Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Mais enfin, ça parle de quoi The Witness ?
Hell Pé
Membre Factor
Redac 544 msgs
« Chacun est libre de prendre ce qu’il veut dans The Witness », conclut Nicaulas dans notre test (allez le lire si ce n’est pas déjà fait !) du deuxième jeu de Jonathan Blow-et-ses-talentueux-collaborateurs. Et il y en a des choses à prendre dans The Witness : des statues bizarres, des silhouettes en trompe-l’œil, des enregistrements exaltés de citations profondes, de l’architecture mûrement réfléchie, et des extraits vidéo dont la durée varie entre quelques minutes et quasiment une heure entière – et bien sûr, la réputation sulfureuse de son créateur, génie visionnaire pour certains, cuistre impénétrable pour d’autres. Des journalistes se sont enflammés, des blogueurs sont devenus fous, des topics furent lancés, tout ça pour tenter de savoir une chose : dans ce jeu dont le nom se traduit par « Le Témoin », de quoi est-on le témoin, au juste ?
 

Lire la suite sur le site : Mais enfin, ça parle de quoi The Witness ?.
 
YannFromFrance
Membre Factor
Membre 3 msgs
Si je devais le comparer à un film, c'est Matrix Reloaded ( Je renvoie à un podcast de Capturemag ). Un jeu/film très clivant où il est facile de dire que c'est de la philo de comptoirs (ce qu'on peut lire sur les audio logs), que les puzzles/scènes d'action sont trop compliqués/trop longues donc mal foutu. Alors que dans la thématique, c'est fait exprès pour qu'on se concentre sur eux plutôt que sur l'ensemble. D'ailleurs la première fin qui dit "tu joues qu'avec les puzzles, recommence" et la deuxième fin qui "fait sortir" font rappel à Matrix Reloaded.

Bon après je sais qu'on a l'air d'un illuminé quand on aime Reloaded/The Witness... une sorte de hipster. Je ne voudrais pas que mes propos soient perçu comme ça mais bon (on peut rien y faire). Ca reste un film/un jeu fait pour tout le monde... Dans un c'est plein de scènes d'action bien foutu, dans l'autre c'est plein de puzzles intéressants. Si ça divise la critique c'est bien pour les à cotés.

PS: merci pour la citation et toutes les autres d'ailleurs, je vais me faire un plaisir d'aller lire ça. :)
 
MaVmAn
Membre Factor
Membre 427 msgs
YannFromFrance a écrit :
Matrix Reloaded


Non mais Matrix Reloaded, c'est pas la longueur ou la complexité des scènes d'action qui pose vraiment problème, c’est tout ce qu'il y a autour: les longues et pénibles discussions philosophiques (alors que c'était intégré et justifié naturellement dans le récit du premier), les longues et pénibles discussions sur les relations entre les perso (réduites au strict nécessaire dans le premier) et surtout l'espèce de pub pour déodorant dans la caverne (mais si vous savez, cette scène avec tout ces gens transpirant qui se frottent pour montrer qu'ils sont vivants eux, pas comme les machines).
 
Zakwil
Membre Factor
Redac 2744 msgs
Moi ce qui m'avait choqué c'était les CGI, le truc avec la barre de fer (c'était le 2?)
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2664 msgs
La scène des clones comporte en fait la plupart du temps des doublures à peine maquillées.
Après j'imagine que le rythme de sortie n'a pas aidé les CGi. Enfin faut quand même replacer ça début années 2000, y'a plein de films qui ont bien plus vieillis de cette époque.
 
Sebultura
Membre Factor
Membre 325 msgs
Ca me donne l'effet d'un "jeu Arte": des fois c'est intéressant, des fois c'est chiant comme la mort...
 
M0rb
Prof de math
Redac 2643 msgs
Super chouette article, avec plein de liens.

J'ai l'impression que beaucoup de Grands Journalistes cherchent absolument un sens ou une raison à ce jeu, là où tout ce que je vois c'est la volonté d'un mec de proposer quelque chose de très ouvert. De même ils cherchent à tacler ou encenser John Blow, mais une fois sorti le jeu existe en lui même, avec ou sans la réputation de son créateur.

Paradoxalement ces gens ont encensé The Talos Principle pour les mêmes raisons qu'ils défoncent The Witness.

Mais The Witness réussit là où The Talos Principle échoue, et inversement.
The Talos Principle avec son game design à l'ancienne et son level design bien carré réussit à offrir un excellent jeu/produit de loisir, mais échoue dans sa volonté d'apporter un véritable questionnement philosophique, limité par sa structure trop rigide et son propos qui part dans tous les sens sans arriver nulle part.
The Witness, comme on le disait sur le topic d'à côté, montre ses limites en tant que produit de divertissement (c'est chiant quoi), mais sa structure, son propos et ses éléments de narration ouverts font que le produit transcende véritablement son support : concrètement on en parle, on interprète, on s'interroge sur le truc et on essais de résoudre des problèmes qui n'existent probablement que dans nos têtes.

Un jeu Arte effectivement :]
 
JoWn3
Mini-Draikin
Membre 529 msgs
La force du jeu c'est que tout le monde l'interprète (ou pas) à sa manière, la preuve la blogueuse citer en dernier dans l'article qui parle plus de la société qui l'entoure avec les mots clefs classiques qui me font gerber de: "l'homme blanc d'âge mûr, occidentalisé, société, conformité, idéaux", le rejet typique persistant post adolescence quoi: "Moi je suis plus clairvoyante que vous et j'ai vu que vous viviez dans un mond stéréotypé blabla" enfin passons....

Moi j'ai autant aimé parcourir et découvrir l'ingéniosité de certains puzzles que d'écouter les films de la salle secrète, d'ailleurs mon interprétation correspond bien à une des citations(je me rappelle plus mais je crois que c'est dans la vidéo finale sans image qui dure 1h) en gros le jeu vidéo en est à ses balbutiements et il reste encore tout à inventer, les codes ne sont pas arrêtés et la syntaxe va évoluer" grosso modo, après il y a aussi le fait que l'homme aime chercher des secrets plus pour la sensation et l'euphorie que ça procure que pour le résultat final.

Prosaïquement je dirais que c'est un bon jeu qui vaut son prix et que je préfère jouer à ça qu'à n'importe quel TPS grand spectacle, il n'y a pas photo.
 
M0rb
Prof de math
Redac 2643 msgs
Je me sens moins seul : Jonathan Blow a également du mal avec les journalistes/bloggers, qu'il appelle d'ailleurs les polémistes :
Jonathan Blow a dit :
I felt like there were many folks proclaiming "we are the people who are smart and who understand video games, and we will tell you what this game is about!", but those people had a very poor understanding of the game!

(source)

Au passage les meilleures choses que j'ai pu lire sur le sujet c'est les analyses de YannFromFrance comme linké dans l'article. Si ça vous intéresse de creuser The Witness je vous conseille fortement son thread !
 
adaro
Membre Factor
Membre 38 msgs
moi je trouve que la philosophie de Jonathan Coup de ce que nous devons savoir, ce que nous pouvons savoir, et ce qui est utile de savoir est très profondément exprimée à travers le jeu , même si je ne peux pas dire que je suis totalement d'accord avec son point de vue philosophique plutôt cynique.


________________________________________________________________________________
galaxy s7 iphone 5s
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2664 msgs
adaro a écrit :
moi je trouve que la philosophie de Jonathan Coup de ce que nous devons savoir, ce que nous pouvons savoir, et ce qui est utile de savoir est très profondément exprimée à travers le jeu , même si je ne peux pas dire que je suis totalement d'accord avec son point de vue philosophique plutôt cynique.


________________________________________________________________________________
galaxy s7 iphone 5s

D'accord, alors on va prendre un menu B avec du riz cantonnais siouplé.
 
Mais enfin, ça parle de quoi The Witness ?
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles