Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

TressFX : l'avis d'un spécialiste

D.Cage par D.Cage,  email
 
Salut les losers, c'est D.Cage, créateur d'âme en hi-poly. Vous le savez certainement si vous avez regardé mon évangélisation lors de la conférence d'annonce de la Playstation 4, l'émotion que l'on ressent devant un jeu est directement fonction du nombre de polygones des modèles 3D. C'est mathématique.

Aujourd'hui, ATI/AMD présente le TressFX, qui améliore le réalisme de la chevelure des personnages de jeux vidéo, et vous êtes probablement nombreux à attendre mon opinion sur celui-ci. Et bien laissez moi vous poser cette question simple : mon vieux bonhomme a-t-il eu besoin de cheveux sur le haut de son crâne pour captiver votre imagination ? Non, bien évidemment. Les cheveux sont un miroir aux alouettes, une voie sans issue du jeu vidéo, et j'y ai personnellement renoncé depuis plusieurs années sur mon propre crâne pour montrer la voie.

Il faudra bien sûr des jeux avec des follicules pileux. Je ne leur en veux pas : le public bas de gamme attend cela, comme dans ce nouveau Tomb Raider. Mais sous ma modeste impulsion, les vrais créateurs arriveront à s'abstraire de cet artifice pour traiter de vrais thèmes comme l'amour, la mort, la calvitie.
Rechercher sur Factornews