Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Wildstar : étape 2 - dégraissage

Marc par Marc,  email  @_Armc
 
Quatre mois après sa sortie, le MMORPG de Carbine Studios suit le petit chemin désormais balisé des jeux massivement multijoueurs. Avec une pléthore de 22 serveurs (européen et nord-américain) à sa sortie, la masse des joueurs de Wildstar commençait un peu trop à s'éparpiller. Aux grands maux les grands remèdes puisqu'à partir du 15 octobre, quatre mégaserveurs européens et nord américains seront mis en place. Regroupant respectivement les anciens serveurs de leur continent, vous aurez le droit pour l'Europe à Jabbit (PvE) et Luminai (PvP).

S’il est normal que quelques serveurs ferment leurs portes après les premiers mois d'exploitation d'un MMORPG afin de s'adapter à la masse des joueurs réellement présente en jeu, il est plus rare qu'une fusion type mégaserveur intervienne aussi tôt. Toutefois, de l'avis de Mike Donatelli (directeur producteur) tout cela était dans les tuyaux depuis le début. Jugé trop risqué à mettre en place dès le lancement et par manque de temps, le studio aurait décidé d'attendre le moment où la population de certains serveurs commencerait à décliner. A cette occasion, un système de nom de famille sera introduit afin d'éviter les doublons pour les noms des avatars des joueurs.

Carbine sort également le balai, puisque tous les personnages inférieurs au niveau 3 et non actifs depuis 30 jours ne seront pas transférés et donc supprimés. Il est difficile à l'heure actuelle d'estimer le succès et la population de Wildstar, puisqu’aucun chiffre n'est disponible. Toutefois, si on joue les mauvaises langues, on se demande si cette fusion n'était pas prévue plutôt comme un plan de secours type "briser la vitre en cas d'urgence" que le studio aurait bien aimé éviter. Alors en route vers le free-to-play ? A priori non, mais bon on connait la chanson.
Rechercher sur Factornews