Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Les colons sont toujours dilatés
divide
Membre Factor
Redac 1710 msgs
Les bibliothèques sont financés par l'Etat (et en petite partie par leurs utilisateurs), le cloud gaming est une entreprise privée sans fonds externes, c'est la différence. Il faut bien que l'achat des livres et des jeux par les bibliothèques et le cloud gaming passe par une caisse... D'ailleurs quelques médiathèques proposent aussi des jeux vidéos, mais c'est souvent anecdotique.

Quand aux études, dans le détail elles ne font que montrer que ceux qui s'interessent aux produits culturels les piratent et les achètent, et que ceux qui ne s'intéressent pas à ce type de biens n'achètent pas... et ne piratent pas.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5375 msgs
Perso, je télécharge des jeux et des films occasionnellement, j'ai acheté Wings of prey et son Addon, SH5, AC2, l'extension de dawn of war 2, le dernier stalker, Rise of Flight, j'ai acheté 8 bluray les 15 derniers jours.

Au final, y'a de la pub sur mes bluray payé plein pot sans baisse de prix, des sécurités lourdes sur mes jeux payés plein pot.

Dois je préférer la solution illégale pour être peinard? Suis je un vilain pirate?

Réponse de Walt Disney, UBI et la fox, oui et oui, mais n'empêche que j'ai claqué 400 euros de loisirs culturel et ils me cassent encore les couilles.

Et si ils continuent à me casser les bonbons, ça va être la fête à l'iso et aux MKV, et mon budget passera dans les resto.
 
RodiX
Membre Factor
Membre 167 msgs
divide a écrit :
L'équivalent des bibliotheques dans le jeu vidéo c'est le cloud gaming et effectivement ca résoudrait tous les problèmes de droit et de piratage... Mais techniquement et culturellement c'est pas encore près d'arriver :/

Ou c'est un système d'abonnement à la Metaboli. C'est sûr qu'il faut multiplier un maximum les business models : de l'abonnement, de la location, de l'achat, en boîte, en numérique, lié à un compte ou à télécharger, des systèmes épisodiques (des jeux par morceaux), des démos, du freemium à la TrackMania, du multi gratuit, du multi payant, etc.

Il faut proposer tous ces modèles, et des gens seront attirés, d'autres non et préfèreront (essayer de) pirater, et c'est tout. Ces personnes ne sont pas intéressés par l'achat, le modèle et le jeu sont à remettre en cause, et il ne faut surtout pas s'imaginer que ce sont des méchants qui exploitent le système : ce sont des clients potentiels qui ne se retrouvent pas dans l'offre proposée.

divide a écrit :
Je savais que ce mot allais provoquer des remous... Mais c'est bien de ça qu'il s'agit, je prend le premier dico dans les résultats google:
"vol: -fait de ne pas payer ce que l'on doit, ou demander à quelqu'un plus qu'il ne doit"
Le fait d'enfreindre les conditions de diffusion de quelle que manière que ce soit s'apparente à du vol (ce que n'est pas un feuilletage à la Fnac ou un emprunt en bibliothèque). Ya pas à chercher plus loin, tu peux discuter de la gravité du vol ou de sa nécessité, mais pas changer la nature du mot.

En droit, les différentes catégories de vol sont très bien définies. Tu me dis dans quelle catégorie se classe le téléchargement illégal : braquage, cambriolage, détournement de fonds, escroquerie, espionnage industriel, espionnage, fausse facture, faux-monnayage, grivèlerie (partir d'un restaurant sans payer), hameçonnage, montage financier, pillage de collection d'arts, piratage des ondes, piraterie maritime, racket de protection, sac-jacking, usurpation d'identité, utilisation frauduleuse de ressources, vol à l'arrachée, vol à la fausse qualité (porte-à-porte en usurpant sa profession), vol à la petite semaine (faux ticket de transport), vol domestique (vol par une femme de ménage), vol par ruse, coupeur de route.

divide a écrit :
Quand aux études, dans le détail elles ne font que montrer que ceux qui s'interessent aux produits culturels les piratent ET les achètent, et que ceux qui ne s'intéressent pas à ce type de biens n'achètent pas... et ne piratent pas.

Les études montrent tout et son contraire, il suffit de regarder qui paie pour avoir la conclusion avant les résultats de l'étude.
 
divide
Membre Factor
Redac 1710 msgs
RodiX: ce qui s'en approchait le plus serait "grivèlerie", "utilisation frauduleuse de ressources", "vol à la petite semaine" et "vol par ruse". En tout cas on est bien dans ce champs lexical pour le piratage logiciel...

Ce qui me dérange le plus dans ce débat en fait, c'est d'excuser le piratage informatique plutôt que de l'assumer.
Un jeu vidéo ça n'a quand meme rien d'indispensable pour vivre... On peut pas dire que le pirater soit un acte militant, c'est plus une facilité.
 
Netsabes
Mesquin du monde
Membre 2158 msgs
divide : et toi, tu as l'air d'excuser les entreprises privées qui tapent sur leurs clients plutôt que sur ceux qui téléchargent illégalement.

Chacun son truc.
 
RodiX
Membre Factor
Membre 167 msgs
Ce que les associations d'éditeurs ont fabriqué comme champ lexical (parce que ce sont bien eux qui font qu'on parle de vol aujourd'hui alors que ce n'en est pas) n'a aucune validité et n'explique aucun rapprochement avec le vol.

Je n'excuse pas le téléchargement, je le condamne. J'accuse le manque d'inventivité des éditeurs : un bon produit associé à un bon modèle fait de bonnes ventes, indépendamment du nombre de téléchargements illégaux. C'est là-dessus qu'il faut travailler, c'est ça le vrai problème, et toute l'énergie d'Ubisoft devrait être consacrée à cela, une espèce de "sortie par le haut" du téléchargement qui existera toujours.
 
divide
Membre Factor
Redac 1710 msgs
Je ne les excuse pas, mais c'est leur problème : si les joueurs sont vraiment mécontents de la protection Ubisoft et boycottent du coup leurs produits, c'est leurs ventes qui en seront affectés; il y a suffisamment de jeux de qualité hors Ubisoft pour que les joueurs trouvent leur compte.

Et si un autre éditeur trouve un système plus attractif en restant rentable, j'en serais le premier ravis...
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5375 msgs
Oula, pour avoir Silent Hunter 5, faudrait déjà qu'ils travaillent sur la fonctionnalité du produit avant de penser à quoique ce soit.

Parce que mine de rien, en dehors du DRM, le jeu n'est déjà pas utilisable entre le FLAK qui ne fonctionne pas, le bug du CO2 qui fait que le jeu va entrainer un game over, les problèmes de sauvegardes qui reset l'état des cibles mais pas le stock de munitions, les bugs de morale de l'équipage qui, au bout d'un moment ne réponds plus aux ordres, l'IA bugée et j'en passe des tonnes.

On peut aussi aborder l'obligation de télécharger un mod pour pouvoir utiliser les fonctions de base du sous marin puisqu'ils ont oublié des boutons dans l'interface.

Ce qui est fou, c'est qu'une boite arrive à sortir un produit aussi minable en terme de fonctionnalité et de finition tout en se permettant de demander aux acheteurs potentiels d'être honnête, l'hôpital qui se fout de la charité.
 
Onirik
Membre Factor
Membre 1875 msgs
Netsabes a écrit :
divide : et toi, tu as l'air d'excuser les entreprises privées qui tapent sur leurs clients plutôt que sur ceux qui téléchargent illégalement.


Oui enfin la, c'est pousser le raisonnement par l'absurde un peu loin. Tu sais très bien que ce genre de mesure est à la base fait pour taper sur ceux qui téléchargent. Le fait que les clients en subissent AUSSI les conséquences, même si c'est complètement condamnable, est un dommage collatéral. Le but premier n'est bien évident pas de "taper sur les clients".

Ceci dit, à laisser le piratage détruire le marché du jeu PC, le client honnête en pâtit aussi. Quand vous vous plaignez que les versions PC sortent beaucoup trop longtemps après les versions consoles et que les portages ne sont pas toujours à la hauteur de vos exigences, il faudrait peut-être vous demandez pourquoi on en est là ? Si on ne fait rien contre le piratage qui transforme en perte tout coût de développement accordé aux versions PC, on arrivera à l'étape suivante dont je parlais tout à l'heure : fin des versions PC.

Les esprits fins me feront sans doute remarquer que SH5 ou les Settlers ne sont que des jeux PC. Raison de plus ! Quand il n'y a même pas de version console pour amortir plus facilement les devs et que le jeu se doit de se rentabiliser uniquement sur PC, le piratage fait encore plus mal et précipite la fin des développements sur cette plateforme devant l'évidence de la réalité économique.

En tout cas, je pensais que la discussion allait rapidement tourner un concours d'insultes et finalement, il en sort un débat assez intéressant, donc c'est toujours bon à prendre !
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5375 msgs
Onirik, et tu ne penses pas que le DRM et des jeux aussi mal fini que ne l'est ce Silent Hunter 5 sont, à court terme, une bonne raison pour les gens honnêtes de se mettre au piratage?

J'ai le jeu depuis 15 jours, un patch n'apportant des corrections que partiellement sort dans 4 jours. Autrement dit, aujourd'hui, le jeu n'est pas utilisable. Acheter un jeu qui ne fonctionne pas correctement, qui n'est pas repris en magasin et payé 50 euros, c'est quand même largement aussi scandaleux que le piratage, et ça conforte les pirates dans le refus de lâcher des sous aux éditeurs.

Parce qu'autant je comprends la démarche de faire tout ce qu'on peut pour augmenter les ventes, autant faut être cohérent. Si l'éditeur veut garder un publique, faudrait déjà l'écouter et le respecter un minimum aussi.
 
Piotr
Membre Factor
Membre 4 msgs
En attendant moi dans ma résidence universitaire, je dois attendre que les teams de crack contournent cette protection également pour the Settlers 7 (ils l'ont fait pour Assassin's creed 2, je n'ai qu'à attendre) car le proxy de ma résidence bloque la connexion.

Je ne suis pas une lumière en marketing/stratégie mais je sais juste que c'est le client qui ramène de l'argent à une boîte et que lorsque tu fous une barrière, il y aura toujours un gars pour passer au dessus.

Après ils ont dû se demander s'ils valaient mieux bloquer temporairement (environ 1 mois pour AC2, quelle victoire !) quitte à faire chier les clients honnêtes ou bien essayer de trouver un modèle qui rende le jeu attractif même pour les pirates au lieu de mettre des barrières et laisser donc les acheteurs avoir un produit convenable.
Apparemment ils ont choisis de faire chier les personnes honnêtes.
 
Leto
Membre Factor
Membre 398 msgs
Onirik a écrit :


Oui enfin la, c'est pousser le raisonnement par l'absurde un peu loin. Tu sais très bien que ce genre de mesure est à la base fait pour taper sur ceux qui téléchargent. Le fait que les clients en subissent AUSSI les conséquences, même si c'est complètement condamnable, est un dommage collatéral. Le but premier n'est bien évident pas de "taper sur les clients".

Il a bon dos le dommage collatéral. Et bien bosser sur leur DRM et leur serveur d'authentification pour que le système soit transparent pour l'utilisateur honnète c'était trop demandé ? Parce que là je rappelle que les gens gueulent car ça fait 10 jours que le système est en rade et que rien n'évolue, non seulement ils foutent des protections contraignantes sur des produits pas finis mais ils ne sont pas capables de faire ça correctement. Je comprend pas comment on peut leur trouver des circonstances atténuantes, ok pour qu'ils cherchent à protéger leur jeu, mais bordel le minimum est que le jeu marche pour l'acheteur.
 
Netsabes
Mesquin du monde
Membre 2158 msgs
Onirik : on est d'accord sur la logique de base, le DRM en théorie, c'est contre le téléchargement illégal. Sauf que ça oublie (encore une fois) qu'un téléchargement n'est pas un achat raté. Perso, si je ne peux pas télécharger quelque chose, je ne vais pas non plus l'acheter : je vais télécharger autre chose. A partir de là, ça ne peut que punir le client et non, ça n'est pas un dommage collatéral : c'est un dommage inacceptable. Honnêtement, vu le fiasco que c'est, je ne comprends pas pourquoi Ubi ne coupe pas temporairement la protection. OK, ça permettra aux pirates de jouer, mais ça permettra surtout aux clients de jouer.

Je pense sincèrement que les DRM ont un impact positif négligeable sur les ventes PC. En revanche, je suis persuadé qu'ils découragent à long terme les gens d'acheter.

L'argument sur les sorties PC en retard, je pige pas. Ca ne concerne qu'Ubisoft, de toute façon : les autres éditeurs sortent toujours la version PC en même temps que la version console (on peut trouver des exceptions hors Ubi si tu veux, mais dans 95% des cas, c'est ça).

En aparté, je me demande si le fait que les jeux multi-plateformes d'Ubi marchent mal commercialement sur PC (d'une manière générale, pas seulement ceux liés à ce DRM) n'est pas lié à ce retard : une sortie décalé, ça veut dire un jeu qui n'est déjà plus à la mode. Y a eu une campagne pub monstre pour AC2 à sa sortie sur consoles, et à ma connaissance rien du tout (à part un pauvre trailer) sur PC. J'ai pas de chiffres donc je vais pas tirer de conclusions hâtives, mais j'ai l'impression que quand EA, Activision ou Eidos sort un jeu PC/PS360 en simultané, ça se passe mieux que ça.

Accessoirement, et puis qu'on parle du fait que les jeux PC d'Ubi n'ont pas de version multi-plateformes pour les soutenir financièrement, je ferai remarquer qu'ils ont aussi un bien moindre soutien de l'éditeur au niveau marketing. Je peux le comprendre pour le marketing coûteux (publicités & co), mais là où je ne pige pas, c'est pour le marketing "gratuit", celui pour lequel des membres d'Ubisoft sont déjà employés à plein temps : les RP sur Settlers 7 et SH5, par exemple, c'était une poignée de communiqués de presse et basta. Les jeux ne sont même pas présents sur la home du site d'Ubi ! (et à vrai dire, j'ai même pas trouvé mention de SH5 sur le site d'Ubi)

Par rapport à SC:C où on reçoit au moins un mail par jour avec énormément de vidéos officielles, des images, etc, c'est pas vraiment le même traitement.

Alors bien sûr, le piratage est un vrai souci et un réel enjeu économique et c'est clair que ça n'aide pas vos ventes, personne ne va le nier. Mais c'est un peu facile de rejeter la faute uniquement là-dessus. Si les jeux PC d'Ubi marchent mal, c'est aussi parce qu'à part développer des protections (qui aux dernières nouvelles marchent mal), Ubi ne fait pas grand chose pour qu'ils marchent bien.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14011 msgs
Onirik : ce serait triste qu'Ubi abandonne le PC car les versions PC des jeux sont souvent très réussies et Ubi sort encore quelques exclus PC comme justement Settlers 7.

Les consoles et leurs constructeurs se succèdent (Nec, Atari, Sega, Bandai, Mattel, MB, Amstrad, SNK, Phillips, 3DO,...) mais le PC reste.

S'il y avait bien un jeu où il ne fallait pas mettre la protection, c'était S7. Que le jeu ne marche pas pour une poignée d'Australiens n'est pas grave en soit. Même sans protection, il y aura toujours des jeux qui ne marcheront pas chez tout le monde. C'est le monde PC qui veut cela.

Mais que le jeu refuse de fonctionner chez plein de monde en Allemagne, là ça coince parce que c'est la terre natale de Settlers. Vous risquez de perdre un marché pas si négligeable et c'est un peu dommage car en ce moment avec Anno 1404 et Settlers 7, vous avez quasiment le monopole des jeux de gestion.
 
zeugme
Membre Factor
Membre 153 msgs
Netsabes a écrit :
Non, c'est pareil dans le monde du livre : toutes ces bibliothèques publiques pleines de livres que les gens volent ! (ils les lisent sans les payer, c'est donc un vol, c'est bien ça ?)


C'est bien que tu parles de ça, je peux répondre ! http://www.la-sofia.org/sofia/Adherents/index.jsp?lang=fr

Les droits d'auteurs sont payés en bibliothèque, et ça permet aux auteurs - qui ne sont pas des étudiants financés par leurs parents - de payer leur loyer.
 
Onirik
Membre Factor
Membre 1875 msgs
@CBL: Non mais rassure toi, je ne suis pas complètement demeuré et je sais bien qu'on est en train de se couler tout seul avec ce genre de problème. D'ailleurs si ca peut vous rassurer, on a le même genre de débat en interne et on est loin d'être tous d'accord. C'est bien pour ca que le débat est intéressant. Le problème c'est qu'on mélange très facilement 2 problèmes dans ce cas: le fait que des clients qui paient et qui ne peuvent pas jouer est une chose parfaitement inacceptable. Mais qu'on se serve de ca pour me vendre l'acceptation du piratage, je ne serai jamais d'accord.
Mais la aussi, j'ai des collègues qui piratent tout, films, musique et jeux et j'ai beau leur expliquer qu'ils sont un peu en train de mordre la main qui les nourrit, les arguments de mauvaise foi pour justifier leurs actes ne manquent jamais.

@Netsabes: Je n'ai pas envie de passer ma soirée à rechercher les dates de sortie de tous les jeux mais j'ai tout de même l'impression qu'on est loin d'être les seuls. Les Rockstars pour ne citer qu'eux sortent bien plus tard que leurs versions consoles et souvent avec des problèmes d'optim apparemment.

@Leto: je n'ai pas joué a SH5 mais il est vrai que tous les problèmes que tu me racontes sont loin d'être faciles à avaler. Maintenant, il ne faut pas tout confondre. Les jeux bugués et pas finis, tu as le droit de ne pas les acheter mais cela n'a rien a voir avec les DRM et si vraiment c'est aussi genant pour jouer, je ne vois pas en quoi le fait de le voler arrangerait ton expérience vidéoludique. Par contre, si tu me dis "finissez mieux vos jeux sinon je n'aurai plus envie d'y jouer, la je comprends parfaitement"

@Piotr: j'avoue que je ne connais pas tous les détails techniques de la chose et je comprends parfaitement ta frustration si c'est ta résidence U qui bloque l'authentification. Déjà qu'un étudiant qui achète ses jeux c'est rare, si en plus on lui pourri la vie, c'est vraiment pas cool.

Bref, je ne dis pas cette solution anti-piratage est idéale, je ne dis pas non plus que des conneries techniques n'ont pas été commises. Je comprends que les clients honnêtes qui ont payé leur jeu aient les boules. Mais je pense aussi que vous pouvez comprendre qu'Ubi essaie de protéger ses intérêts (même si pour cette tentative, ca n'a pas marché).
 
Netsabes
Mesquin du monde
Membre 2158 msgs
Onirik : c'est un peu mesquin de réduire mon commentaire à un point de détail (surtout précisément alors que j'indiquais qu'il existait quelques exceptions).

Mais si tu tiens à faire le tour de toutes les dernières grosses sorties de jeux PC/PS360 d'EA, Activision, Eidos, 2K & autres gros éditeurs, tu verras que c'est (à 95%, encore une fois) en même temps. Oui, Rockstar fait souvent des sorties séparées, mais ça représente deux jeux par an. Dans les gros éditeurs, il n'y a vraiment qu'Ubisoft à faire ça systématiquement.
 
Onirik
Membre Factor
Membre 1875 msgs
Ah non, ce n'était pas de la mesquinerie, c'est que pour le reste, je suis assez d'accord avec toi et que je n'avais rien à ajouter.

J'avais vraiment la fausse impression que les jeux sortaient plus tard sur PC (GTA, Dirt 2, Mirror's Edge, Dragon Age, Batman AA, Red Faction, tous les jeux Ubi...) mais apparemment, ils restent une minorité.
 
Leto
Membre Factor
Membre 398 msgs
Onirik a écrit :
Bref, je ne dis pas cette solution anti-piratage est idéale, je ne dis pas non plus que des conneries techniques n'ont pas été commises. Je comprends que les clients honnêtes qui ont payé leur jeu aient les boules. Mais je pense aussi que vous pouvez comprendre qu'Ubi essaie de protéger ses intérêts (même si pour cette tentative, ca n'a pas marché).

Qu'Ubi protège ses intérêts en suscitant l'intérêt chez les joueurs. Il faut vous rendre compte d'une chose, plus qu'un jeu, c'est un service qui est vendu. Parce que mine de rien pirater un jeu c'est pas évident, faut trouver la bonne version en évitant celles qui sont bourrées de virus, quand il faut faire une mise à jour c'est problèmatique aussi, bref pirater entraine des contraintes. Là où ça ne va pas, c'est quand acheter présente encore plus de contraintes, parce que non seulement tu payes mais en plus tu te fais chier alors que ce que tu achètes c'est la facilité et la tranquilité.

Quand la protection sera cracké (je dis bien quand car il ne s'agit que d'une question de temps), Ubisoft ne vendra plus un jeu mais un DRM, et un DRM qui fonctionne mal en prime. C'est tellement abbérant qu'il ne devrait même pas y avoir de débat, faut abandonner ce système de protection au plus vite. Au baton préférez la carotte. Même EA a compris ça, c'est dire :o
 
Netsabes
Mesquin du monde
Membre 2158 msgs
Onirik : note, il arrive (relativement souvent) que la version PC arrive quelques jours/une semaine après la version console. Ca j'imagine que c'est effectivement en partie une mesure anti-piratage. Néanmoins, dans ma logique ça reste la même période de lancement : le marketing concerne à la fois les consoles et le PC et n'est fait qu'une fois.

Après, y a aussi des portages tardifs, mais c'est vraiment plus rare.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews