Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

SteamOS supporte plus de bécanes
Aisyk
Membre Factor
Membre 193 msgs
fwouedd a écrit :
Absolument, mais tu parles de perdre un peu de parts, ça implique une cohabitation avec DirectX, et on en revient au point de départ :

- Si t'as des jeux DirectX et OpenGL non exclusifs, Windows reste en position de force.

- Si t'as des jeux DirectX et OpenGL non Windows, tu crées potentiellement un intérêt à Linux en fragmentant le marché global.

- Si tout les dev lâchent DirectX et qu'il creve, tu as des OS qui proposent la même offre et tu choisis celui que tu veux.

Quoiqu'il en soit, tant qu'un OS propose plus que les autres dans un domaine, il devient naturellement incontournable dans ce domaine. Tant que tu casses pas ou que tu n'équilibres pas cet avantage, tu vas au casse pipe.
Et en l'occurence, l'avantage aujourd'hui, c'est la quasi totalité des AAA et une très grosse quantité de titres hardcore.

On en revient au vrai problème : sans les dev, tu peux aligner tous les fabricants de hardware, tu vas droit dans le mur.


J'allais dire la solution 1 et 3. Et la réponse à la question 1, c'est justement de travailler à placer du linux dans des machines dès l'installation (SteamOS, HP, Dell, Ubuntu Kylin en Chine...), pour éviter le marché 98% de PC en vente qui sont sous Windows.
Et il y a déjà des dev sous linux. L'environnement est déjà suffisamment mûr pour que du matos puisse se vendre. Si des films d'animation de Disney, DreamWorks Animation, ILM, Sony, se font sur des machines à base de linux, t'inquiète, au niveau outils de production, de rendu et architecture globale, pour un jeu vidéo de grande ampleur, Linux suit très très bien. ( http://www.framablog.org/index.php/post/2008/05/28/linux-et-le-cinema ). Et si Metro Last Light, Crusader Kings 2 et d'autres sont portés, c'est bien que des outils existent afin de le faire...

La réflexion de Valve est bien de dire qu'il faut une offre matérielle car les dev de toutes façons suivront.

-> D-Kalcke
PS3 : PSGL, un dérivé d'OpenGL ES 1.0, compilé pour tenir compte du Cell.
PS4 : OpenGL, pour éviter de payer des royalties à Microsoft concernant Dx.

-> CBL
Rien à voir avec un sentiment de "persécution", juste je note que ton article est souvent très critique sur les solutions à base de Gnu/Linux et que ça manque sérieusement d'arguments pertinents (surtout à cause d'une méconnaissance du sujet). Sur ton article, bien évidemment que les portages Android / Linux pourront se faire, comme les portages IOS / Android. Deux librairies OpenGL et OpenGL ES basées sur les mêmes spécifications sont utilisées pour les mêmes usages. Il ne manquerait que des outils de portage des applications. Après c'est au niveau de la compilation de codes (ARM vs x86) que ça se passe. Il y a aussi de basses raisons marketing qui feront que les projets ne seront pas portés comme ils ne sont pas portés sous Windows.
En gros, techniquement, il n'y a pas de raison (en tout cas, c'est plus facile de porter des applis Android sous Linux que sous Windows), au niveau marketing , c'est plus délicat.
 
SteamOS supporte plus de bécanes

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews