Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Nouveau jeu : ReRoll

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Deux vétérans d'Ubi Montreal, Julien Cuny et Louis-Pierre Pharand, avaient envie d'aventure et de défi. Ils ont donc quitté GuillemotCorp pour fonder leur nouveau studio, Pixyul. Leur premier projet semble très ambitieux et se nomme ReRoll.

ReRoll est un jeu de survie à la DayZ/Rust qui se jouera seul ou en coop. Le PvP sera assez limité : le jeu mettra surtout l'accent sur le côté survie/reconstruction d'une civilisation avec la possibilité de construire, de jardiner ou même d'élever du bétail.

Pour l'aire de jeu, Pixyul veut utiliser le monde réel, notre Terre. Et pas juste un bout : la planète entière. Pour cela ils comptent utiliser des drones civils pour prendre des photos et convertir le résultat en meshes et textures pour le moteur 3D. Ils vont faire appel à la société senseFly et à ses drones eBee. Au delà du boulot immense que ça représente, cela pose de multiples problèmes. Tout d'abord les limitations concernant les drones civils sont assez drastiques et particulièrement aux US. Ensuite c'est idéal pour les zones vides comme les montagnes ou les déserts mais ce genre de système gère très mal les objets qui cachent le terrain comme les arbres ou les gens. Enfin il y a une raison pour laquelle les studios préfèrent généralement créer un monde de toute pièce plutôt que de mapper la Corrèze : le monde réel est en général plat, vide et chiant. Et je ne parle même pas des soucis du genre "comment savoir qu'un lac est un lac" ou "comment gérer les changements de saison".

Mais admettons. Pixyul compte y aller petit bout par petit bout aussi bien pour le monde que pour les fonctionnalités. Ils appellent ces bouts des BRICKS. A terme, le but est d'avoir le MMO de survie ultime dans un monde immense et réaliste. Pour cela, Pixyul a besoin de vos sous. Leur méthode de crowdfunding est similaire à celle de Star Citizen : on achète un pack qui donne accès au jeu et à un personnage de base avec son équipement. Forcément le pack le moins cher vous envoie dans la nature avec sa bite et son couteau tandis que le plus cher vous procure une jeep avec une tourelle de tir automatique. C'est pour vous rappeller que comme dans le monde réel, c'est toujours les plus riches qui s'en sortent le mieux en cas de catastrophe.

La première BRICK est prévue pour la mi-2015. Le plus inquiétant est que Pixyul insiste lourdement sur le "drone-sourcing" et parle finalement très peu du jeu en lui-même. Il faut dire que la production de contenu était la spécialité de Julien Cuny vu qu'il était directeur du contenu sur Assassin's Creed 4: Black Flag avant de quitter Ubi. Quant à Louis-Pierre Pharand, c'était le producteur de Far Cry 2 avant de partir s'occuper de tout ce qui est produits dérivés/transmedia (films, séries, comics,...) pour Ubisoft.

Rechercher sur Factornews