Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Factorama: Silent brûle-t-Hill ?
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
Crying Freeman, bien daubique... ca tenait la route face aux films de série Z en 1995, mais dix ans après, ça a très mal vieilli. Je ne le recommanderais à personne...
 
snoopers
Padophile
Redac 1904 msgs
Nets> Lu. On part du même point, on partage les mêmes arguments, mais on arrive à deux conclusions complètement différentes. Lui pense de Silent Hill que son scénario indigent en fait un film inutile. En ce qui me concerne, je ne suis pas de cet avis.

gask> trop gros, passera pas.
 
striker!
Membre Factor
Membre 766 msgs
A mon avis le film sera mieux en DVD avec tout les bonus, explications et autres making of.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
A mon avis il se fait aussi tailler parce que Gans a lancé un "fuck Ebert" assez mal vu et que la presse n'a pas eu le droit à des projos avant la sortie. Mesquineries que tout ça.

liohneart > evite de mettre tous "les américains" dans le même sac, s'il te plaît...
 
snoopers
Padophile
Redac 1904 msgs
Prodigy a écrit :
A mon avis il se fait aussi tailler parce que Gans a lancé un "fuck Ebert" assez mal vu
C'est quoi cette histoire ?
 
gask
Membre Factor
Membre 413 msgs
EGM: It doesn't help when a critic like Roger Ebert says that games are not art....

CG: Fuck him. You know, I will say to this guy that he only has to read the critiques against cinema at the beginning of the 20th century. It was seen as a degenerate version of live stage musicals. And this was a time when visionary directors like Griffith were working. That means that Ebert is wrong. It's simple. Most people who despise a new medium are simply afraid to die, so they express their arrogance and fear like this. He will realize that he is wrong on his deathbed. Human beings are stupid, and we often become a**holes when we get old. Each time a new medium appears, I feel that it's important to respect it, even if it appears primitive or naïve at first, simply because some people are finding value in it. If you have one guy in the world who thinks that Silent Hill or Zelda is a beautiful, poetic work, then that game means something.
 
lionheart
Membre Factor
Membre 802 msgs
ekianjo a écrit :
Crying Freeman, bien daubique... ca tenait la route face aux films de série Z en 1995, mais dix ans après, ça a très mal vieilli. Je ne le recommanderais à personne...


c'est facile de pourrire un film sans argument...

Crying freeman est le film qui permit a Ganz de prouvé qu'il avait un talent incontestable pour l'estétique. une adaptaion ultra-fidele au manga (meme la place des meubles sont identique a ceux du manga) a part quelque chapitre qui n'ont pu etre tourné faute de moyen ( il possedai le budget d'un telefilm. les acteur etait geniaux, bien ancré dans leur personnage.

voila la fiche du film pour ceux que sa interesse http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=14586.html
 
xdr
Membre Factor
Membre 522 msgs
gask a écrit :
EGM: It doesn't help when a critic like Roger Ebert says that games are not art....

CG: Fuck him. You know, I will say to this guy that he only has to read the critiques against cinema at the beginning of the 20th century. It was seen as a degenerate version of live stage musicals. And this was a time when visionary directors like Griffith were working. That means that Ebert is wrong. It's simple. Most people who despise a new medium are simply afraid to die, so they express their arrogance and fear like this. He will realize that he is wrong on his deathbed. Human beings are stupid, and we often become a**holes when we get old. Each time a new medium appears, I feel that it's important to respect it, even if it appears primitive or naïve at first, simply because some people are finding value in it. If you have one guy in the world who thinks that Silent Hill or Zelda is a beautiful, poetic work, then that game means something.


Ouais j'avais lu ça, c'est clair qu'après il avait interêt a vraiment faire un film parfait pour ne pas être "emmerdé" ^^
 
lionheart
Membre Factor
Membre 802 msgs
Prodigy> J'aurait du précisé, je ne parlai que ne la majorité, pas de tout les americain.
 
androide
Membre Factor
Membre 486 msgs
Critiques bien construites : on sait à peu prêt à quoi s'attendre en allant voir le film. Merci Snoopers et Zaza.

Le film a-t-il plusieurs niveaux de lecture comme le jeu (théorie de l'univers parallèle ou personnages schizophrène) ou le film qui a influencé la série Silent Hill, j'ai nommé l'échelle de Jacob ?
 
snoopers
Padophile
Redac 1904 msgs
Androide> Clairement, oui. La fin du film devrait te plaire.
 
zdude
Membre Factor
Membre 1 msg
Lynchage médiatique, 24% fresh sur rotten tomatoes, mais bon il faut aussi dire à coté que silent hill est largement en tête du box office à sa sortie et recolte quand même un beau 6.9/10 sur imdb, alors bon...
 
snoopers
Padophile
Redac 1904 msgs
En tête du box office, certes, mais là on parle de lynchage médiatique, pas public. Et la note d'Imdb est aussi fiable que la note "users" de Rotten Tomatoes, c'est à dire pas des masses: il s'agit des votes des lecteurs.
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
lionheart a écrit :
Crying Freeman : c'est facile de pourrire un film sans argument...


Bah, je peux développer un peu :
- abus de ralentis (c'est nul, ca fait vraiment série B années 80, genre commando avec Schwarzy)
- abus de Marc Dascados... sorti du cirque Pinder
- Les acteurs secondaires sont inexistants et inintéressants au possible (la femme flic et ses deux répliques...) et on ne s'y attache pas du tout.
- Je vois pas trop le "sujet" du film et ce qui a fait que Gans ait envie de toucher au truc
- des gros temps morts
- une intrigue peu passionnante (le manga était plus réussi et avait plus de moments vraiment émouvants)
- japonais complètement caricaturés...

Vala, le seul truc où où je suis d'accord avec toi, c'est que CERTAINS plans sont bien filmés. Au milieu de centaines de plans très communs par ailleurs.

Petit budget ou pas, Crying Freeman n'est pas un bon film. Ca n'a rien à voir avec les sous.
 
ignatius
Membre Factor
Membre 401 msgs
Silent hill est une mise en abyme. on ne compte plus le nombre de références cinématographiques, littéraires ou musicales que contient la série. à partir de là Silent Hill a su être un jeu vidéo à part entière, une oeuvre qui ne ne fonctionne dans son contexte : des personnages désincarnés s'effaçant derrière la rigidité du jeu et où le joueur n'est pas spectateur mais acteur et par conséquent s'effaçant lui-même devant l'horreur succités par cet univers cauchemardesque. l'adapter en film c'est couper le lien qui unit le personnage au joueur, on débranche les manettes.ça devient un film qui malheureusement à l'air tout à fait commun à la vue de la photographie. si Gans s'offusque contre les critiques il ne faut pas oublier ce qu'il faisait avant d'être réalisateur, c'est l'hopital(de silent hill...) qui se fout de la charité. c'est un homme que j'apprécie mais pas ses films. et puis pour continuer dans le n'importe quoi demandons à jeunet d'adapter Shadow of Colossus avec debouze dans le rôle principal, woody allen incarnant dans une prouesse cinématographique les 16 colosses qui lui vaudra 3 oscars et un 20 sur 20 dans famitsu...
 
Mprod
Membre Factor
Membre 40 msgs
En tout cas les screenshots sont superbes! On a pas plus de précisions? Date de sortie? Prévu sur PC? C'est l'Unréulle Engine 3?

Trève de plaisanterie douteuse j'avais prévu d'aller le voir sous peu avec ma copine et je crois que finalement je vais y aller avec ma copine!

Problème: dois-je me taper tous les Silent Hill avec ma fan des jeuxvidéo avant d'y aller?
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
ignatius a écrit :
et puis pour continuer dans le n'importe quoi demandons à jeunet d'adapter Shadow of Colossus avec debouze dans le rôle principal


haha, bien vu :D
 
iftol
Membre Factor
Membre 744 msgs
A noter pour tout ceux que ca interesse, un excellent HS de MAdMovies "Quand le Jeu vidéo fait son cinema"...
C'est extrement documenté...et on y remarque tous les espoirs fondés dans l'arrivée de Silent Hill...les influences de chaque film sur les jeux.
Bref, un bon ti' bijou pour ceux qui comme moi aiment le cinéma et les jeux-vidéos !
 
vasquaal
Dumber
Membre 2822 msgs
iftol a écrit :
Le pacte des loups avait été, par exemple, une claque lors de mon premier visionnage au ciné.
Mais dès que je l'ai revu une seconde fois en Dvd...le vide des dialogues et du scenar' m'a sauté à la figure !
Comme le disait Snoopers la qualité de Gans est aussi son defaut...c'est tout simplement un passionné !


Quentin Tarantino est lui aussi un passioné, et qui plus est, à peu près des mêmes choses que Gans.
Différence ? Tarantino a du talent et pas Gans.

N'importe quel directeur de la photographie ou clippeur invéteré peut vous faire de belles images. Est-ce pour autant génial.
Je vois dans ces deux critiques deux défenseurs absolus du jeux vidéo qui s'extasie devant des effets de caméra.
Gans a beau faire joujou avec des mouvements à faire vomir, n'est pas Kubrick qui veut....

Et puis sérieusement, ce ne sont pas un succès box-office qui font les bons films. "Independance day", ça vous dit quelque chose ?

Quand à Crying Freeman, ce n'est pas non plus parce-que les meubles sont au même endroit que dans le manga que le film est génial.

Gans est un obsédé du détail, mais dans le mauvais sens. Il mélange différents codes visuels issus de diverses influences sans réfléchir à l'équilibre de l'ensemble, au risque d'être indigeste (le Pacte des Loups).
Le problème chez Gans, c'est qu'il veut être fidèle, mais en copiant vulgairement ce qu'il aime. Il n'est qu'un fan.

Tarantino, lui, reprend les même références, mais les réinterprète à sa façon, et au final créer sa propre grammaire visuel, bien que multi-référencée. C'est un artiste, un vrai.

Gans a oublié le principal dans ses adaptations : arriver à en retranscrire l'ambiance originel (je parle de Crying Freeman, n'ayant pas vu SH). Non lui, c'est respecter la couleur originel des rideaux dans le jeu qui l'interesse.
 
Akshell
Pedobear à poil roux
Membre 4167 msgs
Tarantino un artiste ? Il n'interprète pas des références, il les digère pour en resortir faire une grosse bouse bien liquide.

C'est de l'art pompier, c'est gras, ça brille mais c'est creux, des films comme Kill Bill deviennent drôle non pas parce qu'il y a de l'humour mais parce qu'ils sont grotestques.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews