Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Xbox All Access : le leasing de Microsoft

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Microsoft tente tout ce qu’il peut pour faire bonne figure avec sa Xbox One et aborder le futur plus sereinement. Mais les chiffres sont là : avec une sortie en novembre 2013, la Xbox One s’est vendue à 37,5 millions dans le monde. A côté d’elle, la PS4 possède déjà un parc s’élevant à 81,2 millions, alors qu’elle est plus âgée de 7 jours seulement. Quant à la Switch, elle a dépassé les 20 millions d’unités en seulement 18 mois. Bref, rien ne va plus chez Microsoft et il faut vite redresser la barre !

Pour cela, le marketing de Microsoft a de la suite dans les idées, avec une version Xbox One S à peine un an après la sortie du premier modèle, suivi par la version Xbox One X l’année suivante… De quoi s’assurer quelques ventes supplémentaires et rester dans l’actu (tout en énervant les premiers acheteurs…). Mais rien y fait et Microsoft voit bien que le succès ne viendra pas du hardware.

Alors depuis quelques mois, Microsoft pousse la partie services en ligne, son véritable point fort. Avec un Xbox Live très solide, une offre Games with Gold sympathique et plus récemment le Xbox Game Pass proposant un grand nombre de jeu sur Xbox One et Windows 10, le géant des fenêtres s’est donné un peu d’air. Et apparemment, ça fonctionne plutôt bien. Et on connait Microsoft : quand ça fonctionne, ils y vont à fond.

C’est là qu’entre en jeu le Xbox All Access. Il s’agit encore une fois d’une nouvelle formule d’abonnement, cette fois-ci étalée sur 24 mois et comprenant :
  • Une Xbox One S ou une Xbox One X
  • 24 mois de Xbox Live Gold
  • 24 mois de Xbox Game Pass
En gros, Microsoft tente ce qui est en place depuis des lustres dans le marché de l’automobile ou de la téléphonie, avec du leasing. Il faut payer une certaine somme chaque mois, pour acquérir un objet, tout en profitant de celui-ci dès le premier jour. Pour s’offrir cette formule avec une Xbox One S, le tarif est de 21,99 $ / mois (soit 528 $ en tout), quant à celle contenant une Xbox One X, il faudra débourser 34,99$ / mois (donc 840 $ au total).

Après quelques calculs scientifiques, on se rend compte qu’un abonnement Xbox Live Gold + Xbox Game Pass pour 24 mois, est une dépense de 360 $. De ce fait, avec l’offre Xbox One S, cela fait la console à 168 $, quant à la version Xbox One X, la console revient à 480 $... Une offre intéressante si on n’a pas l’argent de dispo à l’instant T, mais qui ne se révèle finalement pas terrible étalée sur 24 mois, surtout que le marché de l’occasion propose des consoles à bas prix.

Bref, nous verrons si cette offre fait grimper les chiffres de vente de Microsoft aux Etats-Unis. Et oui, pas de grosse prise de risque, puisque cette offre est uniquement disponible au pays de l’Oncle Sam, et uniquement dans un Microsoft Store comme le souligne le communiqué.

Enfin, vous noterez les incroyables licences mises à en avant sur l'artwork officiel de l'annonce : Halo 5 et Gears of War 4, c'est ok. Mais ReCore dont tout le monde se fout, Banjo-Kazooie qui est totalement oublié depuis l'épisode 360 sorti en 2008, Sunset Overdrive qui traîne dans les bacs à occaz pour 4€, Saints Row IV qui date de 2015 et n'est même pas une exclusivité, et Sea of Thieves (c'est bien ça ? Ou alors c'est un random zombi ?) qui a cartonné lors de sa phase de gratuité via le Xbox Game Pass et qui maintenant n'est plus joué par grand monde...
Rechercher sur Factornews