Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

OnLive is life, lalalalala

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Locaux de Sony Computer Entertainment. 24 mars 2009.
"Bon les gars c'est la merde. On n'a pas suffisamment de thunes pour se permettre de baisser le prix de la PS3 et c'est pourtant le seul moyen de vendre notre bécane. Il nous faut des idées neuves. Un truc fort.
-qu'est-ce que vous pensez d'OnLive ? On reprend le concept, on ajoute la distribution de contenu multimédia comme des films, de la musique et des bouquins. Vu qu'on est bien plus gros que ces nains, ça ne peut que marcher.
-Ca me plait ! En plus ils ont déjà un nom bien fumeux pour leur truc : le "cloud gaming". On le met à notre sauce et ça donne le "PS Cloud".
-Euh le mecs, adapter une fausse bonne idée, on l'a déjà fait pour Second Life avec Home et ça a été un gros bide. On devrait peut être réfléchir cette fois.
-Mais non ! C'est du tout bon. Allez je vais mettre ça noir sur blanc et déposer le brevet.
-Je dis peut être une connerie mais on est pas censé être des constructeurs de console ? Parce que si on fait comme OnLive, on peut faire une croix sur cette activité.
-A moins qu'on fasse vraiment comme eux et qu'on vende une console pas chère qui se connecte au service.
-Mais c'est pas déjà ce qu'on a avec la PS2 ? Une console pas chère avec plein de jeux ?
-Et bien le voilà le truc fort ! On va annoncer une baisse du prix de la PS2 !"

Pendant ce temps, OnLive a déjà un concurrent : Gaikai. Derrière on trouve David "j'ai rien sorti de sympa depuis Sacrifice" Perry. Le bonhomme a avoué vouloir dévoiler son service à l'E3 mais OnLive a précipité les choses. Gaikai est loin d'en être au même point qu'OnLive (peu de monde bosse sur son truc) mais David Perry plane déjà à 10000 et affirme que son service marchera sans avoir à télécharger de client. David Perry voit le cloud gaming comme un bon moyen d'éliminer son ennemi juré : le marché de l'occasion. Je vous conseille de lire sa déclaration lors du DICE (second update). C'est un petit bijou de mauvaise foi. T'as changé David...
Rechercher sur Factornews