sur le long terme et les conséquences sur la trame principale.

Les quelques séquences d'action, notamment contre les vampire hunters, se sont révélées sans grande surprise et pas vraiment spectaculaires. Les combats sont un mix entre mêlée et distance sans que les ennemis se révèlent trop coriaces WOUHOUS! sur ce que l'on a vu. Ca a l'air de faire le job, mais on aimerait avoir plus de dynamisme et de spectacle, surtout si celles-ci sont nombreuses. On n'en a vu qu'une infime partie, et ça a le temps d'évoluer, le jeu étant prévu pour quelque part en 2017.

Difficile de se faire un avis sur Vampyr dans ces conditions, mais il fourmille de bonnes idées. Reste à voir si elles seront bien intégrées afin de ne pas reproduire les erreurs de Remember Me, à l'ambiance fantastique mais au gameplay rachitique. WOUHOUS! 

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews