Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Wildstar : étape 3 - vague de licenciements

Marc par Marc,  email  @_Armc
 
On vous a déjà parlé de la fusion des serveurs de Wildstar en mégaserveurs continentaux, afin de parer à la désertification de certains d'entre eux. Il était alors possible d'émettre des réserves sur la santé financière du titre. De plus, aucun chiffre de vente ni d'abonnés n'ont été publiés par Carbine depuis la sortie de son MMORPG. Pas de très bon augure, quand on sait que les éditeurs/studios aiment publier ces chiffres juste après le lancement de leur titre pour profiter de l'effet de sortie.

On comprend un peu mieux aujourd'hui puisque NC Soft annonce le licenciement de plus de 60 développeurs de Carbine Studios travaillant sur Wildstar. Des renvois ont également touché d'autres équipes sans plus de précisions. Pour rappel l'éditeur possède des studios officiant principalement sur des titres massivement multijoueurs : City of Heroes (Cryptic Studios - jusqu'à fin 2012), Guild Wars 2 (ArenaNet) etc... Pas de justification précise sur le sujet, si ce n'est que le groupe entre dans un processus de restructuration et souhaite se diriger vers le segment de la mobilité comme les jeux mobiles et tablettes.

Guild Wars 2 sera lui le seul à ne pas passer à la moulinette, puisque aucun licenciement ne touchera l'équipe d'ArenaNet qui en est aux commandes. On protège sa poule aux oeufs d'or. On reste toutefois encore dans le flou sur le succès de Wildstar. Mais une vague aussi importante de licenciements pour Carbine Studios, après seulement quasiment 5 mois d'exploitation de leur MMO, ça ne sent pas bon.
Rechercher sur Factornews