Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Cole Porteur

CBL par CBL, d'après Gamasutra  email  @CBL_Factor
 
L.A. Noire se vend bien mieux que prévu. Le bouche à oreille fonctionne et le jeu continue de squatter les charts. Les analystes tablent sur 3,5 voir 4 millions d'exemplaires. Pourtant une suite est fortement compromise à cause de Brendan McNamara, le chef de la Team Bondi.

En interne, des développeurs de la Team Bondi ont décrit leur chef comme incompétent et tyrannique tout en se plaignant des horaires délirants avec des journées de 10-12 heures, week-ends compris. Très humble, Brendan McNamara a carrément balancé en réponse à IGN : "C'est mon jeu. Je peux aller voir qui je veux dans l'équipe et lui dire "Change ça !" [...] Si vous voulez faire du 9H-17H, bossez dans un autre domaine".

À vrai dire, ça fait un moment qu'on sait que Brendan a quelques problèmes avec le management. Il y a un an et demi, on vous en parlait déjà et ça ne s'est pas arrangé. Brendan pense que le succès du jeu lui revient mais selon une série d'emails diffusés par une source interne, il semble que ce soit Rockstar qui ait sauvé le projet. Rockstar aurait pris le contrôle du développement du jeu ces deux dernières années ce qui a fortement déplu à Brendan. Il n'a pas non plus aimé le logo du jeu imaginé par Rockstar ni le fait que le jeu n'ait pas été montré à l'E3 2010. Les relations se sont donc rapidement dégradées entre Rockstar et Team Bondi

A l'origine, Rockstar comptait racheter la Team Bondi pour en faire Rockstar Sidney. Au final, Rockstar ne veut même plus bosser de nouveau avec la Team Bondi.
Rechercher sur Factornews