Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
INTERVIEW

[Interview] Donald Reignoux - Spécialiste du doublage

K.Mizol par K.Mizol,  email  @Super_Slip_Man
Avec une carrière commencée à l'âge de 10 ans, Donald Reignoux a abordé avec plus ou moins d'assiduité de multiples facettes du comédien. Celui qui chante pour des génériques de dessins animés, celui qui joue dans des pièces de théâtre, mais surtout celui qui double en français des acteurs étrangers, des animés et des jeux vidéo. Si son visage ne vous dit rien, vous avez inévitablement déjà entendu sa voix. Titeuf ? C'est lui. Reese dans Malcolm ? C'est lui. Les voix de Channing Tatum, Jonah Hill, Jesse Eisenberg ? C'est lui. Et pour les jeux vidéo ? Il y roule sa bosse depuis plus de dix ans ce qui lui a notamment laissé le temps de doubler Sora dans Kingdom Hearts ou dernièrement Delsin Rowe, le personnage principal de inFamous : Second Son qui a beaucoup fait parler pour son excellente V.F.. 
Tout d'abord, est-ce que tu peux nous raconter comment se passe une session de doublage pour un personnage principal de jeu vidéo ? On te donne un texte, les traits de caractère de ton personnage, des intonations et hop c'est parti ?
Oui c'est très - trop - sommaire. On a généralement pas beaucoup d'éléments pour s'aider, un design, une bible pour les traits du personnage, mais jamais d'images. C'est ce qui rend le doublage jeu vidéo très casse gueule ! !
 
Et pour les voix additionnelles (comme tu as pu le faire pour le futur Watch_Dogs, si tu peux nous en parler) ? Ça fonctionne de la même façon ou c'est plus improvisé ?
De l'improvisation ? Ça n'existe pas. Surtout dans les jeux vidéo où c'est encore plus verrouillé que sur un doublage classique ! Mais ma participation sur Watch_Dogs est très brève, rien à voir avec la somme de travail que j'ai pu avoir sur inFamous par exemple...
 
Est-ce que d'autres comédiens sont là pour te donner la réplique quand tu doubles, ou vous travaillez individuellement de manière isolée ?
Les jeux vidéo tout comme les films d'animation sont toujours enregistrés comédien après comédien, on n'a pas forcément les répliques des autres sur le texte, il faut beaucoup d'imagination et bien suivre la V.O.. C'est le plus important....
 
Ça fait plus de 10 ans que tu doubles dans le jeu vidéo, est-ce que tu ressens une évolution dans le domaine ?
Non pas vraiment, mis à part le cas inFamous où j'ai pu avoir les vidéos des cinématiques, sinon le processus est toujours le même !
 
On reproche souvent au doublage français d'avoir une mauvaise synchro labiale. J'imagine que ça vient des techniques de doublage imposées ? 
Cela vient exclusivement du "problème mondial" : l'éditeur crée une V.O., puis tous les pays qui veulent une version dans leur langue calent les textes, sur la forme d'onde enregistrée. C'est ce point qui fait que l'on n'a pas une bonne synchro, mais on fait attention à être très calé. Après quand on voit un décalage de plus d'une seconde sur l'image, vu comme on nous demande d'être collé au rythme par rapport à la V.O., ce n'est pas nous qui sommes responsables de ce souci, mais bien le jeu qui ne fait pas démarrer au bon endroit... Mais comme c'est nous qu'on entend, c'est tellement plus simple de dire que les V.F. sont pourries...
 
Ces derniers temps il se démocratise de plus en plus la performance capture où un acteur est motion capturé non seulement dans ses mouvements mais aussi dans ses expressions de visage et sa voix. C'était le cas sur inFamous : Second Son par exemple, avec Troy Baker qui est donc la voix en V.O.. De ce fait en doublant par dessus l'image, la synchro labiale semble essentielle. Ton travail doit d'ailleurs se rapprocher du doublage de films ou de séries dans ce cas précis, n'est-ce pas ? 
Et bien non, pour les raisons citées plus haut. Le jour où on nous mettra une bande qui défile systématiquement comme en doublage de films ou de séries TV (mais ça n'arrivera pas de sitôt), le résultat sera là. Mais sinon on restera coincé comme c'est le cas depuis longtemps.
 
Tout de même, pour inFamous : Second Son, honnêtement c'est un des meilleurs doublages français que j'ai pu entendre. Tu sembles t'être senti très à l'aise dans la peau de Delsin Rowe ? (Il faut aussi souligner le très bon travail du traducteur, tes lignes de dialogues sonnent bien, elles sont actuelles et collent à l'époque et au personnage.)
Oui inFamous a été très bien traduit, ce qui est loin d'être toujours le cas, ça aide beaucoup à rentrer dans le personnage. D'avoir les vidéos des cinématiques a aussi beaucoup beaucoup aidé. Ça devrait être obligatoire... Mais c'est rare malheureusement !

 
Alors, est-ce que le travail sur un jeu est aussi gratifiant que ça peut l'être sur un film ou une série ?
Non vu la difficulté et les contraintes techniques, faire un jeu vidéo n'est pas aussi plaisant qu'un film, mais j'aime ça quand même ! Sur inFamous j'ai eu plus de 30 heures de studio, et à part pour les cinématiques on ne sait pas trop où on va. Mais d'être un vrai gamer m'a beaucoup aidé à me retrouver là-dedans et ne pas être perdu... Savoir où va telle ou telle réplique etc.
 
Justement, faut-il être un gamer pour être un bon doubleur de jeux vidéo ?
Non mais donc ça aide, on arrive vite à comprendre si la réplique est dans un menu ou en action de jeu, l'expérience de gamer décode tout de suite la situation et c'est un avantage c'est sûr !
 
Comment es-tu arrivé dans le doublage de jeux ? C'était une volonté de ta part ou un hasard ?
Contrairement aux pubs où ça se passe de manière complètement différente, dans le milieu du doublage on retrouve les mêmes têtes. Donc le lien se fait assez vite et on est vite appelé par les directeurs artistiques qui s'occupent de gérer les doublages de jeux .
 
D'ailleurs comment se passe un casting vocal pour du doublage jeu vidéo ? J'imagine que tu travailles très rarement avec le studio de développement, tout est délégué à une boîte externe spécialisée ?
Oui la société ne s'occupe que du son, des dialogues, je n'ai jamais aucun contact avec les développeurs. Pour le casting ça se fait assez rapidement, sur quelques lignes de texte que l'on envoie au client... Qui compare !
 
Si j'en crois ta voxographie sur Wikipédia, le premier jeu sur lequel tu as travaillé était Donald Duck Couak Attack (un titre prédestiné si je puis me permettre) pour lequel tu as fait Riri, Fifi et Loulou, quel souvenir en gardes-tu ?
Aucun souvenir, mais par contre mon premier jeu était Payuta pour Ubisoft, à l'époque des CD-ROM où les Pentium cadençaient à 133mhz, héhé ! (Ndlr : Comme quoi Wikipédia ce n'est toujours pas hyper fiable...)
 
Quel est le doublage de jeu dont tu es le plus fier ?
inFamous, ouais, je pense m'en être bien sorti, en tous cas j'espère.
 
Tu as doublé Raz dans Psychonauts, un de mes jeux préférés. Peut-être as-tu quelques anecdotes à partager à ce sujet ?
Eh bien justement sur ce jeu j'ai eu droit pour la première fois à une bande rythmo avec le texte pour toutes les cinématiques ! Ça changeait tout et rendait le projet vraiment concret. Très bon souvenir du coup !
 
Tu as aussi participé à la direction artistique du doublage français sur Skate 3, tu peux nous en dire plus à ce sujet ?
 
Oui, j'ai dirigé la V.F. pour que le jeu parle jeune, calé sur les expressions du milieu sports extrêmes, sans pour autant tomber dans la caricature. Assez compliqué et lourd à gérer, la direction c'est trop stressant pour moi !
Rechercher sur Factornews