Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

[E3 2016] Première descente dans Below

Joule par Joule,  email  @j0ule  
Développeur / Editeur : Capybara
Jeudi matin, tandis que les fans rushaient les stands Nintendo Zelda, PS4 et Xbox One pour commencer la queue afin d'essayer les jeux les plus populaires, je me dirigeais tranquillement vers les bornes des indépendants mises à disposition chez Microsoft. Là, une borne de Below ainsi que l'un de ses développeurs n'attendaient apparemment plus que moi pour commencer la journée.
J'enfile mes écouteurs, je prends le pad en main et me voila déjà happé dans ce monde à la DA magnifique et aux sonorités au diapason, en train de sortir de ce bateau accosté sur une grande plage. Le contraste entre notre héros minuscule et l'immensité des décors visités dans les premières minutes est saisissant. L'exploration nous permet de ramasser quelques bricoles, de faire un feu sur la plage et de découvrir l'entrée d'une grotte. C'est le début de nos ennuis.

Car oui, dans Below, on va en chier. Ce rogue like va nous envoyer explorer les tréfonds de cette île, étage par étage générés procéduralement. Ces étages regorgent de loot, de feux de camp qui servent de checkpoints et bien évidemment d'ennemis et de piège qui vont vous tuer. Plus d'une fois. Et à chaque mort, retour à la plage pour retenter avec un autre héros, qui heureusement pourra reprendre là où il en était grâce à la magie téléportative du feu de camp de la plage. Pour progresser plus vite, il sera possible de récupérer une partie du matos laissé autour du cadavre du prédécesseur afin d'être rapidement équipé. 

Car non content de se faire trucider par des ennemis nombreux et de tomber dans des pièges extrêmement punitifs, il va falloir gérer plusieurs facteurs de survie. Faim, soif, température corporelle et santé sont les quatre mamelles d'un héros. Un inventaire assez conséquent est donc à remplir de bouteilles vides, d'ingrédients de crafts, de bouffe et d'armes différentes pour mener à bien son expédition. Il sera également possible de cuisiner pour obtenir de la bouffe plus efficace, comme un bon steak grillé sauce barbecue ou la sacrosainte soupe. 

Le studio Capy souhaite faire un jeu sans concession, puisque les compétences du héros n'évoluent jamais. Les principaux progrès à chaque nouvelle partie résident certes un peu dans le loot, mais surtout dans les connaissances et le skill du joueur. L'apprentissage des comportements des ennemis, savoir reconnaître un piège, connaître les bonnes recettes et des astuces indispensables, voila ce qui vous fera progresser dans jeu. Et on n'a qu'une envie, c'est d'y retourner lorsqu'il sortira cet été.

Below est grand, Below est beau, Below est dur. Below m'habite.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews