Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

RARE.I.P.

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
On a parfois l'impression que la seule raison pour laquelle Microsoft maintient Rare en vie est pour torturer les fans qui pensent toujours que le studio va relever la tête et sortir une nouvelle petite bombe. Rare bossait sur Kinect Sports Rivals, le troisième party game de la série censé justifier l'existence de Kinect.

Plutôt que de le sortir pour le lancement de la Xbox One où il aurait pu grapiller quelques ventes, le jeu est sorti le 11 avril. La presse l'a descendu et les ventes ont été très décevantes. Comme il y avait plus de 150 personnes sur le projet, Microsoft a cherché les coupables et a fait le ménage dans le studio. Une vingtaine de développeurs ont été licenciés dont ce qui restait de la vieille garde du studio à savoir Chris Sutherland (20 ans chez Rare) et Gavin Price (15 ans chez Rare).

Avec la mise à l'écart de Kinect, l'avenir du studio anglais est plus qu'incertain. Quelques jours avant l'annonce de ces licenciements, Phil Spencer parlait pourtant d'un lancement réussi pour Kinect Sports Rivals et expliquait que Rare avait une certaine liberté quant au choix des jeux qu'ils veulent développer. C'est évidemment n'importe quoi. Le studio a proposé des tonnes d'idées mais ne fait pourtant que du Kinect depuis 4 ans...

 
Rechercher sur Factornews