Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Geralt de Rivesaltes
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4627 msgs
ptitbgaz a écrit :
N'empêche qu'avec cet univers et ce perso, y aurait moyen de faire de sacrés bons blockbusters, pour peu qu'il y ait les moyens et surtout un réal doué/libre derrière...

Un blockbuster oui, un sacré bon j'en doute. Mis à part une partie du bestiaire, l'univers des jeux est vraiment banal avec tous les poncifs du genre, nains et elfs à la con, chevalier séducteur, sage et badass, geopolitique aux enjeux trop éloignés du spectateur : je m'ennuie déjà à l'avance, comme dans les cut scene du jeu d'ailleurs.
 
ptitbgaz
Membre Factor
Membre 1403 msgs
@Cruising cf Arsh, sans compter le fait que les background originaux dans le JV servent souvent de justification au gameplay.


Le vertueux a écrit :
ptitbgaz a écrit :
N'empêche qu'avec cet univers et ce perso, y aurait moyen de faire de sacrés bons blockbusters, pour peu qu'il y ait les moyens et surtout un réal doué/libre derrière...

Un blockbuster oui, un sacré bon j'en doute. Mis à part une partie du bestiaire, l'univers des jeux est vraiment banal avec tous les poncifs du genre, nains et elfs à la con, chevalier séducteur, sage et badass, geopolitique aux enjeux trop éloignés du spectateur de moi: je m'ennuie déjà à l'avance, comme dans les cut scene du jeu d'ailleurs.


Pas d'accord. Si certains thèmes sont classiques, ils sont traités de manière "moyennageuse" voire plutôt réaliste et non fantasy à la Seigneur des Anneaux (le film). Plus rude, plus crade... A la base Geralt est un séducteur trouble que tout le monde craint, admire parfois mais aussi rejette et méprise. Certaines factions politiques ressemblent plus à des sectes extrémistes et terroristes qu'autre chose.
La quête du Baron Rouge et des marais de Torséchine est bon exemple de mélange réussi entre fantastique et moyen-âge cru, entre préoccupations intimes et enjeux pour la contrée.
Après je te l'accorde, pour retranscrire ça au ciné, c'est casse-gueule, y a du taff et je n'attend pas un chef d'oeuvre mais les perspectives changeraient agréablement des sempiternelles ponctions hollywoodiennes de l'Univers de Tolkien.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4627 msgs
Ça n'est pas pas non plus "le nom de la rose" ou "flesh + blood". C'est vrai que ça s'éloigne d'un Tolkien dans les enjeux pour se rapprocher d'un games of thrones en fait, mais ça reste très propre dans son ensemble, surtout pour les protagonistes principaux.

Je vais faire un tour dans le département de la somme en 2016 et je trouve plus de gars débiles/cinglés et de sales gueules en 2 minutes que dans tous les jeux vidéos the witcher réunis.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5355 msgs
L'histoire autour du Baron, c'est tout sauf propre.

D'ailleurs, en y réfléchissant, vu comment se termine cette histoire, la fin serait assez dégueulasse en film, sans parler de l'accueil qu'on réserverait à un film qui rends le Baron sympathique avec son passé...

Il tabasse sa femme, lui fait perdre son gamin, et il faut s'occuper du fœtus monstrueux revenu de chez les morts pour lever une malédiction, et le bon Gerald l'aide sans sourciller pour quelques informations. Le tout, sur fond de boue et de fumier au milieu des redneck racistes.
 
Geralt de Rivesaltes

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews