Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

Forums

1
Remedy fait preuve d'un certain self Control
Buck Rogers
Membre Factor
Redac 767 msgs
Certainement pour fêter le stream de Remedy sur leur prochain jeu Control, on a eu le privilège d'avoir un nouveau trailer. Et on a même le droit à James McCaffrey, la voix officielle de Max Payne comme narrateur. CBL nous avait concocté une preview pendant l'E3 2018, et il en ressortait beaucoup de positif. La sortie du jeu est toujours prévu pour 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.
 

Lire la suite sur le site : Remedy fait preuve d'un certain self Control.
 
Anahkiasen
Membre Factor
Membre 1173 msgs
Les images donnent pas mal envie, j'espère juste que ça sera moins cinématique que Quantum Break où tu avais des pouvoirs fun à utiliser mais trop peu de moments pour en faire usage sans que l'histoire vienne te taper sur l'épaule toutes les 10s :/
 
Captain America
Membre Factor
Membre 1871 msgs
Moi c'est le côté narration que j'ai vraiment aimé dans Quantum Break. Le casting était vraiment excellent également.
C'est vrai que niveau Gameplay, c’était franchement pas fameux, mais pourtant, j'ai littéralement adoré ce jeu.
 
Anahkiasen
Membre Factor
Membre 1173 msgs
Non moi aussi j'ai bien aimé le jeu, simplement s'ils proposent des pouvoirs encore plus pétés j'espère qu'on pourra s'en servir de manière plus ouverte que dans QB. Que ce sera un style de jeu différent disons.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3915 msgs
Histoire de rééquilibrer un peu tout ça, Quantum Break c'était nul. Complètement plombé par le gameplay et les épisodes osef sur-budgeté. Et ce boss de fin qui mettait en exergue la nullité du GD...
Alan Wake n'allait pas au bout de ses ambitions (comme montrées dans les nombreux E3 quoi), j'avais pourtant bien aimé toute l'intro avec une bonne immersion, après on attend tout du long que ce soit autre chose qu'un shoot mou avec des jolis effet de lumière à l'époque, il a du d'ailleurs mal vieillir sans cet artifice.

Là au vu du teaser c'est visiblement le même moteur assez inégal que quantum break, j'espere donc pas un gameplay incroyable. Au bout d'un moment faut se faire une raison.
 
Buck Rogers
Membre Factor
Redac 767 msgs
Crusing a écrit :
Alan Wake n'allait pas au bout de ses ambitions (comme montrées dans les nombreux E3 quoi), j'avais pourtant bien aimé toute l'intro avec une bonne immersion, après on attend tout du long que ce soit autre chose qu'un shoot mou avec des jolis effet de lumière à l'époque, il a du d'ailleurs mal vieillir sans cet artifice.

J'ai fini Alan Wake, mais j'ai pas réussi avec Quantum Break. J'ai effectivement trouvé le premier plus immersif que le second.
 
Sarakyel
Membre Factor
Membre 91 msgs
Historiquement, Remedy est une boîte qui a d'abord été "tech driven" (core team venant de la demo scene), puis "story driven" après Max Payne 2. Personne n'est plus conscient des faiblesses de gameplay de Quantum Break (et, dans une moindre mesure, d'Alan Wake) que nos designers. Donc oui, dès le départ le mot d'ordre pour Control était de concevoir un système solide basé sur des mécaniques intuitives et efficaces. Raconter une histoire intéressante dans un univers intriguant ("new weird", brutalisme, tout ça), c'est seulement annexe.

Bref, si on sort encore un jeu dont le gameplay et pété et/ou poussif, "va y avoir du recadrage, attention !" (©Karadoc).
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 592 msgs
Un truc qui m'ennuie profondément, c'est que les gros jeux d'action se résume toujours à la même chose: shooter des ennemies avec des armes...

Alan Wake est un bon exemple de déception personnelle, malgré que je l'avais plutôt bien apprécié. Mais quand même, un jeu très narratif, bonne ambiance avec un concept d'utilisation de la lumière dans le gameplay, et au final on joue un ECRIVAIN qui passe les 3/4 du temps à tirer sur des monstres! Il y avait tellement plus intéressant et créatif à faire avec tout ça. D'ailleurs je me souviens de quelques mini passages qui sortaient justement des carcans habituels, mais dans une proportion anecdotique.

Et là c'est parti pour être pareil, un gros potentiel avec un background original mais un système de jeu encore et toujours basé sur du shoot. C'est un reproche que je fais aux gros titres d'action en général (AAA), en particulier quand ils ont un background cool et/ou un gros accent sur la narration mais que rien n'oblige ou ne justifie qu'au moins 50% du temps de jeu soit passé en gunfight et meurtres (Bioshock Infinite me vient en tête, Uncharted/TLoU...).

C'est pas comme si le médium n'était pas assez mature et s'il n'y avait pas tous les outils et moyens nécessaires pour faire autre chose.
Mais non, tirer sur les méchants c'est trop marrant, heuuu. C'est trop demander de se creuser un peu la tête pour inventer des mécaniques de jeu qui ne soient pas les mêmes depuis 20 ans?

Voilà, mode coup de gueule off, peace now :)
 
CBL
L.A.mming
Admin 16507 msgs
En théorie CONTROL devrait proposer plus que du shoot justement avec de l'exploration, des pouvoirs psy et un côté Metroidvania.
Après les gros jeux qui proposent autre chose que du shoot existent : Prey, Deus Ex, Alpha Protocol, NaissancE ;)... Mais les gens les achètent pas :(
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 592 msgs
CBL a écrit :
En théorie CONTROL devrait proposer plus que du shoot justement avec de l'exploration, des pouvoirs psy et un côté Metroidvania.
Après les gros jeux qui proposent autre chose que du shoot existent : Prey, Deus Ex, Alpha Protocol, NaissancE (on a dit gros!) ;)... Mais les gens les achètent pas :(


Et je trouverai surement que Control est un jeu plaisant, mais d'après les extraits de jeu que j'ai vu c'était quand même principalement du shoot à la base et ça je trouve que c'est décevant.
D'ailleurs même en restant sur du shooter, il y a moyen de faire original, par exemple, un jeu de gunfight qui me plairait de jouer pourrait, plutôt que de proposer des ennemies à la pelle, n'avoir qu'un seul opposant et faire durer l'affrontement sur tout le jeu.
Genre on se cherche, se poursuit, se cache pour se soigner, préparer des pièges... Ca ferait monter la pression (un peu comme la tension créée dans un Bushido Blade) et donc les combats auraient une intensité tout autre que quand on tue des armées infinies d'ennemies comme dans la plupart des jeux du genre.

Après oui il y en a heureusement quelques rares exemples comme Deus Ex qui permettent plusieurs approches, mais je pensais à du radicalement différent.
Par exemple un Uncharted où tu ne te sers d'armes qu'une dizaine de fois dans le jeu et que le reste des affrontements (relous, IMO) sont remplacées par des mécaniques vraiment novatrices ou intelligemment utilisées. Ex: se débarrasser des ennemies par la ruse et l’environnement comme dans OddWorld. Ou mieux, avoir des mécaniques sans affrontement directs comme une enquête, de la négoce et mise en place de fausses pistes pour faire en sorte qu'un rival à la course au trésor soit induit en erreur/pris en chasse par la mafia locale/arrêté par les douanes pour trafic, etc... et donc avoir le champs libre pour aller fouiller une ruine et trouver les trésors... Enfin les possibilités ne manquent pas il me semble, pourtant ils ont fait 4 épisodes dont la principale mécanique de jeu est: tirer.

Cela dit merci pour ton poste, puisque cela m'a rappelé que si tout ces jeux m'ennuient par certains aspects, c'est pour me donner envie de faire moi même ceux auxquels j'aimerai jouer, même si je n'ai pas les moyens de production de Naughty Dog ou Remedy.
 
Krondor
Membre Factor
Membre 1174 msgs
Plus qu'à espérer que le gameplay soit pas aussi médiocre que celui de quantum break.
C'est le problème de quantum break, un scénario et ambiance quelconque et un gameplay dans la veine de max payne mais totalement raté à cause de l'intégration du gameplay casu fade du gear of war and co.

Faut espéer qu'ils reviendront à ce qui avait fait le succès de max payne, à savoir une vraie ambiance et un gameplay simple mais efficace.
 
Remedy fait preuve d'un certain self Control
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews