Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Les expériences à la con du week-end : épisode 7 - Parsec

Mad Dog & CBL par Mad Dog & CBL,  email
 
En Janvier, on vous parlait de Rainway, une alternative au RemotePlay de Steam pour streamer vos jeux depuis votre bécane. Les commentaires mentionnaient l'existence d'un concurrent : Parsec que j'ai testé dans la foulée. Et je ne sais pas pourquoi j'ai mis près d'un an à écrire un article sur le sujet car c'est tout simplement la meilleure solution à l'heure actuelle. 

Le principe de Parsec est simple : vous avez des PCs hôtes qui font office de serveurs et différents clients alias vos potes peuvent s'y connecter. N'importe qui dans votre liste d'amis peut se connecter à votre PC et vous choisissez quel type d'accès ils ont : cela va de "je joue au pad" à "je peux contrôler tout le système à la souris et au clavier sans la moindre confirmation". Plus intéressant encore : plusieurs clients peuvent se connecter au même hôte.

Pour notre expérience, on a utilisé trois ordinateurs : ma tour dans la chambre à coucher en tant que PC hôte, mon PC portable en WiFi dans le salon en client numéro 1 et le PC portable de Mad Dog à 30 km de chez moi en client numéro 2. Premier avantage de Parsec contrairement à la concurrence : on ne choisit pas un jeu précis. On partage directement son écran en entier quel que soit ce qui est affiché dessus. Du coup il n'y a pas besoin de connecter Parsec à son compte Steam ou autre. Il est par contre recommandé d'utiliser Discord pour la partie vocale donc viendez donc nous rejoindre sur le serveur Factor. Pour la connexion Internet, j'ai une connexion câble 1 Gbps descendant / 40 Mbps montant et j'utilise le combo modem-routeur WiFI fourni par mon FAI donc pas exactement la bête de course. Le PC hôte est par contre en Ethernet gigabit.



Parsec repose sur WebRTC et du peer-to-peer. Du coup le système comprenait que mon PC dans le salon était en réseau local et les données ne transitaient pas par Internet me donnant un ping pratiquement nul. Même pour Mad Dog, la latence était réduite à son strict minimum notamment grâce à un encodage ultra-rapide utilisant les capacités de votre carte vidéo et le H.265 si disponible. Pour mettre le tout à l'épreuve, on a testé une série de jeux co-op jouable uniquement en multi local. J'avais branché un pad sur mon portable et Mad Dog avait branché un pad sur le sien et les deux pads ont été reconnus instantanément comme étant branchés virtuellement sur le PC hôte.

Par instantanément comprenez qu'il n'y a rien eu besoin de faire. Niet. Nada. A titre de comparaison, combinez SteamLink et RemotePlay a été une galère sans nom. On a testé les jeux suivant : Untitled Goose Game, Blazing Chrome, Jay & Silent Bob Mall Brawl et Enter The Gungeon. A noter qu'en Janvier, on avait aussi fini X-Morph: Defense de cette manière. L'expérience est quasi-parfaite dans tous les cas et très semblable à jouer en co-op local pour de vrai. Blazing Chrome est un jeu 16-bits fortement inspiré de Contra 3 / Super Probotector. On a passé notre temps à crever mais soyons francs : ce n'était pas à cause de lag ou de soucis techniques à part quelques artefacts de compression...



J'en profite pour vanter les mérites du mode co-op d'Untitled Goose Game. Avoir deux oies rend le jeu trop facile car une peut distraire les humains tandis que l'autre pique des trucs mais c'est un vrai régal. Et j'ai fait des trucs vraiment moches dans ma vie de joueur mais le plaisir qu'on ressent à faire des actes simples et méchants dans UGG est incomparable. Ai-je mentionné que Parsec est totalement gratuit et supporte le 4K@60 Hz ? Et en plus du client Windows, il y a des clients pour tous les OS non casse-couilles et vous pouvez même utiliser directement votre navigateur. Il me tarde d'essayer le client Raspberry Pi.

A noter par contre qu'il faut un routeur supportant UPnP sous peine de galérer pour la configuration réseau. On vous conseiller aussi d'utiliser le DNS de Cloudflare (1.1.1.1) ou de Google (8.8.8.8) si vous rencontrez des soucis. De manière générale, ces derniers sont bien meilleurs que ceux de votre FAI. Windows étant Windows, vous ne pouvez pas éteindre l'écran du PC hôte. Si vous voulez faire un PC hôte entièrement sans écran, il vous faudra acheter un de ces dispositifs qui font croire à Windows qu'un écran est branché.

Mais là où Parsec enfonce le clou, c'est qu'il n'est pas limité au jeu vidéo : c'est aussi parfait pour de la prise en main à distance classique défonçant des solutions comme TeamViewer. Cela permet par exemple aux employés qui bossent à distance de continuer à utiliser leur PC du bureau sans bouger de chez eux et sans risquer que des données confidentielles sortent du réseau interne. La version payante propose d'ailleurs le support du multi-écran et des tablettes graphiques ainsi que du 4:4:4 pour les artistes ayant besoin d'un rendu parfait des couleurs.

Je résume pour les fainéants et les gens pressés : votre bécane, vos jeux, vos logiciels et vos données accessibles partout et partageables avec tout le monde le tout gratuitement et quasiment sans lag.
Rechercher sur Factornews