Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Trackmaniaque

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Une enquête de Numerama sur Nadeo vient de tomber et elle décrit l'atmosphère pesante au sein du studio créateur de Trackmania. C'est principalement Florent Castelnérac qui est visé par cette enquête et qui est accusé par une dizaine d'employés (anciens ou actuels) de se comporter comme un petit tyran qui a tendance à tout micro-manager tout en poussant des crises de colère à tel point que ses employés ont peur de lui. Sur TwitLonger, le fondateur/patron/concepteur en chef de Nadeo se défend et tient à donner sa version des faits. Il ne nie pas le tout en bloc et reconnait une partie des torts particulièrement le fait qu'il est un poil soupe au lait. D'autres employés sont aussi venus à sa défense.

Pendant ce temps, la maison-mère de Nadeo, Ubisoft, a tenu sa deuxième conférence Forward. Et comme pour la première, elle ne contenait rien à propos des problèmes que connait l'entreprise. Pour chercher les excuses d'Yves Guillemot, il fallait aller sur Twitter. On nous explique que c'était trop compliqué de l'inclure dans le "direct" mais que ce sera présent dans le différé de la conférence. Mis à part cela, quatre minutes d'excuses publiques est relativement rare dans la profession qui se contente souvent de communiqués de presse laconiques.
Rechercher sur Factornews