Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Atari se meurt (encore)
Nicaulas
Footix
Redac 1453 msgs
Avec le feuilleton THQ (qui se terminera au plus tard après-demain), vous savez ce qu'est une déclaration de faillite sous le régime du Chapter 11. Cette fois-ci, c'est Atari qui est concerné. Enfin, plus précisément c'est Atari US, la branche américaine du français Atari SA (feu Infogrames), qui a déposé sa demande auprès de la Justice de l'état de New York.

L'histoire d'Atari n'a rien d'un long fleuve tranquille, celle d'Infogrames non plus d'ailleurs, et on ne leur reprochera pas d'essayer de s'en sortir, mais il faut bien avouer qu'ils mènent la manœuvre avec fort peu de scrupules. En effet, en se mettant en faillite, Atari US peut s'émanciper d'Atari SA. En s'émancipant, ils auront d'une part de nouveau accès à des financements (les développements de l'éditeur sont stoppés depuis que la principale ligne de crédit s'est arrêté le 31 décembre), et d'autre part bénéficieront à plein de la rentabilité de leur principale activité, les jeux mobiles.

Or, si Atari SA a dégagé des profits ces deux dernières années, c'est justement grâce aux jeux mobiles développés par sa filiale américaine autour des licences historiques de la marque, qui sont venus compenser les nombreux et coûteux achats d'entreprises (comme Hasbro ou GT Interactive). Dit autrement, l'Atari historique est en train d'essayer de se barrer avec sa maigre poule aux oeufs d'or, quitte à laisser Infogrames s'écrouler sous le poids de ses difficultés financières (et de ses aberrations structurelles, soyons francs).

Lire la suite sur le site : Atari se meurt (encore).
 
Phaxan
Fion à l'ancienne
Membre 490 msgs
Ca devient un running gag.

Ce qui est assez cocasse, c'est que j'entends dire souvent que le rachat d'Atari US ( et GT interactive ) aurait sonné le début de la fin pour infogrames. Et Maintenant ça serait Atari US qui gagnerait 3 euros 6 cents qui voudrait se faire la male.

Par contre si Infogrames plonge, je suppose qu'Eden aussi :/
 
Nicaulas
Footix
Redac 1453 msgs
Ils ne sont pas indépendants Eden Games?
 
Niko
Nostrach !
Admin 14102 msgs
Nicaulas a écrit :
Ils ne sont pas indépendants Eden Games?
Nope, plus depuis 2002.
 
Nicaulas
Footix
Redac 1453 msgs
Ah oui, c'est vrai. J'avais étudié leur cas en cours de stratégie d'entreprise, en plus. L'histoire de mecs qui n'ont pas envie de faire que des jeux de voiture (V-Rally), qui font donc un dernier jeu de voiture (V-Rally 2) pour gagner leur indépendance, et qui une fois indépendant font un jeu de voiture (Need for Speed), ça fascine les universitaires.
 
Mougli
Membre Factor
Membre 1585 msgs
Ils avaient fait Kaya, non ?
 
Nicaulas
Footix
Redac 1453 msgs
Oui. Quand ils ont voulu faire Kya et qu'ils avaient du mal à se financer, ils se sont retournés vers Infogrames qui leur a dit "OK, on paye, mais si le jeu ne marche pas vous revenez au bercail."


edit: par contre c'est bien ce que je pensais : http://www.gamekult.com/actu/atari-se-separe-deden-games-A101364.html
 
Niko
Nostrach !
Admin 14102 msgs
Putain, le pire, c'est que c'est moi qui ai fait la news :/

http://www.factornews.com/news-34896-Eden_Games_roule_en_solo.html
 
DZ
Membre Factor
Membre 512 msgs
A cette époque, ils disaient "vouloir" se séparer d'Eden. Mais je sais pas si ils ont trouvé quelqu'un pour racheter...

Et pour la volonté d'Atari US de se barrer, c'est pas étonnant après a valse de dirigeants américains qui ont passé leur temps à placer leur potes à rien branler sur des postes qui rapportent tant que des cons d'investisseurs étaient là pour renflouer, au lieu de chercher une quelconque véritable issue à l'entreprise...
 
Orin
Membre Factor
Membre 269 msgs
Je ne sais pas si mentionner encore les rachats d'Hasbro ou GT reste pertinent pour juger l'Infogrames actuel qui depuis de nombreuses années maintenant n'a plus rien à voir avec ce qu'il a pu être.
Et je ne crois pas prendre de risques en disant qu'il en est de même pour Eden.

32 M€ de Chiffres d'affaires en 2012 pour 51 personnes, ils sont loin les centaines de millions d'EUR de CA (et centaines d'employés) du début 2000 :
http://www.atari.com/sites/default/files/RAPPORT_ANNUEL_11-12_-MASTER-draft24-30-07-2012-1.pdf


Une pensée pour B Bonnell qui, autant que je m'en rappelle, avait coulé sa propre boîte avec un cynisme et une incompétence exceptionnels.
Les seuls plus à blâmer dans la boîte étaient ses actionnaires (dont très longtemps Dassault, excusez du peu) qui n'ont pas bougé un doigt avant de voir que la boîte était condamnée autant par son endettement et ses multiples erreurs de gestions que par son incapacité à sortir des softs potables.
Par la suite, si j'ai bien compris, c'est tombé aux mains de hedge funds (fonds spéculatifs) qui ont en fait le squelette que l'on enterre maintenant.
Bonne chance aux employés US dans leur bataille pour sauver leur boutique.

Quant à Bonnell, aux dernières nouvelles, il a créé une boîte de robotique qui semble rouler, il fait toujours partie des patrons à la mode (bfm, management...). Comme quoi avec le temps, on peut prendre (un peu) de plomb dans la tête...

Il peut même s'énorgueillir que les milliers d'ex-employés d'Infogrames ont créé des dizaines de boîtes :
http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/69/actualite/fait-du-mois/infogrames-les-ex-salaries-auraient-cree-une-centaine-de-pme-04-05-2012-151895.php
Il est vrai que, par rapport à maintenant, perdre son job en 2000 n'était peut-être pas le pire contexte.
 
Nicaulas
Footix
Redac 1453 msgs
Disons que ce sont deux achats symboliques de la stratégie de développement d'Atari, qui s'est avérée peu judicieuse et qui a des répercussions encore aujourd'hui sur les créances de la boîte.

Quant à Eden Games, leurs locaux sont en face de ma fac, je vais en profiter pour aller piocher l'information à la source.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1513 msgs
Orin a écrit :
Il est vrai que, par rapport à maintenant, perdre son job en 2000 n'était peut-être pas le pire contexte.


En 2000, c'était l'éclatement de la bulle Internet et c'était la fin de l'âge d'or des studios de développement français (beaucoup de studios ont fermé ou coulé autour de cette période et les devs français se sont expatriés).
Enfin c'est ce que je me rappelle de cette période..
 
Vahron
Membre Factor
Membre 580 msgs
Moi tout ce que je vois, c'est qu'on n'est pas prêts de revoir un bon jeu sous licence D&D.
 
Atari se meurt (encore)
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews