Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Ubide médiatique

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Tout a commencé quand Alex Amancio, creative director sur Assassin's Creed Unity a expliqué à Polygon qu'on ne pourrait pas jouer de personnages féminins en coop pour des raisons de temps et de budget comme quoi il faudre refaire toutes les animations. La réaction ne s'est pas fait attendre : tout le monde a tiré sur Ubisoft en les taxant de misogynes et en appelant au boycott. Jonathan Cooper, direction de l'animation sur Assassin's Creed 3 qui bosse maintenant chez Naughty Dog, a expliqué sur son Twitter que les excuses techniques d'Ubi étaient bidons. Il n'y a pas besoin de refaire les animations et jusqu'à présent, Ubi a réutilisé les mêmes animations pour ses personnages masculins comme féminins.

En réponse Ubi s'est contenté d'un commentaire laconique expliquant qu'ils soutiennent la diversité dans les AC avec des héros féminins et noirs. C'est à peu près comme de dire "Je ne suis pas raciste. J'ai des potes arabes". Le lendemain c'est au tour du director de Far Cry 4 d'en remettre une couche en expliquant qu'il y a failli avoir un personnage féminin jouable dans le jeu pour le mode coop mais que la charge de travail était trop importante.

Et pourtant Ubi n'a rien fait de mal. On peut jouer des personnages féminins dans le multi des AC depuis que les AC ont un mode multi. Le coop de Far Cry 3 permet aussi de jouer avec une femme. C'est donc bien pour des raisons de budget que ces fonctionnalités ont disparu dans Unity et FC4. C'est aussi pour des raisons de budget qu'Assassin's Creed Unity ne comportera pas de multi compétitif. Contrairement à ce que Jonathan Cooper pense, ce n'est pas juste l'affaire de deux jours et il n'y a pas que les animations qui sont en jeu. Il faut revoir tout un pan du code, ajouter des menus et en multiplier les tests. Pour des jeux développés par plus de 1000 personnes aux quatre coins du globe, ce n'est pas si simple. Accessoirement il faut aussi modeler le personnage féminin.

Toujours pendant l'E3, Yves Guillemot a fait un joli doigt d'honneur aux possesseurs de Wii U en expliquant qu'Ubi a deux jeux Wii U prêts à sortir mais Ubi attend que la Wii U se soit assez bien vendue pour les sortir. C'est un cercle vicieux : s'il n'y a pas de jeux qui sortent sur Wii U, la console risque de ne pas se vendre.

En trois jours, Ubi est donc devenu l'ennemi des femmes et l'ennemi des possesseurs de Wii U. Pourtant en matière de représentation des femmes, Ubi ne se débrouillait pas trop mal avec plusieurs héroines jouables aussi bien en solo qu'en multi depuis Jade il y a une dizaine d'années jusqu'à Aveline et Marie récemment. Jonathan Cooper peut jouer son malin mais en 17 ans d'existence Naughty Dog n'a eu qu'une héroine jouable et seulement pendant une petite partie du jeu (The Last Of Us). Rockstar Games n'a introduit aucun personnage féminin jouable en 16 ans même dans Grand Theft Auto V qui comprend pourtant trois héros...

Quant à la WiiU, Ubi est un des rares éditeurs tiers à continuer de sortir des jeux WiiU avec récemment Rayman LegendsChild of Light, Assassin's Creed IV: Black Flag, Tom Clancy's Splinter Cell: Blacklist et bientôt Watch Dogs. En décidant de ne pas porter le Frosbite 3 sur WiiU, EA a totalement abandonné la console. Cette année leurs jeux de sport ne sortiront pas sur WiiU. On peut aussi parler de Take Two qui n'a publié qu'un seul jeu WiiU depuis que la console est sortie...

Quand on y réfléchit, le principal crime d'Ubi est surtout d'avoir été franc plutôt que de noyer le poisson ou de mentir. Ils ont oublié qu'à l'ère Twitter, le moindre propos sera repris, déformé et amplifié. Désormais c'est silence radio.

Rechercher sur Factornews