Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Pourquoi Mickey Mousse ? Parce que Pierce brosse, man !

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Un remaster HD de Perfect Dark est sorti sur XBLA en 2010 mais GoldenEye 007 n'a pas eu le droit au même traitement. Tout du moins c'est ce qu'on pensait avant qu'une première vidéo du remaster en question arrive sur le net en 2016. Une seconde vidéo vient de tomber et elle présente TOUT le jeu y compris des nouveaux niveaux multi comme Dam, Frigate et Depot.

Alors pourquoi développer un jeu entier et ne pas le sortir ? C'est une histoire de droits. Suite aux rumeurs sur l'existence du remaster en question en 2008, Microsoft a expliqué qu'ils adoreraient mais qu'ils n'avaient pas les droits. On a longtemps pointé du doigt Nintendo pour ne pas jouer le jeu mais à l'époque Nintendo et Microsoft s'entendaient très bien : bien que Rare ait été racheté par Microsoft en 2002, le studio a continué de développer des jeux pour les consoles portables de Big N jusqu'en 2008 !

Le véritable coupable semble plutôt Activision qui a obtenu la licence James Bond en 2006 et qui s'en est servi pour sortir une série de jeux médiocres mis à part un remake correct de GoldenEye 007 en 2010. Activision a depuis fini par perdre les droits de la licence James Bond en 2013 et c'est IO Interactive qui l'a récupérée il y a peu. 

La vidéo ci-dessous montre le jeu tournant via un émulateur, probablement Xenia. L'auteur de la vidéo explique que le remaster en question sortira cette année sans préciser sous quelle forme, peut être même avant No Time To Die. Le 25ème James Bond a été tellement repoussé qu'il doit désormais être modifié car certains placements produits n'ont plus aucun intérêt.

Il y avait aussi un projet de remake par les fans utilisant l'Unreal Engine 4 mais il s'est bouffé un cease and desist en août 2020 de la part des ayants-droits : la famille de Albert R. Broccoli et MGM. A noter que le nom de la maison de production des James Bond, EON Productions, signifierait Everything Or Nothing même si les Broccoli ne l'ont jamais confirmé. "The World Is Not Enough" est quant à elle la devise de la famille Bond dans les bouquins de Ian Flemming.

Histoire de boucler la boucle, Ian Flemming était un officier en charge du renseignement dans la marine britannique. James Bond est un petit peu une version fantasmée de lui-même. L'une des opérations qu'il a planifiée s'appelait ... Goldeneye.

Rechercher sur Factornews