Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le cinéma et la critique
Akshell
Pedobear à poil roux
Membre 4167 msgs
swan a écrit :
Et puis pour ta gouverne la seule différence entre l'inspiration et le plagiat c'est que le copieur s'approprie l'inspiration en ométant consciemment de citer sa source.

La médiocrité c'est l'utilisation massive du raccourcis et de la falsification : une œuvre inspirée si elle emprunte reste massivement créative.

Pas la peine d'en tartiner trois pages à torturer des définitions qui ne t'ont rien faites.

__MaX__ a écrit :
Ceci dit, la manière dont tu l'as amené [...], revenait à dire que si on ne rejette pas la majorité de ce que l'on consomme (autrement dit, exigence énorme), cela revient à être médiocre.

Non l'idée que je défend est qu'il faut tout critiquer qu'on aime ou pas, et une critique n'est pas forcement négative.

__MaX__ a écrit :
Mais sinon je comprends pas pourquoi tu réagis comme ça avec swan

Aimer des mauvais films n'a rien de honteux, ce qu'il l'est c'est de se justifier en renversant la faute aux critiques qui n'auraient pas su en voir la beauté.

Appliqué aux FPS ce serait de ne pas reconnaître à CoD son caractère de couloir répétitif, aux jeux d'aventure point&click leurs énigmes tordues à base de chasse aux pixels et d'utilisation contre nature des objets.
 
swan
Membre Factor
Membre 160 msgs
Akshell a écrit :
Aimer des mauvais films n'a rien de honteux, ce qu'il l'est c'est de se justifier en renversant la faute aux critiques qui n'auraient pas su en voir la beauté.


Ah c'est pour ça que t'en as après moi ?

C'est incroyable d'être borné comme ça. Non mais tu crois vraiment que ça marche comme ça. Qu'un film est objectivement bon ou mauvais ?

Ca t'es pas venu à l'idée une seconde que les gens étaient différents et qu'ils faisaient des films différents pour des gens différents aux goûts différents ? T'arrives à comprendre ça quand même ?

T'arrives à comprendre qu'un artiste a son public de gens qui se reconnaissent en lui ? Fais un effort quand même parceque là j'ai l'impression de parler à un ado qui n'as pas encore compris que la vérité n'existait pas ainsi qu'il n'y avait que des opinions et des gouts (en terme d'art et de philosophie en tout cas).

Ca ne t'es pas passé par la tête une seule seconde qu'un artiste fasse son art comme il le fait par la vision qu'il en a ? Et que ceux qui apprécient son travail sont tout simplement d'accords ou interessés par cette vision ?

Tu as la prétention de juger les différences, c'est d'une complète intolérance et ça montre une méconnaissance de la démarche artistique en elle même.

Bon attention ! Ce que je vais dire n'est pas pour me comparer à toi ou prouver que j'ai "plus raison" (car tu l'auras compris, je ne crois pas en ce concept) mais pour t'expliquer pourquoi mon opinion découle d'une longue remise en question de mes certitudes : j'ai derrière moi 5 années d'études artistique (validées entre autre par un Diplôme Nationale d'Art Plastique) avant de me lancer moi même dans la création. Je ne dis pas ça pour comprarer nos bites mais simplement pour te préciser que j'ai étudié et experimenté l'art à plein temps et que ma vision a évolué des mêmes certitudes que toi au relativisme que je t'expose aujourd'hui. Je ne sais pas si c'est l'évolution naturelle qu'a un "artiste" mais ça a été la mienne.

Je ne dis pas que cette évolution est meilleure que la tienne (je l'ai maintes fois précisé mais je le précise quand même encore) mais qu'elle est due à un travail de recherche, d'introspection et de création. Celà reste une opinion mais elle est, à mon sens, étayée. Je ne te demande pas de la partager mais au moins de la respecter sans te montrer condescendant et en faisant un peu plus preuve d'ouverture d'esprit. Tu as commencé à me juger là où je n'évoquais que de simples gouts et opinions et c'est fort désagréable.

Et pour en revenir à la critique, je ne renverse pas la faute sur eux, je ne juge pas non plus leurs gouts, j'ai simplement expliqué que leur démarche n'est pas toujours d'une folle utilité (à mes yeux) car ils transposent leurs gouts comme des règles objectives (comme tu le fais toi même) plutôt que de simplement décrire l'oeuvre et souligner qu'il n'ont pas accroché à tel ou tel choix tout en faisant un peu plus preuve d'humilité en acceptant le fait que leur opinion n'est qu'un avis plutôt que de descendre (voir de lyncher) en public le travail de quelqu'un par quelques traits d'esprit, plus pour se faire mousser que pour informer le public potentiellement interessé.

Bref, faire un travail un peu plus informatif, analyste et altruiste et un peu moins égocentrique.

Si les artistes pensent souvent comme moi au sujet de la critique, ce n'est pas uniquement par succeptibilité mais parceque ce lynchage affiché comme une vérité ("vous devez détester ci ou ça", "ce type n'a pas de talent!") leur parait complètement à coté de la plaque lorsque l'on parle d'art et je pense qu'ils sont bien placés pour le savoir, la preuve ils apportent toujours du plaisir à quelqu'un. Et la qualité d'une oeuvre ne s'évalue pas en fonction du nombre de fans, elle ne s'évalue que pour soi, si tu as pris du plaisir (ou de l'interêt) ou pas. L'évaluer d'une manière généralisée révêle de la prétention et d'une approche complètement faussée du but même de l'art qui vise à s'exprimer et à divertir un groupe de personne plus ou moins grand (tant mieux, au niveau des thunes, si le groupe est grand mais ce n'est pas celà qui fait une beauté objective).

La beauté et le talent ne sont pas objectifs, ils sont dans l'oeil de celui qui les voit.

Tourne cette phrase plusieurs fois dans ta tête pour au moins essayer de comprendre et respecter mes opinions, c'est tout ce que je te demande.

Oui je suis un relativiste, oui je pense que les choses sont relatives et je pense également que c'est ce qui fait leur beauté et leur complexité. Que c'est ce qui fait la beauté des différence et donne tout son ampleur à l'art, que j'aime au dessus de pleins de choses et auquel j'ai envie de dédier mes efforts. A ça et non à la critique.
 
swan
Membre Factor
Membre 160 msgs
Je tiens quand même à préciser une chose Akshell :

Je n'ai rien contre toi, je trouve ce débat interessant et je suis content d'avoir en face de moi un interlocuteur qui s'exprime plutôt bien. La relative agressivité, en tout cas venant de ma part (je ne sais pas comment toi tu le prend) n'est là que pour intensifier un peu le débat. Je ne sais pas si on pourrait être potes non plus, mais je n'ai aucune dent contre toi (ou alors juste celle du fond).
 
Le cinéma et la critique

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews