Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Le SDK de la XO s'améliore et se retrouve dans la nature

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
En 2014, le jeu auquel on a le plus joué s'appelait "Devinez quel titre ne tourne pas en 1080p sur Xbox One ?". C'était un peu lassant mais le 1080p@60FPS est devenu un argument marketing à part entière. Comme Microsoft ne peut pas mettre à jour le matos de sa console, ils tentent de l'exploiter jusqu'à la dernière goutte via des mises à jour du SDK. Les dernières ont apporté deux nouveautés :

-une nouvelle API permet d'utiliser plus facilement l'ESRAM. L'ESRAM une petite zone mémoire (32 Mo) situé au core de l'APU de la XO. Elle fait office de super-tampon et permet de compenser un peu la faiblesse de la DDR3 de la console
-le débloquage d'un 7ème coeur. Sur PS4 et XO, deux des huit coeurs sont reservés au système. Microsoft permet maintenant aux devs de taper dans le 7ème coeur avec deux conditions : son jeu ne peut pas utiliser Kinect (ni même les commandes vocales) et ce 7ème coeur peut parfois être utilisé par le système sans prevenir (si le joueur utilise des commandes vocales "système" comme "Xbox Off").

DirectX 12 devrait aussi donner un coup de boost logiciel à la console. En attendant, Microsoft a eu la désagréable surprise de voir le SDK de la console en téléchargement sur Internet. Ceci étant dit, sans une console debug, vous n'allez pas en faire grand chose. C'était d'ailleurs une grande promesse de la Xbox One : transformer n'importe quelle console en kit de dev. L'option existe mais jusqu`à présent Microsoft n'a pas encore donné son feu vert. Aux dernières nouvelles, c'est toujours prévu.

Le groupe pirate qui a balancé le SDK dans la nature aurait aussi eu accès à un service proposé par Microsoft permettant de stocker les builds de ses jeux dans le cloud. En clair, ils pourraient potentiellement pirater des versions alpha/beta des futurs hits Xbox à venir.
Rechercher sur Factornews