Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Rebel Galaxy
Fougère
Membre Factor
Redac 593 msgs
Vous en avez marre d'attendre Star Citizen ?
Vous tournez en rond dans Elite : Dangerous ?
Vous êtes émus en pensant à Freelancer et Firefly ?
Rebel Galaxy est fait pour vous !

Lire la suite sur le site : Rebel Galaxy.
 
goodlifer
Membre Factor
Membre 40 msgs
J'y ai passé 20h et je pense pas trop le relancer, la progression est quand même beaucoup trop linéaire, la difficulté un peu artificielle et les récompenses un peu légères ("super, de la propriété intellectuelle à ramasser après 10 minutes à tourner en rond"). Ca plus les lourdeurs de navigation (un seul bouton pour accélérer/se docker sur les stations/passer en mode warp/chopper les objets qui flottent), ça fait beaucoup.
Sympathique mais ultra limité.
 
Doc_Nimbus
Membre Factor
Membre 624 msgs
Les échelles sont bien rendues dans le jeu ou un système solaire se traverse en 1 minute ?
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4761 msgs
Même avis que goodlifer, 20 heures de jeux et l’intérêt a pratiquement disparu. Je ne l'ai pas lancé depuis quelques jours.

La linéarité casse fortement l'immersion et la crédibilité de l'univers. Voir qu'à chaque fois que l'on progresse d'un système l'équipement change d'un cran (laser pulse mk1-> laser pulse mk2) et que la puissance des ennemis aussi est décevant.
Il y avait aussi cet effet dans Freelancer mais c'était moins prononcé.

La carte de la galaxie est petite, environ 14 systèmes sachant qu'il n'y a pas grand intérêt à revenir en arrière, que les environnements sont peu diversifiés, que les designs des stations n'impressionnent pas.

On ne retrouve pas non plus l'atmosphère de Freelancer, que cela soit dans l'espace où lorsque l'on est dans une station dans les bars.

Tout est froid, il n'y a rien qui nous rende fier de vendre du poisson à l'autre bout de la galaxie, que l'on soit fier d'être un justicier au service de l'ordre ou au contraire d'avoir le sentiment d'être un pirate. C'est un problème récurrent aux jeux de space opera, on arrive dans un menu, il y a une liste de denrées, on appuie sur un bouton, on va dans une autre station, on appuie sur un autre bouton. Il manque vraiment quelque chose au métier de marchand dans ce genre de jeux.
Je ne parle même pas de miner, c'est zero niveau gameplay.

La musique fait penser à Firefly, mais la direction artistique globale est générique, les stations sont fades, les vaisseaux sont peu nombreux.

Je recommande quand même le jeu car les combats sont amusants quelques heures, ensuite on est bercé par l'illusion du leveling. Le jeu est loin d'être parfait, ça reste un jeu de consommation rapide mais il est agréable.

Les échelles sont bien rendues dans le jeu ou un système solaire se traverse en 1 minute ?

Je ne sais pas combien de temps il faut pour passer d'un extrême à un autre à l’intérieur d'un même système mais tu as le temps de t'ennuyer et d’espérer un moteur warp qui raccourcisse le temps de trajet.
Cela dit ça doit être court quand même, 60 à 200 secondes peut être.
 
Rebel Galaxy
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews