Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Mass Effect : contre-avis [SPOILERS]
Mitaine
Membre Factor
Membre 207 msgs
Disclaimer : je ne suis pas amateur de SF "classique" (par cela j'entends Star Trek essentiellement, ou Asimov, trop propre et rigide) ou de RPG en général; ce qui tue certainement dans l'oeuf mon point de vue.

Je me suis forcé à jouer à Mass Effect, considéré par les critiques comme l'aboutissement des RPGs Bioware, afin de goûter à cette recette qui faisait se pâmer tant de joueurs. Je n'avais pas tenu plus d'une heure sur KOTOR à courir dans d'immenses salles vides, et avais skippé KOTOR2 et Jade Empire.

Après une paire d'heures dans ME, et l'intronisation de Shepard, je me suis dit que la douleur des débuts passerait avec l'ouverture des possibilités et l'augmentation des enjeux dans le scénar : la scène de "couronnement" est géniale avec les violons et les déclarations grandiloquentes du conseil, que voulez-vous, j'adore le grand spectacle.

De là j'ai joué sans trop réfléchir, choisissant inconsciemment d'être gentil (une erreur semble-t'il) et essayant en vain de m'impliquer dans la dynamique entre les personnages de mon équipe (souvent l'humain psi et la robotte - autre mauvais choix ?) ainsi que dans les luttes politiques et la Menace Envers l'Univers. Le pire, c'est qu'avec mon côté obsessif-compulsif, j'ai lu pratiquement tout le codex et j'ai dû me forcer à aller de l'avant au lieu de quadriller méthodiquement chaque zone, voyant que ça n'en valait pas la peine.

Ma récompense a été de me taper des heures de dialogue parfaitement déclaratif et froid, des personnages allant de vaguement agaçant (les gros nains alien) à carrément offensif (Ashley est vraiment une grosse conne) et un scénario ma foi passable en termes de jeu vidéo mais téléphoné et sans saveur ni clôture. Les piliers du jeu, Shepard pour commencer (ma faute aussi d'avoir voulu faire le boy-scout, mais pourquoi pas un minimum d'humour ?) mais aussi Saren, Vilain Traître de A à Z mais-à-la-fin-il-montre-sa-noblesse sans raison apparente, comme les personnages secondaires accessoires (la copine asari, débile dès la première rencontre, ou le politicard forcément puant) sont des clichés de carton-pâte faisant exactement ce qu'on attend d'eux.

J'ai rigolé par la suite en regardant sur youtube la version "méchant" des dialogues, qui semble beaucoup plus amusante à jouer; mais bien sûr le peu d'intérêt "psychologique" amené par le jeu quand on devient charismatique et qu'on peut convaincre autrui passe sans doute à la trappe quand on les agresse tout le temps et qu'on se farcit donc tous les combats (je passe sur le gameplay "action", à pied ou en mako, vraiment rigide et pas agréable).

Autre incongruité, le choix entre les deux fins se décide à 5 minutes des crédits, quel que soit le parcours du héros. Encore un pseudo-choix moral aussi subtil que l'histoire des petites soeurs dans Bioshock, celui-ci (M.E.) ayant quand même l'avantage d'être infiniment moins punitif. Que dire également du subplot romantique ayant fait les choux gras de la toile, galère simpliste et rigide (je suis passé totalement à côté) qui ne tient absolument pas compte de ce qui se passe hors des interludes spécifiques dans le Normandy (rates-en un et ciao la scène de "cul").

TL, DR : je me suis fait chier. J'ai failli devenir dingue à arpenter des couloirs plus linéaires que dans Wolf3D à un rythme d'escargot, hormis trois énigmes (comptez !) les tâches à réaliser étaient évidentes et fastidieuses, les combats étaient peu gratifiants car faciles à moins de se prendre subitement des one-shot kills, les personnages & dialogues étaient aussi plats que dans une pub de lessive et la progression du scénar se faisait de manière formulaïque et mécanique (push button, open door). Visiblement, j'aurais dû aimer ça suffisamment pour arpenter la citadelle et l'univers et me taper des sidequests, mais même les aficionados du jeu disent que c'en est le point faible. Et en plus le jeu est techniquement assez vaseux.

Meilleur moment : visionner sur youtube les passages crétins détonant complètement avec l'esprit téléfilm M6 sérieux / porno-militaire (shepard sur le dancefloor, shepard allonge la journaliste...).

Je n'ai pas de conclusion après ce pavé, et je voudrais simplement comprendre quels ont été, pour les gens qui ont aimé (et ils sont nombreux, jusqu'à acheter du DLC !), les bons moments passés dans le jeu. En l'état, je me sens roulé.
 
Evilspell
Membre Factor
Membre 766 msgs
J'ai bien aimer les premières heures. C'est rafraichissant, le système de dialogue est vraiment bien foutu quoi qu'on en dise, et j'me suis même agréable pris dans l'histoire du jeu.

