Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Des sous ! Des chiffres ! Du PC !
CBL
L.A.mming
Admin 13876 msgs
Une étude très intéressante est parue sur les ventes des jeux vidéo (uniquement la partie software) en 2009. Quelques chiffres à retenir :

-aux US, les revenus du jv s'élèvent à 25.3 milliards de dollars pour 183.5 millions de joueurs
-la France se défend plutôt bien avec 3,5 milliards d'euros pour 25,4 millions de joueurs ce qui donne environ 140 par an et par joueur.
-aux US, la vente de jeux neufs en boîte représente 54% des revenus. Les 46% restants proviennent de jeux d'occasion et de tout ce qui est purement numérique (Steam, abonnements, DLC, micropaiements...)
-en France, c'est 78% pour les jeux neufs en boîte et 22% pour le reste.
-le PC se porte bien, merci pour lui. Pour les seules ventes de jeux (boutiques physiques/en ligne, Steam et compagnie, occasion), il représente 16% des revenus aux US, 19% en France, 20% au RU et 36% en Allemagne. C'est plutôt bien quand on sait qu'en face il y a la PS3, la 360, la Wii, la DS et la PSP sous l'appellation "consoles".

Si j'étais mesquin, je remarquerais que malgré ces chiffres, les éditeurs continuent de mettre des protections débiles, de vendre du DLC pour du contenu déjà présent sur les galettes, de foutre de la pub partout et de cogner sur le monstrueux marché de l'occasion.

Lire la suite sur le site : Des sous ! Des chiffres ! Du PC !.
 
Demonx
Membre Factor
Membre 142 msgs
Effectivement c'est pas mal du tout pour une plateforme qui est moins accessible et qui fait face à plusieurs consoles.
 
Anzy
Membre Factor
Membre 1170 msgs
Et où le piratage est "simplifié" ;) *ironie*
 
Zakwil
Membre Factor
Redac 2744 msgs
Je vois aussi que les français dépensent plus que les allemands et que les anglais par joueurs.
 
John Caby
Membre Factor
Membre 69 msgs
"les éditeurs continuent de mettre des protections débiles, de vendre du DLC pour du contenu déjà présent sur les galettes, de foutre de la pub partout et de cogner sur le monstrueux marché de l'occasion."
Une phrase bien déprimante, on peut y ajouter le projet des démos payantes. On ne peut rien y faire, la casualisation (plus facile/plus court/plus immédiat) est en route, un bon alibi pour les éditeurs et comme pour le cinéma, on ne pourra que compter sur les indés.
 
ClémentXVII
Membre Factor
Redac 2722 msgs
John Caby a écrit :
Une phrase bien déprimante, on peut y ajouter le projet des démos payantes. On ne peut rien y faire, ..., on ne pourra que compter sur les indés.


Tu te réponds toi-même : s'il n'y a plus que les indés qui font de bons jeux, rien ne nous oblige à acheter les jeux casuals...

Dans les années 90, lors de l'âge d'or du DOS, les "indés" étaient iD Software, Epic Megagames... qui ont fait leur beurre grâce au shareware (et que dire de 3D Realms, qui a survécu combien d'années grâce à Duke3D ?)... c'étaient un peu les indés de l'époque.
 
Zaza le Nounours
Connard aigri
Membre 12475 msgs
John Caby a écrit :
"les éditeurs continuent de mettre des protections débiles, de vendre du DLC pour du contenu déjà présent sur les galettes, de foutre de la pub partout et de cogner sur le monstrueux marché de l'occasion."
Une phrase bien déprimante, on peut y ajouter le projet des démos payantes. On ne peut rien y faire, la casualisation (plus facile/plus court/plus immédiat) est en route, un bon alibi pour les éditeurs et comme pour le cinéma, on ne pourra que compter sur les indés.

