Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

MGS Ground Zeroes à maturité

Joule par Joule,  email  @j0ule  
 
Les game designers vieillissent et sont soumis apparemment à une crise de la maturité. Ainsi, dans une pathétique tentative d'imitation du gourou français du jeu vidéo pour adultes, Hideo Kojima a déclaré lors d'un entretien avec VideoGamers.com que "les jeux vidéo n'ont pas beaucoup mûri depuis 25 ans". Il nous explique qu'il a essayé d'ajouter à la série des thèmes plus matures, mais que le média jeu vidéo a encore du chemin à faire comparé au cinéma ou à la littérature.

C'est précisément ce à quoi il veut s'attaquer avec Metal Gear Solid : Ground Zeroes : "Honnêtement, je vais cibler de nombreux tabous, de nombreux thèmes mature qui sont réellement risqués. Je ne suis même pas sûr d'être capable de sortir le jeu, et même si j'y arrive, le jeu ne se vendrait peut-être pas car il va trop loin. (...) Je réalise ce projet sous l'angle d'un créateur, en privilégiant la création avant les ventes."

Tout ce beau blabla alors qu'il suffit des rajouter des polygones pour créer de l'émotion pour le joueur, c'est franchement gâché.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
zouz
 
Il veut rajouter de la pédonécrozoophilie dans MGS ? Sinon je ne vois pas.
pingoo1
 
L'effet Walking Dead de Telltale peut être ?
commode
 
Chez gamekult, pendant l’interview il y a un moment ou il parle de la lenteur de leur gameplay, genre approche libre en temps réel, puis il se marre avec son pote designer chef sur la réel lenteur du bazar comparé au rythme effréné des dernières productions.
C'est rassurant du coup j'y crois un peu plus au cotécréateur libre, enfin apparemment c'est loin d'être finis c'est moins rassurant...
Ash_______
 
haterz gonna hate
Delstius
 
Ah ces "développeurs" qu'ont pas touché un jeu depuis leur jeunesse, toujours un plaisir d'avoir leur avis tant éclairé et de voir leur capacité incroyable à se remettre en question.
C'est une révolution j'vous dit.
Strelok
 
Un développeur jap qui parle du manque d'évolutions dans le jeu vidéo. J'aurais tout lu.
Jthiboust
 
Il rejoint la liste des designers "has been" qui au contraire sont incapables d'evoluer avec le marché.

Et puis dire que le Cinema et la Litterature sont plus mature, c'est vraiment du foutage de gueule, c'est des Avatar et autre Avengers qui font le plus d'argent au cinema, pas les film d'auteurs "emotionellement profond".

Et la litterature qui marche c'est quoi? Fifty shades of Grey et le Da Vinci Code?

Dire qu'on veut faire des jeux de "createurs", c'est une chose et y'a tres certainement un public pour ca, mais avoir un discours qui tente de faire passer tout le reste de l'industrie et du public pour des imbeciles qui comprennent rien, ca c'est un vrai preuve d'immaturité.
Edhen
 
A un moment dans son jeu, il faudra choisir la couleur de la cravate de son personnage. C'est mature de choisir une cravate.

Et même que on pourra boire du café. C'est mature le café.

Sans oublier.... fumer des cigarettes ! Oulala, je sais pas si le jeu pourra sortir à cause de ça, mais même que ce sera super mature.

J'ai hâte. J'adore ça, le maturisme. Ou serait-ce la maturisme ? Je ne sais jamais.
choo.t
 
Jthiboust dit vrai, je prêche sa parole.
somonflex
 
J'rejoins aussi l'avis de Jthiboust.
System5
 
Snake serait-il gay? quel scoop.
RaZ
 
C'est pas compliqué, Snake aura encore plus de cheveux gris, bam maturité !
Et ensuite il esquivera des balles durant les cinématiques et toi tu te feras trouer par le premier péquin venu, bam décalage, maturité !
Cronos
 
Donc Johnny Sasaki qui a la chiasse dans MGS4 c'est un thème mature?
Zero
 
Essayez de prendre un peu de recul et de souffler un bon coup avant de réagir à une news. Toute la tension dans ce fil est assez impressionnante et ce pour une simple déclaration sans aucun contexte.
Anarchy
 
Quand un jap parle de themes matures et adultes, on commence a s'inquiete un peu.
Buddy
 
la pauvre qualité des commentaires m'inquiète bien d'avantage qu'un gimmick stéréotypé sur les japonais.
Kreem
 
La question c'est: Joue-t-il encore à des jeux vidéo ?
Atchoum_
 
J'espère qu'il fera tomber l'ultime tabou, j'ai toujours rêvé d'assassiner des enfants dans un jeu.
Alexaï
 
Atchoum_ a écrit :
J'espère qu'il fera tomber l'ultime tabou, j'ai toujours rêvé d'assassiner des enfants dans un jeu.


Ce n'est pas si tabou que ça. Le meurtre d'enfants transformés (zombis, fantômes, monstres, etc.) tend à être plutôt fréquent, tout comme la mort d'enfants non transformés (c'est acceptable même dans ce qu'il y a de plus mainstream : Call of Duty, Mass Effect). Le meurtre d'enfants non transformés est plus rare, mais pas inexistant (de manière directe, on a les Fallout ou Harvester, de manière indirecte, cela se retrouve jusqu'à dans des jeux AAA comme Spec Ops : The Line)

Le viol me semble être un beaucoup plus gros tabou par exemple.
Le vertueux
 
Ce sont des sujets trash et peu intéressants comme on en voit beaucoup à la tv dans les émissions de faits divers "faites entrer l'accusé et tous ses clones".
Ce ne sont pas des sujets matures selon moi, sombres, glauques, trash, ennuyeux oui; mature, pas vraiment.
A moins qu'il y ait un fond philosophique qui place le libre arbitre du violeur face au déterminisme fataliste.

Mais même là, au final qu'est ce qu'on s'en fout ? Le thème, l'histoire n'est pas le plus important dans une œuvre, ça n'est pas ça qui fait sa force même si ça participe à mettre en exergue les autres éléments de la création.

C'est comme ça que je le vois, il est peu probable qu'un créateur aujourd'hui arrive à traiter un thème au point de retourner le cerveau de quelqu'un d'autre qu'un adolescent.
Buddy
 
Sans aller jusqu’à prétendre engendrer des prises de consciences, je trouve que les équipes des MGS se débrouillent assez bien pour inviter a des réflexions sur des thèmes comme l'armement nucléaire, l'hérédité ou le patriotisme.
Le contexte même des jeux (espionnage/infiltration) s'y prete d'avantage qu'une adaptation de film popcorn ou qu'un titre ouvertement racoleur.
Avec le traitement cinématographique et la richesse de son gameplay, ce sont certainement des éléments qui m'ont plu dans cette licence.
Ash_______
 
Le thème abordé dans Peace Walker est très intéressant aussi, mais sur factor personne n'y a joué.
Faut pas leur en vouloir d'être à côté de la plaque.

MGS n'a pas la profondeur d'un Dead Space ou d'un Gears of War, ça les bouscule un peu.
MrPapillon
 
Il y a peut-être une autre façon de voir la chose : il parlait peut-être des éditeurs. Ce sont peut-être ces derniers qui voient le public comme des ados crétins.
Sinon il y en a un peu marre d'avoir des discours qui oublient la diversité des genres, etc... Heureusement que les petits indés eux sont dans des vraies problématiques de gameplay, d'innovation et restent hors de ces débats idiots.
AF300
 
MGS: une serie de jeux profond? Non mais faite moi rire.
Certes ca emmene sur la table des sujets "serieux" mais leur traitement est risible: scenario ridicule - qui ne sait toujours pas s'il doit etre serieux/realiste ou une grosse farce, acting/VO pitoyable, chara design lui aussi indecis sur son positionnement. Sans deconner niveau univers/scenario/Theme, c'est le royaume de l'incoherence au niveau du traitement.. Qu'on me reponde pas: "ouai c'est normal c'est japonais, tu peux pas comprendre". Car je repondrai: oui c'est le stereotype de la niaiserie chez les japonais, comme Bay l'est chez les Americains. Me faites pas croire a une particularite culturelle qui frise le genie tellement elle parait incongrue. Laparticularite culturelle n'empeche pas de s'affranchir de talent et de coherence. Ghost In The Shell c'est la culture japonaise et le talent. MGS c'est la culture japonaise et le nimp (je precise ne pas parler de son gp vu que c'est pas le sujet)
Le vertueux
 
Ghost in the shell pas tellement en fait, si je me réfère aux films (pas lu la bd). ça brasse beaucoup de vents, ça va dans tous les sens, ça étale des citations culturelles comme de la confiture.
ça me fait penser à l'animateur Arthur, inculte qui a cherché à combler ses lacunes en apprenant par cœur tout un tas de références historiques et artistiques. ça ne fait pas de lui quelqu'un de sage.

Akira n'est pas tellement profond non plus, ça effleure superficiellement des thématiques métaphysiques.

Par contre le point commun (entre autre) de ces deux œuvres c'est qu'elles dégagent une atmosphère puissante et que leurs tentatives de réflexions philosophiques viennent donner un petit bonus qui viennent relever encore d'avantage l'ambiance de ces œuvres.
Même si pour moi, autant dans Akira c'est bien fait, autant dans Ghost in the shell ça frise le ridicule et ça nuit aux films plus qu'autre chose.

Je ne pense pas qu'on ait besoin d'être profond dans une œuvre, on est dans des créations artistiques, pas dans des essais philosophiques, l'association des deux peut donner quelque chose de poétique mais seulement si on reste en surface.
Si on a des intentions pédagogiques, alors on doit aussi rester dans un certaine simplicité pour ne pas perdre son public.
System5
 
MrPapillon a écrit :
Sinon il y en a un peu marre d'avoir des discours qui oublient la diversité des genres, etc... Heureusement que les petits indés eux sont dans des vraies problématiques de gameplay, d'innovation et restent hors de ces débats idiots.

Oh mais ces discours n'oublient pas les "pan-pan boom-boom" car "il en faut".
Mais l'avenir c'est l'émotion bande d'abrutis de joueur puérils qui veulet jouer aux majorettes dans GTA5, on va vous en convaincre, on va vous faire chialer, vous allez en bouffer de la cinématique creuse avec de la pouffiasse qui chiale dans une cuisine sous la pluie, et du vieillard pas crédible perdu dans le placard sans lumière dessous l'escalier, vous serez ému car on pourra voir sur leur visages leur émotions, et c'est ça la maturité bande de bébés cadum! nianiania!

Et t'es même pas cap de faire ça
nono_le_robot
 
Le vertueux a écrit :
Ghost in the shell pas tellement en fait, si je me réfère aux films (pas lu la bd)

La BD GITS, de ce que je m'en souviens, c'était plus proche d'Appleseed que du film. En tout cas je me souviens pas de réflexion philosophique particulière. C'était sympa surtout pour l'univers.
Buddy
 
MrPapillon a écrit :
Il y a peut-être une autre façon de voir la chose : il parlait peut-être des éditeurs. Ce sont peut-être ces derniers qui voient le public comme des ados crétins.

Faut me sortir la citation sur les "ados crétins" car là je ne vois pas (pire, j'ai peur de comprendre).

MrPapillon a écrit :
Sinon il y en a un peu marre d'avoir des discours qui oublient la diversité des genres, etc... Heureusement que les petits indés eux sont dans des vraies problématiques de gameplay, d'innovation et restent hors de ces débats idiots.

Le débat n'est pas idiot, au contraire, et le fait d'être un "petit indé" ne t'en exclu certainement pas.



AF300 a écrit :
trollolol

t'as de la chance qu'une bonne âme te serve une réponse de qualité.
zouz
 
Ash_______ a écrit :
Le thème abordé dans Peace Walker est très intéressant aussi, mais sur factor personne n'y a joué.
Faut pas leur en vouloir d'être à côté de la plaque.

MGS n'a pas la profondeur d'un Dead Space ou d'un Gears of War, ça les bouscule un peu.


J'ai joué à Peace Walker et j'ai trouvé ça très bien mais restons sérieux, ce n'est pas un exemple de maturité et de scénario bouleversant.
C'est même plutôt creux niveau scénario (pour un mgs).

Ne commences pas à mettre tout le monde dans la même boîte quand on touche à ta série préférée, avoues tout de même que Kojima est ultra hypocrite quand il balance ce genre de phrases, mgs a beau avoir des sujets de fonds trés adultes mais l'approche c'est parfois le summum de la japoniaiserie.
Buddy
 
zouz a écrit :
mgs a beau avoir des sujets de fonds trés adultes mais l'approche c'est parfois le summum de la japoniaiserie.

aurais tu un ou plusieurs exemples pour appuyer l'utilisation de ce néologisme?
Ash_______
 
zouz a écrit :


J'ai joué à Peace Walker et j'ai trouvé ça très bien mais restons sérieux, ce n'est pas un exemple de maturité et de scénario bouleversant.
C'est même plutôt creux niveau scénario (pour un mgs).



Je t'invite à relire mon post et tu noteras que je parle du thème abordé et non du scénario.
Mais c'est pas grave.

Et j'apprécie le petit pic hors sujet juste derrière.
GTB
 
Ils s'expriment mal et disent beaucoup de conneries (haha le coup des poly); mais sur le fond on ne peut pas trop leur donner tort. Le jeu-vidéo, dans sa globalité, est loin de traiter tous les thèmes et encore moins avec subtilité et une bonne écriture.
2vic
 
Ben oui, ça me paraît évident que ce que dit Kojima ( tout comme Cage ) est essentiel : pour le moment, la diversité des thèmes abordés dans le jeu vidéo est assez restreinte, et le média manque de maturité.

Mais sur la forme, encore une fois, je ne pense pas que Cage ou Kojima soit les mieux placés pour combler ce manque. Ils partent tous les deux dans une direction purement narrative empruntée au cinéma et à la littérature et pas au jeu et à l'interactivité. J'ai pas joué à Spec Ops, mais apparemment ce dernier ce débrouillait bien dans le genre, non ?
zouz
 
Mgs n'est pas parfait et Kojima dit de la merde.
J'en suis navré mais c'est vrai, tu défends ça avec tellement de passion que je vais garder mes trolls pour moi et passer en mode spectateur à chaque news sur mgs, et ainsi me délecter de ton avis sur le sujet.
Promis je resterai à coté de la plaque, je ne veux pas déranger.
Alexaï
 
2vic a écrit :
J'ai pas joué à Spec Ops, mais apparemment ce dernier ce débrouillait bien dans le genre, non ?


Non, pas vraiment, le gameplay de Spec Ops est terriblement banal. Kojima abuse un peu des cinématique, mais au moins, il arrive parfois à utiliser l'art du game design de manière intéressante.

Mais si tu veux quelques références dans ce domaine, je te conseillerai plutôt The Void ou The stanley Parable.
Buddy
 
2vic a écrit :
Ben oui, ça me paraît évident que ce que dit Kojima ( tout comme Cage ) est essentiel : pour le moment, la diversité des thèmes abordés dans le jeu vidéo est assez restreinte, et le média manque de maturité.

C'est pas si évident quand tu vois que le commentaire de Jthiboust est approuvé par deux fois.

2vic a écrit :
Ils partent tous les deux dans une direction purement narrative empruntée au cinéma et à la littérature et pas au jeu et à l'interactivité.

MGS pas intéractif?



zouz a écrit :
se dégonfle
GTB
 
Alexaï a écrit :


Non, pas vraiment, le gameplay de Spec Ops est terriblement banal. Kojima abuse un peu des cinématique, mais au moins, il arrive parfois à utiliser l'art du game design de manière intéressante.

Mais si tu veux quelques références dans ce domaine, je te conseillerai plutôt The Void ou The stanley Parable.


J'y ai pas -encore- joué mais de ce que j'ai compris Spec Ops traite plutôt bien son sujet, avec son gameplay classique oui.
tergat
 
Edhen a écrit :
A un moment dans son jeu, il faudra choisir la couleur de la cravate de son personnage. C'est mature de choisir une cravate.

Et même que on pourra boire du café. C'est mature le café.

Sans oublier.... fumer des cigarettes ! Oulala, je sais pas si le jeu pourra sortir à cause de ça, mais même que ce sera super mature.

J'ai hâte. J'adore ça, le maturisme. Ou serait-ce la maturisme ? Je ne sais jamais.


Tu fais référence à " Dinner Date " ?
System5
 
En fait seuls les jeux Illusion, tels que Biko 3 ou Opai Slider ont su aborder de véritables sujets matures, tels que la problématique de la femme objet, ou encore le viol dans un parc/entrepot/salle de gym.

Et Heavy Rain s'inspire étrangement du gameplay fourni de ces jeux (sans déconner).
tergat
 
Would you rather go bowling or steal a septic truck and spray loads of sewage on pedestrians ?
somonflex
 
Tout cela reste de la branlette. Quand je vois mes jeux préférés, tout ce que je demande c'est qu'il me propose un univers bien construit et cohérent et un gameplay qui ne me prenne pas pour un abrutis.

Pourquoi voulez-vous que le jeu vidéo traite des sujets matures?
Est-ce que ce média est compatible avec ces sujets?
Et qu'est-ce qu'un sujet mature?

Quitte à passer pour quelqu'un de réducteur: un jeu vidéo c'est fait pour s'amuser, pour passer du bon temps, pour s'évader un instant dans un univers.

Si vous voulez faire vos pseudo psychologue "Woah, il a trop raison de dénoncer ça!", je crois que vous cherchez pas au bon endroit.
System5
 
somonflex a écrit :
un gameplay qui ne me prenne pas pour un abrutis.

Plus sérieusement, c'est vraiment ça qui me gonfle dans les jeux actuels, non seulement ça te nique l'immersion mais en plus souvent ça te bouffe à l'aise 20% du jeu, sachant que les jeux (hors niche) durent moins de 7 heures maintenant, et que tu te tapes plusieurs niveaux de tutoriaux qui durent bien 1 heure mini (je parle même de AC3 qui doit avoir un bon gros tiers du jeu qui est un tuto).
Quand je pense à l'époque des jeux PC où le moindre jeu nécessitait presque un mapping papier du clavier (j'en avais vraiment sur AtariST pour F19), c'était un extrême débile, mais maintenant on en vient à, au mieux, du rythme game, sur un seul bouton + une direction, merci Molyneux!
kimo
 
Franchement, la maturité du jeu vidéo (et d'un medium en particulier) n'a rien à voir avec la nature des sujets abordés. Ne pas comprendre ça, c'est rester à la surface des choses.

Je pourrai citer un paquet de jeu sans réels sujets qui sont largement à la hauteur (à la fois maturité conceptuelle et artistique). Pas mal de jeux de Terry Cavanaugh (Don't look Back/ Super Hexagon / VVVVV et At a Distance) par exemple.

De l'autre côté du spectre (parler es sujets qui fachent), il y a aussi Silent hill 2 même s'il a pris un coup de vieux(qui évoque quand même le viol incestueux, via la nana qu'on rencontre au début dans le cimetière, par des scènes assez finement écrites (dont le fameux escalier de feu)).

Concernant la maturité de Ghost In The Shell, sa réussite a surtout été de mélanger cinéma d'action et avec le rythme et la crise identitaire antonionienne, même s'il est parfois un peu pataud. Après tout, pas besoin de faire chef d’œuvre pour prétendre à la maturité (et vice versa d'ailleurs).
MrPapillon
 
Et surtout il n'y a pas besoin d'hurler sur tous les toits qu'on va faire un jeu "mature". Les petits indés le font déjà en toute humilité. Qu'ils sortent un bon jeu quel que soit le thème et il sera apprécié. Là c'est surtout un argument qui n'est pas dans l'intérêt du joueur : de mon point de vue il s'agit de raisonner les financeurs, grapiller une poignée de joueurs en plus et éviter de se faire saccager par l'équivalent de Jack Thompson de la presse non spécialisée.
Buddy
 
somonflex a écrit :
Tout cela reste de la branlette. Quand je vois mes jeux préférés, tout ce que je demande c'est qu'il me propose un univers bien construit et cohérent et un gameplay qui ne me prenne pas pour un abrutis.
Si vous voulez faire vos pseudo psychologue "Woah, il a trop raison de dénoncer ça!", je crois que vous cherchez pas au bon endroit.

Tu sais que tu peux t'offrir un minimum de réflexion sans tomber dans l'élitisme branlette™. C'est plutôt de ça dont il est question.
somonflex a écrit :
Quitte à passer pour quelqu'un de réducteur: un jeu vidéo c'est fait pour s'amuser, pour passer du bon temps, pour s'évader un instant dans un univers.

un roman ou un film servent ce même but.
somonflex a écrit :
Pourquoi voulez-vous que le jeu vidéo traite des sujets matures?

le résultat global de l'oeuvre (si tout les composants sont au niveau) est souvent plus intéressant (de mon point de vue).
somonflex a écrit :
Est-ce que ce média est compatible avec ces sujets?

oui, comme le autres médias.
somonflex a écrit :
Et qu'est-ce qu'un sujet mature?

une milf c'est soumis à la subjectivité de chacun, je dirais que ça présente souvent des choix moraux qui n'apparaissent pas immédiat et invitent à se définir par rapport à ces interrogations.

kimo a écrit :
Franchement, la maturité du jeu vidéo (et d'un medium en particulier) n'a rien à voir avec la nature des sujets abordés. Ne pas comprendre ça, c'est rester à la surface des choses.
Je pourrai citer un paquet de jeu sans réels sujets qui sont largement à la hauteur (à la fois maturité conceptuelle et artistique). Pas mal de jeux de Terry Cavanaugh (Don't look Back/ Super Hexagon / VVVVV et At a Distance) par exemple.

Mais dans ce cas là tu parles de leur maturité technique. Comme tu l'as dit, ils n'ont pas de thèmes. De plus ils ne sont pas représentatifs de l'ensemble du média, qui reste jeune par rapport aux autres médias.

MrPapillon a écrit :
Et surtout il n'y a pas besoin d'hurler sur tous les toits qu'on va faire un jeu "mature". Les petits indés le font déjà en toute humilité. Qu'ils sortent un bon jeu quel que soit le thème et il sera apprécié. Là c'est surtout un argument qui n'est pas dans l'intérêt du joueur : de mon point de vue il s'agit de raisonner les financeurs, grapiller une poignée de joueurs en plus et éviter de se faire saccager par l'équivalent de Jack Thompson de la presse non spécialisée.

On aura compris que les petites productions ne sont pas synonymes d'immaturité, mais ce n'est pas le sujet le sujet c'est le voile de mademoiselle Maklouf.
Leur humilité en prend un coup avec ton caractère jusqu’au-boutiste.
Un bon jeu sera apprécié qu'il soit d'un gros studio ou d'un petit indépendant: c'est un bon jeu.
Dans l'interview reporté, si tu le lis, le monsieur dit justement qu'il craint que les thèmes qu'il souhaite aborder soient en opposition avec la logique commerciale.
MrPapillon
 
Une autre façon de le formuler aurait été de dire qu'il a fait des choix artistiques qui ne sont pas forcément vendeurs. Là on en a un peu plus en passant par la critique de toute l'industrie et des joueurs. S'il voulait parler d'idées profondes, qu'il soit précis au moins et rajoute AAA à chacune de ses phrases.
2vic
 
kimo a écrit :
Franchement, la maturité du jeu vidéo (et d'un medium en particulier) n'a rien à voir avec la nature des sujets abordés. Ne pas comprendre ça, c'est rester à la surface des choses.


Selon moi, le gameplay et la forme du jeu en elle-même devrait être dictée par le sujet abordé ( si le but est d'aborder un théme en particulier ). C'est normalement ce que font les cinéastes ou les écrivains quand ils abordent un sujet. Même si le sujet n'est pas abordé explicitement, il peut l'être par le traitement en lui-même. Un polar peut parler de la peur d'autrui sans jamais l'aborder frontalement.

Exemple : au lieu de se dire "je vais faire un FPS avec des nazis et ça va parler de la résilience"

Tu prends les choses dans l'autre sens : " je veux parler de la résilience; quelle forme mon jeu peut-il prendre pour aborder ce sujet ? Quelle gameplay me permettrait de faire ressentir ce phénomène ? "

Malheureusement, aujourd'hui, la plupart des jeux sont pensés dans l'autre sens : un gameplay, une forme puis ensuite, une thématique collée dessus.

Edit : si on pousse le raisonnement jusqu'au bout, un créateur devrait se demander quel médium est le mieux à même de traiter son sujet : l'angoisse de perde un être aimé se retranscrit-elle mieux en film ou en jeu ?
ekin0x
 
Buddy a écrit :

aurais tu un ou plusieurs exemples pour appuyer l'utilisation de ce néologisme?

Autant je suis plutôt d'accord avec toi sur le fond, autant sur la forme tu ne peux pas nier que Kojima est un peu l'archétype d'éléments de gameplays 'japoniais' qui cassent l'immersion dans un univers adulte pour un occidental moyen.

Un ninja invisible aux super pouvoirs, un carton pour se planquer devant les gardes, des posters de cul avec des sons où il est fortement suggéré la masturbation, otacon dans sa flaque de pisse, tout ce petit humour décalé typiquement japonais qui détonne dans une production visuellement dans la droite lignée d'Hollywood.

Il est donc compréhensible que lorsque ce type vient nous donner des lecons de maturité ca fasse un peu rigoler. A la limite HR est bien plus mature selon moi. Malgré cela personne ne semble nier son talent, juste c'est probablement pas la personne la mieux placée pour critiquer l'industrie sur ce point la, surtout qu'il a plus l'air de connaitre grand chose à ce qu'il sort.
MrPapillon
 
Je ne vois pas le rapport entre les gimmicks décalés et la maturité. Maturité ça veut pas dire sérieux et sobriété. Ça veut surtout dire qu'on sait maîtriser les subtilités et qu'on évite les facilités des instincts d'ado.
Et autant les occidentaux fantasment sur les flingues et les espions, autant je comprends mieux les préférences des japs sur les ninjas et samouraïs.
spook
 
Il est interdit de rire quand on est adulte.
kimo
 
@Buddy

les jeux cités (silent hill de façon plus claire sans doute: le remord, le regret, la colère) ont bien des sujets et un discours:

Don't Look Back : le mythe d'Orphée et son sauvetage d'Eurydice mis en forme via un principe de gameplay.

At A Distance, sur la communication entre deux personnes via une interface et via la réalité.

Je ne vais pas élaborer sur Super Hexagon et VVVVV qui sont plus des métajeux et qui ont donc des thématiques plus abstraites.

Encore une fois la maturité ne vient pas de la volonté de parler ou d'afficher un sujet, mais bien d'une façon d'aborder et de penser les choses. N'importe qui peut parler de n'importe quoi (qui n'a pas parlé de viol et de suicide étant ado?). La différence vient de comment intégrer les idées, comment les travailler à partir de son medium et de son projet, et ne pas s'arrêter simplement à l'idée.

Je pense qu'annoncer qu'on va parler de sujet mature n'a aucun sens. La guerre c'est un sujet mature? Et bien à priori oui, mais ça dépend surtout de comment on décide de traiter la question. C'est bien ce que nous ont appris les CoD et autres. C'est pas parce qu'il y aura de la torture et des sacrifices ou une longue tirade philosophique(je dis ça au pif) dans le prochain MGS qu'il sera plus mature. Après, je reconnais que la série a déjà réussie de sacrées choses. C'est juste que ce genre de déclarations sont pénibles, elles partent du pire lieu commun du milieu (les jeux vidéo sont immatures, big deal) pour tenter d'auto-justifier son intelligence.


2vic a écrit :

Edit : si on pousse le raisonnement jusqu'au bout, un créateur devrait se demander quel médium est le mieux à même de traiter son sujet : l'angoisse de perde un être aimé se retranscrit-elle mieux en film ou en jeu ?


Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis, je pense qu'il n'y a pas de bons sujets pour chaque média. Il faut juste que le travail soit effectivement fait en fonction de son propre media.
2vic
 
kimo a écrit :
Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis, je pense qu'il n'y a pas de bons sujets pour chaque média. Il faut juste que le travail soit effectivement fait en fonction de son propre media.




C'est pas faux.
Anarchy
 
Le sujet et les themes abordes importe peu dans un media, ce qui IMO compte c'est surtout son execution et son traitement dans ce media. Apres c'est sur que certains medias apportent des possibilites que d'autres ne pourrait offrir.
Et je pense sincerement que le jeux video a ce potentiel.
Apres Kojima, j'suis fan de MGS hein, mais niveau scenar ca frole la serie Z, mais apres avoir dit ca peu de jeux m'ont fait ressentir autant d'emotion que la fin de MGS3 avec The Boss.
Atchoum_
 
Arrêtez de vous pignoler là dessus ce qu'on veut dans les jeux c'est du sang, des flingues, des meurtres, du cul, des explosions, des flingues, du sang et des flingues.
Buddy
 
MrPapillon a écrit :
Une autre façon de le formuler aurait été de dire qu'il a fait des choix artistiques qui ne sont pas forcément vendeurs. Là on en a un peu plus en passant par la critique de toute l'industrie et des joueurs. S'il voulait parler d'idées profondes, qu'il soit précis au moins et rajoute AAA à chacune de ses phrases.

C'est presque ce qu'il dit (il n'a pas fait le choix de thématiques forcement vendeur euses commerciales). Ça n'a rien a voir avec la taille de la production.
Il dit "les jeux vidéo n'ont pas beaucoup mûri depuis 25 ans": ça ne m’apparaît pas comme une critique de l'industrie ou des joueurs, plutôt comme un constat de la globalité. Tu peux avoir des productions très intéressantes, et à côté trois fois plus de jeux de casse-brique publiés.
Qu'un studio (indépendant ou pas) soit contraint dans les choix de ses thématiques par sa rentabilité commerciale ou qu'un artiste bénéficie de plus d'espace créatif au détriment de cette rentabilité commerciale est un choix.

ekin0x a écrit :
Autant je suis plutôt d'accord avec toi sur le fond, autant sur la forme tu ne peux pas nier que Kojima est un peu l'archétype d'éléments de gameplays 'japoniais' qui cassent l'immersion dans un univers adulte pour un occidental moyen.
Un ninja invisible aux super pouvoirs, un carton pour se planquer devant les gardes, des posters de cul avec des sons où il est fortement suggéré la masturbation, otacon dans sa flaque de pisse, tout ce petit humour décalé typiquement japonais qui détonne dans une production visuellement dans la droite lignée d'Hollywood.
Il est donc compréhensible que lorsque ce type vient nous donner des lecons de maturité ca fasse un peu rigoler. A la limite HR est bien plus mature selon moi. Malgré cela personne ne semble nier son talent, juste c'est probablement pas la personne la mieux placée pour critiquer l'industrie sur ce point la, surtout qu'il a plus l'air de connaitre grand chose à ce qu'il sort.

Je ne parlerais pas d'éléments de "gameplay", mais plutôt "artistiques". Japoniais, c'est une façon de percevoir la culture japonaise, et je n'ai pas de difficultés à en percevoir le caractère réducteur et péjoratif.
Personnellement j'ai du mal avec le character design du premier resident evil, mais le jeu reste un très bon survival-horror car finalement ce n'est pas ce character design qui est l'essence du jeu.
Voyons les exemples reformulés: un cyborg, une méthode de camouflage urbain et artifice de gameplay, Spook à très résumé, un classique scénaristique, et ça ne détonne pas tant que ça dans une production japonaise.
Personnellement, lorsque j'y joue, je tique sur des maniérismes typiquement nippon de certains personnages dans les cinématiques, ou sur la présence de cet inutile primate dans MGS4, mais au final ça représente une partie tellement dérisoire dans le jeu et par rapport à ses thématiques que je passe facilement au dessus.
Si tu as envies de lire le court interview reporté comme un sermont, c'est ton choix, et mon opinion est qu'il est biaisé. Je t'invite à le relire.

kimo a écrit :
@Buddy
les jeux cités (silent hill de façon plus claire sans doute: le remord, le regret, la colère) ont bien des sujets et un discours:
Don't Look Back : le mythe d'Orphée et son sauvetage d'Eurydice mis en forme via un principe de gameplay.
At A Distance, sur la communication entre deux personnes via une interface et via la réalité.
Je ne vais pas élaborer sur Super Hexagon et VVVVV qui sont plus des métajeux et qui ont donc des thématiques plus abstraites.
Encore une fois la maturité ne vient pas de la volonté de parler ou d'afficher un sujet, mais bien d'une façon d'aborder et de penser les choses. N'importe qui peut parler de n'importe quoi (qui n'a pas parlé de viol et de suicide étant ado?). La différence vient de comment intégrer les idées, comment les travailler à partir de son medium et de son projet, et ne pas s'arrêter simplement à l'idée.
Je pense qu'annoncer qu'on va parler de sujet mature n'a aucun sens. La guerre c'est un sujet mature? Et bien à priori oui, mais ça dépend surtout de comment on décide de traiter la question. C'est bien ce que nous ont appris les CoD et autres. C'est pas parce qu'il y aura de la torture et des sacrifices ou une longue tirade philosophique(je dis ça au pif) dans le prochain MGS qu'il sera plus mature. Après, je reconnais que la série a déjà réussie de sacrées choses. C'est juste que ce genre de déclarations sont pénibles, elles partent du pire lieu commun du milieu (les jeux vidéo sont immatures, big deal) pour tenter d'auto-justifier son intelligence.

Je n'ai rien dit sur Silent Hill, assez connu pour filer la métaphore. Dont't Look Back et At A Distance, je n'y ai pas joué, donc j'évite d'en parler, mais je te cite:
kimo a écrit :
Je pourrai citer un paquet de jeu sans réels sujets qui sont largement à la hauteur (à la fois maturité conceptuelle et artistique). Pas mal de jeux de Terry Cavanaugh (Don't look Back/ Super Hexagon / VVVVV et At a Distance) par exemple.
Super Hexagon et VVVVV, effectivement, il vaut mieux éviter l'écueil, car je pourrais évoquer la thématique de la mise en abysse de l'homme face à l'infini avec Pacman et son infinité de niveaux, et ce serait tomber dans la pignolade dénoncée par Atchoum_ ou la pseudo-psychologie crainte par somonflex.
J'ai donc peur que l'Orphée de Don't Look Back soit plus un ressort scénaristique adapté à un gameplay qu'une thématique de développement du jeu.
Le lieu commun dont tu parles n'est pas présent dans les propos reportés, je t'invite à les relire.

Anarchy a écrit :
Le sujet et les themes abordes importe peu dans un media, ce qui IMO compte c'est surtout son execution et son traitement dans ce media. Apres c'est sur que certains medias apportent des possibilites que d'autres ne pourrait offrir.
Et je pense sincerement que le jeux video a ce potentiel.
Apres Kojima, j'suis fan de MGS hein, mais niveau scenar ca frole la serie Z, mais apres avoir dit ca peu de jeux m'ont fait ressentir autant d'emotion que la fin de MGS3 avec The Boss.

L'execution et le traitement sont très importants, mais il n'y a pas d'intérêts à nier qu'une thématique judicieuse permet de gagner en maturité.
Scénaristiquement la série est très aboutie, et son rang n'a que peu d'importance avec son exécution: par exemple Piège de Cristal est un flim d'action qui est superbement réalisé.
(la fin de MGS3 est effectivement riche en émotion et polygones. The Boss, mature? on ne peut en douter.)

Atchoum_ a écrit :
Arrêtez de vous pignoler là dessus ce qu'on veut dans les jeux c'est du sang, des flingues, des meurtres, du cul, des explosions, des flingues, du sang et des flingues.

Ça manque de cul ton programme.
Plus sérieusement, ce n'est pas en décrétant que c'est de la pignolade que ça en devient, tu as aussi le droit de réfléchir sans sombrer dans l’excès.
Mine de rien, du sang, des flingues, des explosions et du cul, il y en a plein le carton de MGS.


A un moment viendra la question du pourquoi, qui sera partagé entre le parceque et la mission.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Crusing
(14h42) Crusing G29 pas cher [amazon.co.uk]
noir_desir
(13h51) noir_desir Fougère > après c'est le 1er jeux rpg de guerrilla , et nouvelle ip a construire pour sony.
noir_desir
(13h50) noir_desir Fougère > yep,, c'est ce que j'ai compris, mais il fait bien le job, et arrive à captiver le joueur sur sa partie (il parle de 35h).
Fougère
(13h28) Fougère Laurent > D'après Boulapoire, le scénario existe pas casse pas 3 pattes à un canard
Laurent
(13h10) Laurent bixente > J'espère que c'est plus qu'un far cry 3 et que le coté narration/rpg est bein fichu
bixente
(12h28) bixente J'ai vraiment hâte de tester Horizon, ce jeu m'intrigue énormément depuis son annonce.
noir_desir
(11h49) noir_desir thedan > [lemonde.fr]
Laurent
(11h04) Laurent thedan > c'est parce que Nintendo va etre les premiers à faire du cloiud gaming... ou pas
noir_desir
(11h03) noir_desir thedan > oui mais non tu sais la gauche s'est salop qui comprennent rien à l'économie, genre même le porte parole du medef a dit que fillon avait tord quand il propose le chomage degressif
thedan
(11h02) thedan sinon les jeux sur twitch en Démat seront plus gros que les capacités de stokage de la console.... [numerama.com] cherchez l'erreur
thedan
(11h00) thedan Tiens je croyais qu'une taxe sur les robots dixit de TRES nombreux éditorialistes, journaleux etc... C’était idiot et irréaliste ... [numerama.com]
Le vertueux
(10h21) Le vertueux MrPapillon > Nan, c'est pourri !
noir_desir
(10h05) noir_desir Horizon bon mais sans plus pour gk. Je trouve que pour une 1ere ip, c'est pas mal du tout.
MrPapillon
(00h29) MrPapillon Le vertueux > D'ailleurs tu sais bien au fond de toi que j'ai raison, je le vois dans tes yeux.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Le vertueux > C'est rondouillard, ça ressemble à de vrais instruments joués par des mecs endormis, c'est mou. Celui Megadrive a un vrai charme, un truc unique jeu-vidéo/ordinateur.
dimanche 19 février 2017
Le vertueux
(23h32) Le vertueux MrPapillon > (17h10) Là encore, la première est plus mignonne.
Crusing
(22h29) Crusing (18h38) et celui là aussi
Laurent
(22h29) Laurent kmplt242 > Faut croire que les chômeurs et les fonctionnaires sortent le diamnche
Laurent
(22h27) Laurent moi j'avais le mega-stick, c'etait entre deux, la boule mais seulement 3 boutons (mais avec tir auto reglable svp !) parfait pour la conduite fine dans Virtua Racing [segaretro.org]
Crusing
(22h26) Crusing (17h10) rassure toi j'étais équipé d'un magnifique asciipad md6 turbo de cul race édition. C'était pas la peine au 3 boutond
kmplt242
(22h22) kmplt242 10 ans après, je ne sais toujours pas pourquoi le dimanche est aussi mort sur factor
kmplt242
(22h21) kmplt242 ahahaha
lirian
(21h47) lirian je l'ai pas beaucoup connu mais il a pas l'air très net le zaza [fraghero.com]
kmplt242
(18h38) kmplt242 J'avais ça [consolepassion.co.uk]
noir_desir
(18h22) noir_desir MrPapillon > monsieur connard :)
kmplt242
(17h43) kmplt242 ahahahah le connard.
MrPapillon
(17h14) MrPapillon kmplt242 > Si j'en avais une six boutons, mais les invités avaient la trois boutons. Et ça me permettait de montrer ma supériorité au combat sans trop d'efforts.
kmplt242
(17h10) kmplt242 Non mais sf2 au pad 3 boutons ? Vous pouviez pas acheter la 6 boutons bande de pauvres ? :3
MrPapillon
(17h10) MrPapillon [youtube.com] [youtube.com]
MrPapillon
(17h06) MrPapillon Le vertueux > Je me range du côté kmplt242, surtout que j'avais déjà choisi mon camp avec Aladin.
MrPapillon
(17h05) MrPapillon Crusing > Ah ouaip, le game design d'exception où il fallait appuyer sur Start pour changer entre poings et pieds.
Le vertueux
(14h42) Le vertueux La musique de jungle version mega est déguelasse, celle de la snes on entend les petites trompettes, c'est plus joli.
Crusing
(14h04) Crusing Et je ne parlerais pas de sf2 au pad trois boutons..
Crusing
(14h04) Crusing kmplt242 > jungle strike avec son bouton A qui servait à strafer lorsque maintenu, ou à tirer le plus gros missile qu'on avait en une pression. Vive la mégadrive.
kmplt242
(12h16) kmplt242 Mais sinon, c'était génial. J'ai toujours eu un faible pour les jeux en 3d Iso
kmplt242
(12h15) kmplt242 Oui gérer le carburant c'était vite chiant.
noir_desir
(12h12) noir_desir kmplt242 > Idem j'ai beaucoup aimé desert strike à l'époque, le jeu était difficile...
kmplt242
(11h49) kmplt242 Merde c'était le salon Magic à Monaco hier, si j'avais su j'y serai allé poser/troller des question sur Shenmue 3 à Shibuya Productions
kmplt242
(11h29) kmplt242 Sérieux la version SNES on dirait qu'elle est jouée par un groupe de péruviens à chatelet [youtube.com]
kmplt242
(11h27) kmplt242 C'est là qu'on voyait la supériorité du proc sonore de la MD <3
kmplt242
(11h26) kmplt242 J'ai passé des soirées entière avec mon père à jouer à ça :3
kmplt242
(11h26) kmplt242 [youtube.com]
kmplt242
(11h26) kmplt242 Et puis cette zik de desert Strike !!!
kmplt242
(11h24) kmplt242 Crusing > (19h46) urban strike était pourri, les phases à l'intérieur, atroce. Par contre Jungle Strike était vraiment génial.
samedi 18 février 2017
Crusing
(19h52) Crusing choo.t > "des graphiques photoréalistes, 98/100"
choo.t
(19h49) choo.t Oh mon dieu, tu fais remonter en moi des souvenirs de Nuclear Strike 64, dieu que c'était chiant.
Crusing
(19h46) Crusing et*
Crusing
(19h46) Crusing J'avais joué à urban strike en émulé bien après, et mon dieu cette purge. Il a fallu l'itération de trop sur PSX pour que tout le monde comprenne que c'était un gameplay 100% désué.
Crusing
(19h41) Crusing D'ailleurs c'est incroyable le succès de cette série, car avec le recul, c'était de la sacré merde, avec du fun comme quand on s'arrache un ongle.
Crusing
(19h39) Crusing high five lirian
lirian
(19h36) lirian j'enculais des scuds
lirian
(19h35) lirian à cet age je lançais des missiles air sol, des roquettes et des obus de 30 mm sur des irakiens dans desert strike
Le vertueux
(19h33) Le vertueux Tuer du nazi dans wolfenstein, c'était très bien.
Crusing
(19h31) Crusing Oui moi perso ça me dérangeait pas à 6-7 ans de bombarder des trucs dans le golfe persique ou jouer à Splatterhouse/Altered Beast.
Le vertueux
(18h55) Le vertueux Cette désinformation et propagande du CSA, payés à rien foutre oui, je vous le dis !
Le vertueux
(18h45) Le vertueux sfabien > à 7 ans il est mûre pour pratiquement n'importe quel jeu, t'emmerde pas à chercher des jeux non violents.
miniblob
(18h01) miniblob Et surtout il y a des blagues sur les flatulences (si avec ça je vends pas du rêve...)
miniblob
(18h00) miniblob Après ya un peu de bagarre mais globalement tu retransformes tes ennemis en animaux, c'est pas bien méchant
miniblob
(17h59) miniblob sfabien > J'ai connu plusieurs gamins qui ont bien trippé sur Mini Ninjas : multisupport, souvent en promo sur Steam et en plus ya une série qui passe à la téloche (pour le combo)
choo.t
(17h28) choo.t sfabien > N'importe quel prod Nintendo. Captain Toad : Treasure Tracker est super accessible, même au grands débutants.
Edhen
(16h56) Edhen sfabien > Si tu veux un truc plus moderne que Minecraft mais à peu près similaire jette un oeil à Portal Knight, c'est 'achement bien (en EA, ça sort bientôt, très bien finalisé pour l'instant).
MaVmAn
(15h51) MaVmAn "super 5 mad michel equipée survie zombies ": [leboncoin.fr]
Crusing
(15h33) Crusing sfabien > à la main ça compte pas
sfabien
(15h19) sfabien Crusing > tu me donnes envie de faire un gosse.
MrPapillon
(15h10) MrPapillon Crusing > Mon fils, je vais t'acheter un jeu vidéo : [resize-parismatch.ladmedia.fr]
Crusing
(15h08) Crusing Sinon plus simple tu choppes Mario war, et tu lui mets des branlées jusqu'à la dégoûter du JV, il gagnera un temps libre précieux pour toute la vie
Crusing
(15h04) Crusing (14h14) MrPapillon > oui voilà, ou europa universalis, et tu lui mets du jazz expérimental en fond tout en fumant du tabac brun à la pipe derrière lui en le regardant jouer, silencieusement.
Crusing
(15h01) Crusing sfabien > bein Mario galaxy / zelda alors non..?
Grostaquin
(14h39) Grostaquin M'a l'air très classe ce Narita Boy [youtube.com]
MrPapillon
(14h14) MrPapillon Ou Civilization VI, histoire de lui apprendre, dès son plus jeune âge, comment dominer le monde.
MrPapillon
(14h13) MrPapillon Laurent > Deus Ex alors, comme ça il aura le choix de ne pas être violent.
zouz
(13h16) zouz sfabien > Rayman
sfabien
(13h15) sfabien Merci, et puis la plateforme n'a pas d'importance. J'ai a peu près tout.
sfabien
(13h15) sfabien j'aime toutes ces lignes avec mon nom en gras. Je me sens important.
Laurent
(13h05) Laurent sfabien > non, ca devait etre celui-là [amazon.com]
Laurent
(12h56) Laurent MrPapillon > le monsieur a dit pas violent
Laurent
(12h55) Laurent sfabien > Les premiers harry potter, vraiment très bien pour découvrir les bases du JV (je crois que c'est celui-là que j'ai fini [amazon.com]
MrPapillon
(12h54) MrPapillon sfabien > (ou Dark Souls selon la police).
MrPapillon
(12h53) MrPapillon sfabien > Minecraft.
Crusing
(12h53) Crusing sfabien > budget cuts (comprendre: précise le support)
sfabien
(12h43) sfabien Qui connait un jeu vidéo sympa, pas violent à faire jouer à un gamin de 7 ans ? Autre qu'un lego.
kmplt242
(12h39) kmplt242 Help les 3Distes [factornews.com]
Le vertueux
(11h16) Le vertueux Nastyfox > Les dialogues en soient n'étaient pas si bons que ça, mais le premier passait encore pour finir en gros navet affligeant avec le 3.
vendredi 17 février 2017
Mimyke
(23h41) Mimyke Mods Payant: Gabe veux un deuxième round: [moddb.com]
Crusing
(21h22) Crusing Le deux était quand très bien produit, et avec le recul l'aspect rpg un peu tronqué c'était un bon choix.
Nastyfox
(21h11) Nastyfox zouz > Bah les dialogues de mass effect premier du non (le seul que j'ai fini), c'était bien cool à l'époque, ça donnait bien l'impression du choix. Mais la j'ai l'impression de voir Vanquish X Les Sims (pour les têtes...), c'est perturbant
zouz
(20h53) zouz Nastyfox > (19h11) C'est tout coincé du cul, comme tous les Mass Effect quoi... Je n'ai jamais accroché à cette série (trop de blabla) mais la vidéo a l'air de respecter à la lettre le cahier des charges, manque plus que les dialogues chiants et c'est bon
Laurent
(19h25) Laurent Niko > Tout est très fluide, mais quand même
Niko
(19h20) Niko (que j'avais beaucoup aimé en multi, mais c'est dur d'y revenir aujourd'hui)
Niko
(19h19) Niko ça a l'air moins rigide que ME3 quand meme
Nastyfox
(19h11) Nastyfox Je suis sceptique aussi, j'ai du mal à mettre le doigt sur ce qui me dérange cependant
Laurent
(19h09) Laurent En fait ce n'est pas à ça que je veux jouer quand je veux jouer à Mass Effect
Laurent
(19h07) Laurent Nastyfox > oui mais non. quelque chose ne me plait vraiment pas dans toutes ces séquences de combat
Nastyfox
(18h41) Nastyfox New gameplay andromeda [youtube.com]
CBL
(18h13) CBL Meme Fox News le lache : [bros4america.com]
CBL
(18h10) CBL thedan > C'est un peu comme ecouter son grand pere raciste parler à un repas de famille après un apero trop arrosé
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > (23h55) Es tu certains que ça n'est pas l'effet de la cigarette magique qui commence à se sentir ?
Le vertueux
(09h57) Le vertueux MrPapillon > Non je plaisantais, je ne vais pas y jouer du tout.
MrPapillon
(09h04) MrPapillon Jonathan Blow est clairement un excellent game designer qui arrive à prendre un concept très simple et à le dominer totalement aussi bien dans la finition, les idées que fignoler sa progression sur le joueur.
thedan
(09h03) thedan Je viens de regarder une partie de la conférence improvisé de Donald Trump... Il est magique dans la connerie ce président !