Après c'est sur qu'il est loin d'être parfait, pareil, j'ai trouvé les combats un poil trop mou, la difficulté pas top, la répétitivité fait chier, les environnements dupliqué à l'infinie (ainsi que les grosses planètes vides sans un seul arbre ou une seule goutte d'eau, ce qui pour un univers qui ce veut logique fait un peu tâche.) Mais j'regrette pas mon achat, même si j'me suis fais chié à la fin ... tellement chié que j'ai bâclé les dernières missions secondaires et les dernières heures de jeux histoire de connaitre le fin mot de tous ça.

C'est le seul gros reproche que j'ai pu lui faire.
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
j'ai trouvé le jeu super bien fait les 5 premieres minutes, passable le reste du jeu, et à chier à la fin (et j'ai du me forcer pour le finir)

Tout les defauts déjà cités, sans parler du scenar avec 0 surprises (ooooh le vilain c'est le vaisseau qu'il est vivant ?? Super, apres 10 min de jeu on le sait déjà). Et les chargements. Dans 5 ans, ce que je retiendrais de mass effect, c'est un ascenseur. Et les quetes secondaires dignes de Freelancer (c'est à dire : néant absolu niveau interet) ou au mieux de super mario (collecter 20 medaillons mais super quoi)

pourtant y a des moments sympas, mais ca releve pas le reste tres moyen.

Je regrette pas mon achat (ca fait passer le temps) mais tres tres tres deçu. Au moins un rebond scenaristique aurait pu me reveiller un peu mais non.
Un bon jeu d'action/aventure, un tres mauvais rpg.
 
toof
XBOX 360 & macfag
Membre 7391 msgs
Pareil, sauf pour le coté action. Les combats deviennent vite très soporifiques et sans saveur.
Je me demande comment les phases en Mako ont pu se retrouver dans le jeu final tellemment c'est nul à chier.

Très très déçu aussi.
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3282 msgs
et surtout comme super feature sur la jaquette :|
 
vasquaal
Dumber
Membre 2822 msgs
Argh ! Vous ne me donnez pas envie de jouer la suite.

Je l'ai acheté à sa sortie, j'ai joué tout juste au début jusqu'à la cité truc muche intergalaxie, puis j'ai arrêté (trop de boulot), et pas repris depuis, me demandant si le jeu était tout simplement lourdingue, ou bien moi devenu trop exigeant...
 
narc
Membre Factor
Redac 368 msgs
Bon je vais me charger de jouer le fanboy, Mass effect a été ma meilleur expérience de jeu sur 360, devant GTA4, Oblivion, GOW et même Bioshock (je précise qu'à part GTA4 je les ai tous terminé).

Je ne vais pas revenir sur ton "gros pavet" comme tu dis, mais plutôt tenter d'expliquer ce que j'ai adoré.

Tout d'abord le design général m'a vraiment scotché, et surtout le côté très cinématographique de l'ensemble m'a tout de suite emballé.

Ensuite j'ai adoré la jouabilité, finalement beaucoup plus intense et fun qu'un Oblivion par exemple pour rester sur du RPG. Je me souviens d'ailleurs que j'avais essayé de faire KOTOR sur la première Xbox mais que je n'avais pas accroché.

Pour finir l'ambiance générale m'a captivé et je n'ai pas décroché du jeu jusqu'à la fin, étant pourtant devenu un picoreur de jeu, n'ayant plus vraiment le temps avec l'âge.

En fait, et ca en fera peut-être bondir certain (peu importe chacun ses expériences), j'ai retrouvé devant Mass Effect le plaisir que j'avais eu avec Deus Ex premier du nom à l'époque (même si ce dernier, beaucoup plus vaste ne peut pas se comparer en terme de taille), et que je n'avais jamais retrouvé depuis. Et finalement ce gameplay, associé au plaisir d'un jeu de rôle accessible et d'une réalisation "hollywoodienne", c'est très très rare.

Je pense pour finir, que son succès est également du au fait qu'il n'a pas de vrai concurrent. Ce n'est ni totalement un RPG (austère ou japanisant), ni complètement un jeu d'action, mais un subtil mélange des deux renforcé, sublimé, par une ambiance géniale.

Au final de mon point de vue, ceux qui vont l'adorer sont ceux qui aiment les jeux de rôle, mais ne peuvent pas jouer plus d'heure à Final fantasy ou qui se font chier devant Oblivion. Je précise que c'est mon cas, et que le seul type de RPG que j'aime vraiment sont ces jeux hybrides, Mass Effect, Deus Ex et je l'espère peut-être fallout 3.

Voila mon expérience sur Mass Effect, le jeu que j'ai préféré jusqu'à maintenant sur ma Box 360, ayant je pense essayer/eu tous les "gros" jeux sortis dessus.
 
Mass Effect : contre-avis [SPOILERS]
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews