Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
EA/Take Two : post-mortem
CBL
L.A.mming
Admin 13884 msgs
Même si elle est terminée, l'affaire EA/Take Two continue de nous faire rire.
Phase 32 : Take Two a fini par lâcher le morceau : toute cette affaire leur a coûté 11 millions de dollars. A quoi a servi cette somme ? Probablement à payer un bon paquet d'avocats et d'analystes financiers ainsi que quelques call girls pour convaincre les actionnaires de ne pas céder leurs parts.

Take Two a notamment travaillé avec le groupe Brunswick qui s'occupe de relations publiques. Nina Devlin a travaillé sur ce dossier et a eu le malheur d'en parler à son mari Matthew, un trader qui bossait chez Lehman Bros. avant que cette banque ne coule. Forcément il a utilisé une partie des informations confidentielles pour jouer en bourse et s'est fait 250000 dollars. Il faisait partie d'un groupe de 10 traders qui pratiquaient le délit d'initié et qui se sont faits 4,8 millions de dollars. Mais ils se sont faits pincer et sont désormais poursuivis en justice. Nina ne risque pas grand chose ... mis à part perdre son job et son mari. Pendant ce temps, l'action Take Two qui valait plus de 26 dollars au plus fort de l'OPA en vaut aujourd'hui moins de 8,5.

Lire la suite sur le site : EA/Take Two : post-mortem.
 
FolkenIII
Membre Factor
Membre 790 msgs
 
EA/Take Two : post-mortem
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews