Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : Le retour du grand chauve avec une chaussure noire

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Code 47 sera de retour le 8 décembre prochain sur PC, PS4 et XO dans un nouvel opus baptisé tout simplement Hitman. Qui dit reboot dit (en théorie) retour aux sources et cela semble être le cas si on croit les explications de la madame qui barratine tout le long de la première bande-annonce du jeu.

On revient à un jeu ouvert aussi bien au niveau du gameplay (des tonnes de manière de tuer sa cible) que du level design. Le mode Contrat qui permet de créer ses propres missions et de les partager avec ses potes est aussi de retour ce qui est plutôt cool car c'était une des rares bonnes idées du précédent opus.

Ce nouveau Hitman lorgnera aussi sur Payday 2 dans le sens où Io Interactive compte ajouter plein de contenu en 2016 sous forme de nouveaux lieux et de nouvelles cibles qui apparaitront sur une carte type Crime.net. Certaines missions ne seront disponibles qu'un temps limité. Tout cela est plein de bonnes intentions mais on se demande combien il faudra casquer.

[maj] : on a la réponse : rien du tout. Le jeu sortira tout d'abord en téléchargement mais ne sera pas totalement fini. Le contenu additionnel sera gratuit. Puis quand le jeu sera enfin complet, une version boite sortira. Io Interactive refuse de parler d'early access car la version de décembre ne sera pas une beta et aura déjà un contenu conséquent. Hannes Seifert, le boss du studio, tape d'ailleurs sur les jeux qui proposent des season pass et pour lequel il faut raquer plus de 100 dollars pour avoir le jeu complet. Il précise aussi que les niveaux créés pour ce jeu sont les plus gros jamais faits pour un Hitman et qu'il y a plus de 300 personnages différents gérés par l'IA contre 40-50 pour les précédents opus.

 

Rechercher sur Factornews