Sauf que ce que cite CBL, ça n'a rien à voir avec une "casualisation". C'est juste les éditeurs qui essayent par tous les moyens de s'en foutre le plus possible plein les poches.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4683 msgs
ClémentXVII a écrit :


Tu te réponds toi-même : s'il n'y a plus que les indés qui font de bons jeux, rien ne nous oblige à acheter les jeux casuals...

Le problème c'est que les jeux indés sont des jeux modestes. On aimerait que le jeu de qualité à gros budget ne disparaisse pas.
 
John Caby
Membre Factor
Membre 69 msgs
ClémentXVII> je n'ai pas posé de question.

Zaza le Nounours>je ne répondais pas uniquement à la réaction de CBL, la casualisation est de toute façon un formidable moteur pour les éditeurs : des produits à la durée de vie de plus en plus courte qui répondent à des besoins impulsifs influencés parfois uniquement par un nom de licence, le tout de plus en plus cher grâce à des simili DLC qui comble partiellement la pauvreté du contenu du jeu de base.
Quand on voit tout les abrutis qui achètent des vêtements pour leur perso, ou un plus gros chargeur pour leur M4, avec une demande comme ça, c'est pas près de s'arrêter.
 
Krondor
Membre Factor
Membre 868 msgs
ClémentXVII a écrit :


Tu te réponds toi-même : s'il n'y a plus que les indés qui font de bons jeux, rien ne nous oblige à acheter les jeux casuals...

Dans les années 90, lors de l'âge d'or du DOS, les "indés" étaient iD Software, Epic Megagames... qui ont fait leur beurre grâce au shareware (et que dire de 3D Realms, qui a survécu combien d'années grâce à Duke3D ?)... c'étaient un peu les indés de l'époque.

Sauf qu'à l'époque les indés pouvaient faire des projets à aussi gros budgets que les développeurs dépendant des éditeurs.

Même si ID ou epic étaient indépendants, leurs projets étaient aussi budgetés et aussi ambitieux que les projets des éditeurs que ce soit en matière de gameplay ou de réalisation graphique. De plus les indépendants durant la première moitié des années 90 c'était une grosse majorité des développeurs.
Aujourd'hui ce n'est pas du tout le cas. Les budgets des jeux dit fait par les indépendants sont minuscules par rapport aux projets dit AAA (même si je hais ce terme). De plus c'est une minorité de développeurs.


Bref les indés d'avant donnaient largement plus de garanties que les indés d'aujourd'hui.
Des titres aussi ambitieux que pouvait l'être un doom, un might&magic ou un duke 3d pour leur époque, ça n'existe plus aujourd'hui chez les indés

Bref tout ça pour dire que si on compte seulement que sur les indés je suis pas sure que ça aboutisse à grand chose.
 
Krondor
Membre Factor
Membre 868 msgs
Zaza le Nounours a écrit :

Sauf que ce que cite CBL, ça n'a rien à voir avec une "casualisation". C'est juste les éditeurs qui essayent par tous les moyens de s'en foutre le plus possible plein les poches.

Et bien la casualisation a justement à voir avec ce que CBL dit.
Faire un jeu causualisé c'est comme dit John Caby
(plus facile/plus court/plus immédiat) et c'est budgétairement moins dure à faire que faire un jeu plus complexe et plus long telle une simu d'avion à la pointe de la technologie.

Faire un jeu de 6-7 heures ça coutera toujours moins chère que faire un jeu de 20 heures à qualité égale. Et la casualisation conduit inexorablement à faire des jeux court
 
Nadeo
Membre 331 msgs
il se porte bien ce petit PC qui évolue chaque jour.
 
John Caby
Membre Factor
Membre 69 msgs
Krondor a écrit :
Faire un jeu de 6-7 heures ça coutera toujours moins chère que faire un jeu de 20 heures à qualité égale. Et la casualisation conduit inexorablement à faire des jeux court

Justement non, c'est ça le pire, c'est surtout plus rentable.
Bon nombre de jeu ont supprimé les aller-retours dans les quetes ou les phase de marche dans les FPS, ou les editeurs dans les jeux de courses etc... bref ils virent du contenu, parfois dans le bon sens mais rarement.
La parodie du genre actuellement est pour moi le dernier splinter cell, il est trop dur ton jeu? t'as meme pas le droit de tuer les vilains? pas de probleme : voila un couloir fléché, des armes à profusion, et tu peux tuer tout le monde.
Le petit Kevin de 13 ans, ou appelons le plutot Théo, quand il a fini ce genre de jeu en une soirée, il a hate de remettre le couvert ou prolonger l'expérience immédiatement, là où un jeu avec plus de challenge et tout simplement plus long l'aurait retardé dans un nouvel achat de jeu.
J'ai un bon nombre d'ami qui ne jouent quasiment qu'à des démos, des super-casuals quoi, bref un segment inexploité...
 
Krondor
Membre Factor
Membre 868 msgs
John Caby a écrit :
J'ai un bon nombre d'ami qui ne jouent quasiment qu'à des démos, des super-casuals quoi, bref un segment inexploité...

Ils doivent c'est sure pas beaucoup jouer quand on voit la durée minimaliste de 99 % des démos aujourd'hui quelque soit le genre (30 minutes en moyenne voir moins).

ça va pas tarder vu qu'ea avec crytek ont le projet de rendre les démos payantes donc ça touchera tes amis.

T'inquiètes pas, l'industrie du jeu vidéo est entré dans une phase qui consiste à faire raquer les clients partout où c'est possible et à minimiser les couts au max: plus de manuel bientot, boites en plastiques pourris depuis 10 ans, dlc, abonnement des mmorpgs, occasion (où on va faire payer le online), bientôt les démos et surement dans quelques années les mêmes abonnements pour les jeux solos que l'on a pour les mmorpgs car il n'y a pas de petit profit.

Et tant qu'il y aura du client à plumer (et il y en a à la pelle, voir chaque année de plus en plus) ça ne changera pas.
 
John Caby
Membre Factor
Membre 69 msgs
Krondor a écrit :

Ils doivent c'est sure pas beaucoup jouer quand on voit la durée minimaliste de 99 % des démos aujourd'hui quelque soit le genre (30 minutes en moyenne voir moins).

ça dépend du type de jeu, souvent les démos de jeu de baston ou de sport en générale sont bien suffisantes et ne nécessitent PRESQUE pas l'achat du jeu complet pour s'amuser longtemps, par exemple : UFC, Fight night, ready2rumble, virtua tennis...des démos où j'ai passé des dizaines d'heures à plusieurs avec des gens de bonne compagnie alcoolisés.
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3279 msgs
Évidemment qu'il se porte bien.
Les "études" qui le prédisent mort dans les 6 mois ne prennent jamais en compte le dématérialisé ni les revenus mensuels des MMO et cie,
vu que c'est inexistant (ou anecdotique) pour l'instant sur console.

Enfin vu que tout ce qui se fait sur PC arrive avec plus de 10 ans de retard sur console, encore 3 ans a attendre pour un bon retournement de situation.
 
bixente
Membre Factor
Membre 1091 msgs
Le problème, c'est qu'il y aura toujours des pseudo analystes idiots comme Michael Pachter pour prophétiser la mort du PC.
 
wata_
Membre Factor
Membre 1645 msgs
d'un autre côté difficile de nier que le jeu vidéo sur pc a un bon coup dans l'aile
 
frag_facile
Membre Factor
Membre 70 msgs
n'importe quoi, regarde les camemberts tu vera que le PC fait entre 20 et 25% de part de marché n'importe ou dans le monde, face au 60% des consoles on peux en déduire que le PC se porte mieux que la PS3 ou la 360, et largement en plus !
 
wata_
Membre Factor
Membre 1645 msgs
moi je vois surtout que les jeux exclusifs au pc se font rares et les portage pourraves et en retard monnaie courante depuis que la "next gen" consoles a prit le pouvoir
là aussi, le nier est vachement dur, gl
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles