Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Quantum Break : pas de version Steam

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
L'annonce de la version PC de Quantum Break n'a pas fait que des heureux. Les fans Xbox One de la première heure se sont sentis un peu floués mais ce n'est pourtant pas une surprise : quasiment toutes les grosses exclus XO sont soit sorties sur PC soit prévues sur PC : Dead Rising 3, Ryse, Titanfall, Rise Of The Tomb Raider, Gears Of War Ultimate Edition, Killer Instinct, ReCore, Fable Legends...

Par contre Aaron Greenberg a confirmé que sur PC, le jeu serait une exclu Windows 10 Store tout comme Fable Legends. En plus de Steam, Origin, Uplay, GoG Galaxy, Battle.net, il va falloir se coltiner une nouvelle boutique, une nouvelle liste d'amis, un nouveau soft résident....Tout cela parce que cette bande de débiles n'est pas capable de créer un système unique car tout le monde veut une plus grosse part du gateau.

C'est encore plus débile de la part de Microsoft car ils ont déjà tenté l'expérience et ils se sont vautrés deux fois : d'abord avec Games For Windows Live puis avec le Windows 8 Store. Quand les jeux Microsoft ont commencé à apparaitre sur Steam, on pensait bêtement qu'ils avaient retenu leur leçon mais on révait éveillé. On comprend qu'ils cherchent à fourguer Windows 10 mais il n'y avait pas besoin d'imposer la boutique en plus. Comme d'habitude avec Microsoft, c'est du grand art niveau communication : en quelques annonces, ils ont réussi à se mettre à dos une partie des joueurs XO et une partie des joueurs PC et on parle plus de la situation que du jeu en lui-même.

C'est dommage car il a une bonne tête. Les grands journalistes ont pu le tester sur XO et ont pondu des videos de gameplay. Ci-dessous vous trouverez la version courte (un montage de 5 minutes) et la version longue (40 minutes séparées en deux vidéos). Si on met de côté l'aspect poupées de cire des personnages, le jeu est trés réussi graphiquement et la manipulation du temps semble bien fichue. Les combats semblent solides même s'ils reposent encore trop sur la possibilité de se mettre à couvert. Max Payne 3 proposait un bon équilibre à ce niveau : on se mettait à couvert le temps de charger le bullet time puis on fonçait dans le tas. Au niveau des cinématiques, le jeu alterne temps réel et séquences filmées qui correspondent à la série TV incluse dans le jeu.

Les fans de The Wire noteront la présence de Aidan "Tommy Carecetii" Gillen et de Lance "Cedric Daniels" Reddick. J'en profite d'ailleurs pour proposer un nom à la série TV : les Chroniques de Reddick.