Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

E3 : Gothic 3 se découvre
Blutch
Immatriculé 75
Membre 462 msgs
J'ai aussi testé 2 templates dans Oblivion, et en revanche, a pars mes actions propres, jai vraiment eut l'impression de refaire exactement la meme chose...
Mais dans un Gothic, selon que tu sois du coté des mercenaires, des paladins ou des mages, ( sans parler de la guilde des voleurs qui est specifiques ), tes relations avec les guildes opposées ainsi que les quetes pouvaient vraiment changer completement. du coup, ca renforce la notion de choix.

Quand a wow... heu, qui a dis que c'etait un rpg a pars blizzard ? Comme diablo d'ailleurs... les mmorpg se rapprocheront des rpg le jour ou les MJ agiront comme des MJ réels... les joueurs qui ne font pas de roleplay, tu les degages de la partie :)
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Blutch a écrit :
J'ai aussi testé 2 templates dans Oblivion, et en revanche, a pars mes actions propres, jai vraiment eut l'impression de refaire exactement la meme chose...


C'est bien là que la notion de roleplay entre en jeu. Si tu joues un voleur qui blaste tout et tape sur tout le monde en montant les compétences d'armure lourde et d'épée à 2 mains, oui tu as le même jeu. Si tu montes un voleur en te faisant ignorer un maximum de la population, que tu passes ta vie accroupi dans le noir à ouvrir toutes les portes, tous les coffres, voire à assassiner des gens dans leur sommeil, tu ne joues pas du tout la même chose qu'en tant que guerrier, ou alors y'a un truc que je ne comprends pas. Même chose pour un vampire, par exemple. Oblivion n'est pas parfait mais dire qu'il ne favorise pas le roleplay, je ne suis vraiment pas d'accord.

Certes le système est tellement ouvert que oui, à la fin, on se retrouve avec plus ou moins les mêmes über persos qui font tous les mêmes quêtes de guildes, mais je n'ai rien contre cette liberté, bien au contraire, je trouve presque ça plus crédible et plus logique, en tout cas bien plus immersif qu'un univers guidé et cloisonné.
 
nuitn0ire
Mr. causes perdues
Membre 787 msgs
Désolé de ma remarque un peu terre à terre, mais à mon sens le rôle play est avant tout l'interpretation "théâtrale" d'une action entre deux joueurs humains.

Je vois donc mal établir une relation de RP entre un joueur humain et un simple bot. Lancez vous dans n'importe quel MMORPG et mettez vous à faire du RP avec un pnj, le non sens vous sera flagrant.

Bref, quand bien même.. on peut vraiment s'immerger dans notre personnage jusqu'à vraiment prendre part à une conversation quand au moins le pnj qu'on a en face de nous a des réactions cohérantes, qu'il ait au moins l'air vivant ou charismatique. Je me rappele de Fallout 2 ("vieux con !", oui je sais), je prennais vraiment plaisir à papoter avec les PNJ, dans Oblivion.. bon, on papote avec eux, mais c'est dans l'unique but de sortir la bonne séquence pour débloquer une quête. Je trouve ça un peu limite.

Pour en revenir à Gothic 3, quand on me dit que niveau règles et tout et tout il renvoit Oblivion aux oubliettes, j'aimerais bien en savoir plus.

Je regrette de ne pas avoir joué aux 2 premiers Gothic, mais ai-je vraiment loupé quelquechose de si gros que ça ? en comparaison à un Daggerfall, c'est vraiment si bon que ça ? Si oui, ça existe en VF ?
 
aktus
Membre Factor
Membre 950 msgs
pour moi un rpg c'est : un perso crée par le joueur avec des stats, une quête principale bien fournie, pleins de quêtes secondaires, pleins de npc avec qui discuter, qui vous racontent leur vie, vous demande un service, avec qui interagir. Ajoutez à ça un univers sympathique et complêt et pas trop lourd. Trempez la dans l'huile et ça fait un bon rpg. Alors pour moi, oui, Oblivion est autant un rpg que Fallout, que kotor. Ni plus ni moins.

Alors Fallout, peut être que les dialogues sont plus profonds, mais sans walkthrough je suis perdu (journal de bord ultra minimaliste) et ça devient barbant. Je n'ai dailleurs jamais pu finir le 1 ou le 2 car au bout d'un moment, pour chaque réplique , je consultais le guide. Dans Oblivion c'est toujours très clair, même sans le compas.
 
nuitn0ire
Mr. causes perdues
Membre 787 msgs
aktus a écrit :
pour moi un rpg c'est : un perso crée par le joueur avec des stats, une quête principale bien fournie, pleins de quêtes secondaires, pleins de npc avec qui discuter, qui vous racontent leur vie, vous demande un service, avec qui interagir. Ajoutez à ça un univers sympathique et complêt et pas trop lourd. Trempez la dans l'huile et ça fait un bon rpg. Alors pour moi, oui, Oblivion est autant un rpg que Fallout, que kotor. Ni plus ni moins.

Attention, on parle de RP, pas de RPG, l'un ne se faisant pas sans l'autre ;p Je crois que tout le monde est d'accord sur la notion de Role Playing Game, en revanche ce qui bricole un peu à mon sens c'est cette histoire de RP, je le conçois toujours pas avec un pnj :\
 
aktus
Membre Factor
Membre 950 msgs
c'est quoi RP alors ?
 
nuitn0ire
Mr. causes perdues
Membre 787 msgs
aktus a écrit :
c'est quoi RP alors ?

C'était pas un reproche hein ;p RP => Role Play. Enfin, c'est le terme employé pour définir la façon dont on joue notre personnage. Role Play = le participant se concentre sur son personnage imaginaire, endosse la rationalité et les émotions de celui-ci ; il met de côté ce qu'il peut comprendre en tant que joueur pour adopter une proximité subjective avec l'imaginaire.
Voilà donc dans un mmorpg, tu décris chaque action, tes sentiments etc.. c'est plus une manière théatrale de jouer en fait.

Pour ça que dans un jeu solo, je vois pas trop l'intéret ;p
 
M0rb
Prof de math
Redac 2665 msgs
Stoppez les rotatives ! C'est un gigantesque non-sens !

Le seul jeu que je reconnais comme RPG est Fallout (comprendre Fallout 1,2 et Arcanum). Donc oui je fais les même reproches à Oblivion qu'à 99% des "RPG" du marché.

Car le problème est là : dans l'industrie du jeu vidéo, on nomme RPG n'importe quel jeu d'aventure où l'on peut faire augmenter ses compétences. Mais le RPG, c'est pas ça du tout !

Pour ceux qui ne cernent pas le problème, il faut jouer aux RPG papier, car c'est bien ce qu'on essaye de recréer dans les jeux vidéo.
Le jeu de rôle c'est facile, tout est dans le nom : vous jouez (au sens théâtrale comme le souligne NuitNoire) le rôle du personnage que vous avez créé. Outre les limitations inhérentes aux capacités et à la psychologie du personnage, c'est votre imagination seule qui limite vos actions.

Pour simuler ça en jeu vidéo, les seuls moyens sont un scénario à embranchements multiples, et des dialogues à choix multiples propres à chaque personnage.
A côté de ça, le système d'évolution du personnage est une astuce de design pour ralonger la durée de vie du jeu et au mieux développer le système de scénario.


Alors oui moi aussi je joue à faire du rôleplay dans Oblivion en prenant délibérément des choix qu'on ne me demande pas de prendre, mais c'est là le côté "emergent gameplay" du jeu, dépendant du joueur et pas du game design.
Quand je jouais à Max Payne 2 j'ai fait délibérément tout le jeu en headshot au desert eagle parceque je me prenais pour Lucky Luke (kikoo F5-F9). C'est du même ordre que mon éthique samourai imaginaire dans Oblivion, et ça en fait pas un jeu de rôle pour autant.

Comme beaucoup d'autres, Oblivion a des règles de création et d'évolution de perso, mais pas de scénario ouvert (une quête principale linéaire et plein de quêtes annexes linéaires). En soit c'est du PMT (Porte-Monstre-Trésor), du ADD comme on y joue quand on est au collège.
 
Reblochon
Membre Factor
Membre 1119 msgs
Comme les deux autres vieux cons. Le seul jeu où j'ai eu vraiment l'impression de changer le monde suivant mes actions, le seul jeu où ce que je disais à un pnj pouvait changer completement le sens de l'histoire: Fallout. Jamais vu mieux, avant et apres.

Et le role play... c'est effectivement du theatre. Ce qu'on fait dans n'importe quel jeu de table (auquel je joue depuis plus de 25 ans). Ne pas confondre avec un role playing game : personnage custom, evolution des stats, quetes, etc...
 
M0rb
Prof de math
Redac 2665 msgs
Ben tiens : je causais à l'instant de Fallout avec le frangin, et en lui apprenant que le vrai boss de fin était une machine à laquelle on pouvait accèder par plusieurs moyens, il m'a ensuite appris à son tour qu'on pouvait se faire emprisonner par le boss des mutants si la discussion tournait mal. Selon ses compétences on peut ensuite s'échapper pour boucler le jeu de la manière qu'on voudra/pourra/trouvera.

Presque 10 ans et une douzaine de persos après, et malgrés une partie avec soluce pour être sûr de vider le jeu, je découvre encore des alternatives !
 
E3 : Gothic 3 se découvre

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews