Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
ACTU

[VR] Comment sortir de son canapé pour ne pas regarder la TV ?

Ze_PilOt par Ze_PilOt,  email  @@Ze_PilOt
Il n'y a pas que le jeu vidéo dans la vie, il y a aussi le sport. Ou, plus vraisemblablement, regarder les autres faire du sport.
La VR s'impose immédiatement comme le médium idéal pour la retransmission sportive. Alors que des solutions pour le football et autres jeux de ballons se mettent en place, Valve a bien compris l'intérêt de pouvoir afficher des informations tout autour du spectateur. C'est donc DOTA 2 qui se voit affublé d'un mode VR pour la retransmission de matchs d'e-sport.




Sans nul doute que la caméra frontale a été avant tout pensée pour pouvoir choper sa canette sans la renverser sur son PC à 1200 €.

Il n'y a d'ailleurs pas que le (e-)sport qui promet d'être sublimé par la VR. Will Smith, aka non-pas-celui-là-l'autre-maintenant-ex-journaliste-de-Tested, vient de monter une petite startup dont le but est de proposer une émission sur le jeu vidéo entièrement en VR.
Le pilote de The Foo est déjà disponible gratuitement sur Steam, et je me suis fait une joie de le tester pour vous.

Ce pilote est consacré à Firewatch, avec deux de ses développeurs en invités. Première bonne idée : Le style graphique des avatars reprend les codes du jeu.
Après une brève introduction classique en studio, qui fait un peu peur techniquement (les mouvements des jambes et des bras ne respectent visiblement pas l'anatomie humaine), on se retrouve téléporté dans la seconde bonne idée qui rend tout le concept magique :

On se retrouve téléporté dans le jeu avec ses développeurs.


On peut alors se balader dedans et prendre en main quasiment tous les éléments du jeu pour les observer, tout en écoutant les dev faire de même en lachant moults anectodes de développement.



Après quelques minutes, on se surprend à se mêler à leurs avatars, et jouer avec eux. Étrange sensation également lorsqu'un développeur s'est retourné vers moi pour pointer un objet. Figé sur place, j'ai ressenti immédiatement une violation de ma sphère privée quand il s'est rapproché. Bref, on est dedans malgré les carences techniques, mais ce n'est qu'un pilote...

 
Rechercher sur Factornews