Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Il n'y a pas que les fillles qui aiment les jouets qui vibrent

Akshell par Akshell, d'après /.  email
 
Immersion, surtout connu pour avoir inventé le retour de force pour les pads, s'ennuie sur son tas d'or. Car s'il a réussi à régler à l'amiable son différend avec Microsoft en lui refilant en prime une licence, il n'a obtenu de Sony que la modique somme de 90 millions de dollars pour son contentieux sur le pad remuant de la PS2. Et il aimerait bien lui vendre une licence pour la PS3.

Alors comment lui dire qu'il l'aime ? Comment lui faire connaître ses sentiments ? Dans le business les plus belles histoires d'amour s'écrivent à coup d'études de marchés enflammées ou de discrets sondages parfumés.

Et hop, Immersion nous sort son sondage express, représentatif, exclusif, neutre et surtout indépendant sur l'importance du pad à retour de force chez les joueurs. Et les chiffres sont éloquents :
  • 72% pensent que le retour de force renforce le plaisir.
  • 59% préfèreraient que ça vibre avec le pad de la PS3.

On aurait pu en rester sur cette déclaration brûlante, si le reste ne faisait pas retomber le soufflet :
  • 74% n'étaient même pas au courant que le pad de la PS3 ne vibrerait jamais entre leurs petits doigts fébriles.
  • 5% seulement seraient prêts à renoncer à leur achat à cause de ça.
  • 32% auraient déjà commencé à débander.

On peut douter que Sony se réconcilie avec Immersion alors que ses futurs clients continue à paître paisiblement.
Rechercher sur Factornews